Desktop versionMobile Version

L’Asie du Sud-Est 2007 : les évènements majeurs de l’année

 | 
Guy Faure
, 
Arnaud Leveau

Enquêtes

Temasek : les tentacules de Singapour

Paru dans Fase no 4 d’avril 2006

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändlern im PDF- und ePub-Format online erworben werden, wenn der Verlag diesen kommerziellen Vertrieb gewählt hat. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

Depuis l’arrivée de Ho Ching, épouse du Premier ministre singapourien Lee Hsien Loong, à la tête de Temasek holdings en 2001, l’agence d’investissement du gouvernement de Singapour a adopté une politique agressive à l’étranger, multipliant les acquisitions sur les cinq continents. Le mandat de la firme a été amendé à cet effet : à l’origine, Temasek était chargée de développer Singapore Inc., à l’intérieur des limites de la cité-État.

L’agence détient 40 % de la capitalisation financière de Singapour avec des participations majoritaires, voire à 100 %, dans toutes les grandes firmes nationales (banque DBS, Singapore Airlines, Singapore Technologies Engineering, SingTel, PSA International, MediaCorp). Avec un portefeuille de 66,5 milliards d’euros, les opportunités d’investissement à Singapour même s’avèrent trop restreintes, d’où l’orientation vers l’étranger. Temasek y effectue un travail parallèle à la GIC (Governement of Singapore Investement Corporation), officiellement en charge...

© Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine, 2007

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540

Diese digitale Publikation wurde durch automatische optische Zeichenerkennung erstellt.
Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search