Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’Asie du Sud-Est 2012 : les évènements majeurs de l’année

 | 
Jérémy Jammes
, 
Benoît de Tréglodé

Troisième partie. La région

Laos

L’année du renouvellement (partiel) des élites politiques

Vatthana Pholsena et Martin Rathie

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’année 2011 fut celle des élections au Laos en vue de renouveler l’élite politique du régime. Tous les cinq ans, le Parti révolutionnaire populaire lao (PRPL) renouvelle ou reconduit ses cadres dirigeants au sein des deux plus puissants organes de pouvoir du pays : le bureau politique (komkanmeuangsoungkang) et le comité central (khanabolihansounkang) du Parti. Les élections législatives au suffrage universel se sont ensuite déroulées un mois plus tard pour choisir les nouveaux représentants du peuple (phouthen pasason) à l’Assemblée nationale, dont les prérogatives ont été renforcées et étendues depuis 2003. En dépit de la déclaration d’intention du gouvernement en faveur d’une séparation des pouvoirs exécutif et législatif, le Parti communiste continue d’asseoir sa domination sur la vie politique. Toutefois, la suspension provisoire d’un projet de barrage sur le Mékong au nord-ouest du Laos à la suite des pressions internationales et le report de la construction d’une ligne ferro...

Auteurs

Chercheure au CNRS, en poste à Singapour pour l’Irasec depuis 2011. Elle a obtenu son doctorat au Centre for South-East Asian Studies de l’université de Hull (Grande-Bretagne). Elle est l’auteure de Post-War Laos - The Politics of Culture, History, and Identity (Singapour-Ithaca, ISEAS-Cornell University Press, 2006) et Laos - Un pays en mutation (Paris, Belin, 2011). Ses recherches actuelles portent sur les dynamiques politiques et sociales sur les marges lao-vietnamiennes pendant et après les guerres d’Indochine.

Historien et spécialiste de l’histoire politique contemporaine du Laos et du Cambodge. Il rédige actuellement une thèse de doctorat à l’université de Queensland (Australie) sur les relations entre révolutionnaires laotiens et cambodgiens pendant les guerres d’Indochine.

© Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540