Desktop versionMobile Version
OpenEdition Books

L’Asie du Sud-Est 2010 : les évènements majeurs de l’année

 | 
Arnaud Leveau
, 
Benoît de Tréglodé

Troisième partie. La région

Cambodge

Jérémy Jammes

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändler im PDF- und ePub-Format online erworben werden. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

1- Discorde politique, ordre juridique

Depuis 1952, la démocratie parlementaire a dû céder le pas au régime personnel de type monarchique. Après des décennies de guerre civile et d’instabilité politique, la monarchie a été officiellement rétablie par la Constitution de 1993 avec le retour du roi Norodom Sihanouk sur le trône. Ce dernier voulait incarner les espoirs d’une monarchie engagée politiquement, tout en servant d’axe de référence symbolique commun pour rétablir une cohésion nationale. Depuis lors, le royaume du Cambodge tente de trouver ses repères entre des visions conservatrices ou réformatrices du régime sihanoukiste Sangkum Reastr Niyum (1955-1970) qui prévalait avant la période de guerre civile et de génocide, dessinant le contour d’une politique à plusieurs vitesses. Fin 2009, la situation est très différente et montre un déséquilibre dans la balance des pouvoirs en défaveur très nette des monarchistes.

D’un côté le roi Norodom Sihamoni est officiellement le chef de l’Ét...

Autor

Docteur en ethnologie. Le sujet de sa thèse, soutenue à l’université Paris X en 2006, portait sur le mouvement religieux Cao Ðài, ses rituels médiumniques et ses réseaux outre-mer. Jérémy Jammes oriente ses recherches sur le christianisme auprès des populations vietnamiennes et montagnardes des deux côtés de la frontière vietnamo-cambodgienne. C’est dans cette perspective qu’il coordonne un ouvrage collectif sur les Peuples de Frontières en Asie du Sud-Est continentale, sous l’égide de l’Irasec.

© Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine, 2010

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540