Version classiqueVersion mobile

L’Asie du Sud-Est 2007 : les évènements majeurs de l’année

 | 
Guy Faure
, 
Arnaud Leveau

Enquêtes

Les biocarburants, incertitudes régionales

Paru dans Fase no 11 de novembre 2006

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Moins polluants et théoriquement moins coûteux que l’essence, les biocarburants — gasohol et biodiesel — sont en vogue depuis le triplement des prix du pétrole entre 2002 et 2006 (78 dollars le baril en juillet). Riche en matières premières pour la fabrication de ces nouveaux carburants (cannes à sucre, tapioca, maïs et manioc pour le gasohol ; huile de palme et jatropha pour le biodiesel), l’Asie du Sud-Est réagit de manière dispersée. Les pays qui sont des sources de ces produits de base pour l’éthanol et le biodiesel — Malaisie et Indonésie — se lancent dans des programmes plus ou moins ambitieux d’ouverture de plantations et de mise en chantier d’usines de production pour profiter de l’aubaine. D’autres, moins bien pourvus et fortement dépendants des importations d’hydrocarbures, comme la Thaïlande, tentent, tant bien que mal, de diversifier leurs sources d’approvisionnement énergétiques. Mais l’énormité des investissements requis semble avoir contraint le royaume à choisir une ...

© Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search