Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’Asie du Sud-Est 2015 : bilan, enjeux et perspectives

 | 
Abigaël Pesses
, 
François Robinne

Troisième partie. La région

Singapour. Au nom du père déclinant, du fils héritier et de l’esprit national1 ?

Éric Frécon

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

2011 : percée historique de l’opposition lors des élections législatives et démission de tous ses postes de Lee Kuan Yew, le père fondateur de Singapour ; 2012 : première grève depuis 1986 ; 2013 : élections partielles perdues pour le PAP (People’s Action Party ou Parti d’action populaire, au pouvoir depuis 1959) et premières émeutes depuis 1969. Qu’en a-t-il été pour 2014 ? L’année écoulée s’est-elle inscrite dans la lignée des précédentes ? C’est ce que laisseraient penser les tensions qui émergent aussi bien des commentaires d’intellectuels sur Facebook que du terrain lors des manifestations de plus en plus nombreuses au Speakers’Corner, un square du centre-ville dédié à la libre expression. Le trublion Alfian Sa’at a ainsi fait suivre sur les réseaux sociaux les conseils de Teo Soh Lung2 en cas d’interpellation par la police, afin que les activistes puissent faire valoir leurs droits. Interrogatoires et perquisitions deviendraient-ils aujourd’hui envisageables ? Cette ambiance d...

Auteur

Enseigne les relations internationales à l’École navale. Il coordonne également l’Observatoire Asie du Sud-est à Asia Centre. Il a auparavant été rédacteur en chef adjoint du bimestriel Diplomatie et research fellow à la S. Rajaratnam School of International Studies, Singapour. Sa thèse a été soutenue à Sciences Po (Paris) et fut suivie d’un post-doctorat à l’Institut d’Asie orientale au sein de l’École normale supérieure de Lyon. Son dernier ouvrage s’intitule Chez les pirates d’Indonésie (Paris, Fayard, 2011).

© Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540