Version classiqueVersion mobile

L’Asie du Sud-Est 2011 : les évènements majeurs de l’année

 | 
Arnaud Leveau

Troisième partie. La région

Malaisie

L’année du kriss

Sophie Lemière

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’année 2010 n’a pas été celle des grands changements politiques ou des réformes démocratiques pourtant tant espérés. La Malaisie demeure une « démocratie autoritaire » édifiée sur les vestiges d’une tradition féodale et perpétuant un legs colonial : un système de gouvernance raciste et un système juridique dualiste sclérosé entre une loi islamique et une loi civile. L’année 2009 était placée sous le signe des « Bomoh et de la politique1 », l’année suivante a été celle du kriss, une dague traditionnelle symbolisant l’identité malaise et aujourd’hui brandie par les organisations nationalistes pro-malaises. La rhétorique de l’identité nationale, de la suprématie de la race malaise, et de la spoliation des richesses par la minorité chinoise est omniprésente dans les discours d’une nouvelle vague ethno-nationaliste qui s’est emparée de la scène politique. Dans ce contexte, le Premier ministre Najib Tun Razak peine à donner du crédit à sa campagne « Une Malaisie unie » (One Malaysia), la...

Auteur

Doctorante à Sciences Po (Paris) et mène des recherches sur les mouvements islamistes et ethno-nationalistes en Malaisie sous la direction du professeur Olivier Roy (CNRS, EHESS, CERI). Après des études de mandarin au lycée puis à l’université (BLCU, Beijing, 2004), elle est attachée aux laboratoires du CERI, de l’Irasec et collabore avec le groupe de recherche sur les religions transnationales en Asie du Sud-Est contemporaine de RSIS (Rajaratnam School of International Studies) à Nanyang Technological University de Singapour. Outre ses publications académiques, elle contribue à la revue des missions étrangères de Paris, Églises d’Asie. Sophie Lemière a dirigé le « Carnet de l’Irasec » From the Mosque to the Ballot Box. An Introduction to Political Islam in Malaysia (no 15, 2010).

© Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search