Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’Asie du Sud-Est 2013 : bilan, enjeux et perspectives

 | 
Jérémy Jammes

Troisième partie. La région

Laos

Risques et gains d’une plus grande intégration régionale

Vatthana Pholsena et Martin Rathie

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Tandis que la capitale Vientiane se préparait pour accueillir le 9e sommet du Dialogue Europe-Asie (Asia-Europe Meeting ou Asem) les 5 et 6 novembre 2012, des villageois du sud du Laos organisaient leur voyage dans la capitale, déterminés à interpeller les autorités sur les abus de compagnies privées sur leurs terres agricoles. Si les préparatifs et le déroulement du premier événement ont fait l’objet d’une couverture médiatique exemplaire dans le pays, les informations concernant le second ont été essentiellement relayées sur les réseaux sociaux au Laos. Pourtant, ce sont deux facettes du même processus d’intégration régionale et de modernisation économique dans lequel les dirigeants du régime communiste ont engagé le pays depuis une quinzaine d’années. Parmi ceux qui n’en bénéficient pas – ou pas assez – une minorité désire à présent faire entendre sa voix au même titre que les discours sur le partenariat économique et les échanges commerciaux entre pays asiatiques et occidentaux ...

Auteurs

Chercheur au CNRS, représentante de l’Irasec à Singapour depuis 2011, affiliée par ailleurs au Department of Southeast Asian Studies de l’université nationale de Singapour. Elle a obtenu son doctorat (champs disciplinaires : science politique et histoire) au Centre for South-East Asian Studies de l’université de Hull (Grande-Bretagne). Elle a été post-doctorante, puis assistant professor à l’université nationale de Singapour (2002-2006). Elle est l’auteur de Post-War Laos: the Politics of Culture, History, and Identity (Singapour-Ithaca, ISEAS-Cornell University Press, 2006), Laos. Un pays en mutation (Paris, Belin, 2011) et Laos. Sociétés et pouvoirs (avec Vanina Bouté (dir.), Paris, Irasec-Les Indes savantes, 2012). Ses recherches actuelles couvrent l’histoire sociale des guerres du Viêt Nam et les dynamiques ethno-politiques dans les régions frontalières entre le Laos et le Viêt Nam, ainsi que les relations entre État et société dans le Laos de l’après-socialisme.

Chercheur australien travaillant actuellement au Vientiane College dans la capitale laotienne. Il commence ses premières recherches universitaires sur le Laos au début des années 1990, à l’université de Queensland (Australie), où il soutient son honours thesis sous la direction de l’historien Martin Stuart-Fox. Il a par la suite travaillé dans le Nord-Est thaïlandais comme formateur d’enseignants, tout en retournant fréquemment au Laos. Depuis 2005, il vit et travaille au Laos, tout en poursuivant une thèse de doctorat à l’université de Queensland sur les relations entre les révolutionnaires laotiens et cambodgiens durant les conflits indochinois. Il coordonne actuellement la formation du personnel du ministère de la Défense laotien dans un programme australien et américain. Ses autres recherches portent sur la période révolutionnaire et l’histoire militaire du Laos, ainsi que sur la population d’origine ethnique lao du Cambodge. Il a récemment publié le chapitre « Histoire et évolution du Parti révolutionnaire populaire lao » (in Vanina Bouté et Vatthana Pholsena (dir.), Laos. Sociétés et pouvoirs, Paris, Irasec-Les Indes savantes, 2012).

© Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540