Versión clásicaVersión móvil

L’Asie du Sud-Est 2007 : les évènements majeurs de l’année

 | 
Guy Faure
, 
Arnaud Leveau

Enquêtes

Temasek : les tentacules de Singapour

Paru dans Fase no 4 d’avril 2006

Los formatos HTML, PDF y ePub de este libro son accesibles para los usuarios de las bibliotecas e instituciones que lo han adquirido como parte de la oferta OpenEdition Freemium for Books. El libro también puede adquirirse en los sitios de las librerías asociadas, en formatos PDF y ePub, si el editor ha optado por esta distribución comercial. Si la edición en papel está disponible, en esta página se proponen enlaces a las librerías.

Extracto del texto

Depuis l’arrivée de Ho Ching, épouse du Premier ministre singapourien Lee Hsien Loong, à la tête de Temasek holdings en 2001, l’agence d’investissement du gouvernement de Singapour a adopté une politique agressive à l’étranger, multipliant les acquisitions sur les cinq continents. Le mandat de la firme a été amendé à cet effet : à l’origine, Temasek était chargée de développer Singapore Inc., à l’intérieur des limites de la cité-État.

L’agence détient 40 % de la capitalisation financière de Singapour avec des participations majoritaires, voire à 100 %, dans toutes les grandes firmes nationales (banque DBS, Singapore Airlines, Singapore Technologies Engineering, SingTel, PSA International, MediaCorp). Avec un portefeuille de 66,5 milliards d’euros, les opportunités d’investissement à Singapour même s’avèrent trop restreintes, d’où l’orientation vers l’étranger. Temasek y effectue un travail parallèle à la GIC (Governement of Singapore Investement Corporation), officiellement en charge...

© Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine, 2007

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Esta publicación digital es el resultado de un proceso automático de reconocimiento óptico de caracteres.
Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search