Version classiqueVersion mobile

L’Asie du Sud-Est 2011 : les évènements majeurs de l’année

 | 
Arnaud Leveau

Troisième partie. La région

Singapour

Vent en poupe, récifs au large1

Charles M. Paret

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Des inondations dans l’artère commerçante d’Orchard Road en juin 2010 : les images ont ému les Singapouriens et laissé entrevoir la fragilité de la cité-État au lendemain de la crise. L’opacité autour de la santé réelle des fonds souverains n’a rien arrangé. Enfin, Singapour a connu à l’automne 2010 son plus grave cas de corruption depuis dix ans. Malgré du pain et des jeux en abondance (casinos, jeux Olympiques de la jeunesse, Grand Prix de Formule 1), l’ambiance est morose fin 2010 sur les bords de la Singapore River.

1 - Le lointain souvenir de la tempête économique

La déferlante financière a touché de plein fouet une réussite fondée sur le commerce extérieur, dont les exportations représentent 210 % du PIB. En plus du chômage et de la faible croissance (respectivement 3 % et - 1,3 % en 2009 contre 2,2 % et 1,8 % en 2008)2, des fissures sont apparues dans le modèle social singapourien, qui a été chahuté bien au-delà des résultats économiques. Dans cette passe difficile, l’arrivée m...

Auteur

Docteur en science politique et chercheur indépendant. Il a vécu à Singapour et travaillé en Asie du Sud-Est.

© Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search