Version classiqueVersion mobile

L’Asie du Sud-Est 2015 : bilan, enjeux et perspectives

 | 
Abigaël Pesses
, 
François Robinne

Quatrième partie. Annexes

Répertoire des ONG françaises en Asie du Sud-Est. Éléments de réflexion

Anne-Lise Guillet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ce répertoire constitue un instrument d’appréhension de la présence et de l’action des ONG françaises en Asie du Sud-Est qui devrait être enrichi d’un Carnet à paraître prochainement.

ONG : les nouveaux acteurs des relations internationales

Les organisations non gouvernementales (ONG) sont des acteurs relativement nouveaux et à l’importance croissante dans les relations internationales. Nées au XIXe siècle, elles se sont multipliées au cours du XXe siècle et sont devenues aujourd’hui des intermédiaires incontournables que les États ne peuvent ignorer. Il est cependant difficile de parvenir à une définition parfaitement satisfaisante des ONG, car le terme lui-même, apparu en 1946 dans le cadre de la Charte des Nations unies, revêt diverses interprétations selon les pays. Nous retiendrons ici la définition de Philippe Ryfman1, qui détermine cinq critères à l’existence d’une ONG. Pour ce spécialiste, elles doivent être :

  • nées d’un « regroupement de personnes privées [qui vise à] défendre ...

© Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search