Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’Asie du Sud-Est 2007 : les évènements majeurs de l’année

 | 
Guy Faure
, 
Arnaud Leveau

Analyses

Le moule singapourien : une érosion limitée

Paru dans Fase no 6 de Juin 2006

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La priorité absolue du développement économique, les ressources d’une communauté essentiellement chinoise et la poigne d’un homme ont fait Singapour. La libéralisation politique et le libéralisme tout court n’y ont jamais été à l’ordre du jour. Avec l’aide de la Special Branch britannique puis de son propre appareil de sécurité, Lee Kuan Yew — Premier ministre de 1959 à 1990 — a progressivement neutralisé à partir de la fin des années 1950, l’opposition à son Parti d’Action du Peuple (PAP).

Cette formation a remporté toutes les élections depuis 1959 et occupé tous les sièges du Parlement entre 1965 et 1981. Le redécoupage des circonscriptions pour noyer les poches de contestation, la mise des ressources de l’appareil d’État au service du parti et le recours à des procès en diffamation pour laminer les opposants ont assuré la pérennité du PAP. Ce pouvoir commencerait-il à s’éroder ?

Le résultat des élections législatives du 6 mai, remportées par le PAP, sous la houlette du Premier mini...

© Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540