Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’Asie du Sud-Est 2007 : les évènements majeurs de l’année

 | 
Guy Faure
, 
Arnaud Leveau

Enquêtes

Le jeu, passion populaire et raison d’État

Paru dans Fase no 8 d’août 2006

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans ses Mémoires, l’ancien Premier ministre singapourien Lee Kuan Yew, considéré comme le fondateur de la Cité-État moderne, prospère et sévère que l’on connaît aujourd’hui, raconte comment son père, un joueur compulsif de black-jack, avait été contraint, à la fin d’une nuit de guigne, de frustration et de rage blanche, de mettre en gage les bijoux de sa femme pour honorer ses dettes de jeu.

Sans surprise, lorsque Singapour accède à l’indépendance en 1965, l’une des premières mesures radicales d’assainissement de l’île prises par Lee Kuan Yew, devenu entre-temps chef du gouvernement de la jeune nation, sera de bannir toute activité liée aux jeux d’argent sur le territoire, exception faite de la loterie nationale, des courses de chevaux et des paris sur les matchs de football.

Signe des temps, quarante ans plus tard, c’est son propre fils Lee Hsien Loong, actuel Premier ministre de Singapour, qui a pris la décision, en avril 2005, de lever cette interdiction et encouragé la constructi...

© Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540