Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’Asie du Sud-Est 2007 : les évènements majeurs de l’année

 | 
Guy Faure
, 
Arnaud Leveau

Enquêtes

Temasek : les tentacules de Singapour

Paru dans Fase no 4 d’avril 2006

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Depuis l’arrivée de Ho Ching, épouse du Premier ministre singapourien Lee Hsien Loong, à la tête de Temasek holdings en 2001, l’agence d’investissement du gouvernement de Singapour a adopté une politique agressive à l’étranger, multipliant les acquisitions sur les cinq continents. Le mandat de la firme a été amendé à cet effet : à l’origine, Temasek était chargée de développer Singapore Inc., à l’intérieur des limites de la cité-État.

L’agence détient 40 % de la capitalisation financière de Singapour avec des participations majoritaires, voire à 100 %, dans toutes les grandes firmes nationales (banque DBS, Singapore Airlines, Singapore Technologies Engineering, SingTel, PSA International, MediaCorp). Avec un portefeuille de 66,5 milliards d’euros, les opportunités d’investissement à Singapour même s’avèrent trop restreintes, d’où l’orientation vers l’étranger. Temasek y effectue un travail parallèle à la GIC (Governement of Singapore Investement Corporation), officiellement en charge...

© Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540