Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’Asie du Sud-Est 2007 : les évènements majeurs de l’année

 | 
Guy Faure
, 
Arnaud Leveau

Enquêtes

Quand l’Inde et la Chine lorgnent le gaz birman

Paru dans Fase no 12 de décembre 2006

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au tout début des années 1990, une première vague d’investisseurs étrangers — européens, américains, japonais — s’était intéressée aux opportunités d’exploitation des gisements pétroliers et surtout gaziers en Birmanie. Fructueuses d’un point de vue commercial, les explorations ont débouché sur le développement, dans le cadre de contrats de partage de production, de deux gisements gaziers : celui de Yadana, par un consortium composé par Total, Unocal (racheté depuis par Chevron), la firme thaïlandaise PTTEP et la Myanmar Oil and Gas Exploration (MOGE) ; et celui de Yetagun, exploité aujourd’hui par le Malaisien Petronas, PTTEP et la MOGE.

Des controverses concernant la militarisation, le recours au travail forcé et des violations des droits de l’homme dans les zones traversées par le gazoduc, qui alimente une centrale électrique en Thaïlande, ont provoqué le retrait du Britannique Premier — opérateur initial du gisement de Yetagun. La firme a plié devant une campagne de groupes de pr...

© Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540