Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’Asie du Sud-Est 2009 : les évènements majeurs de l’année

 | 
Arnaud Leveau

Troisième partie. La région

Malaisie

Le pays à l’heure des remises en question

Arnaud Leveau

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Véritable angle de l’Asie relevant à la fois du continent asiatique, dont elle représente l’ultime projection tropicale et du monde insulaire, la Malaisie est un pays de taille moyenne, comparable à celle du Viêt Nam, des Philippines ou du Japon. Avec une population d’un peu plus de 27 millions d’habitants en septembre 2008 le pays reste relativement peu et inégalement peuplé. Si la partie continentale apparaît avoir une densité assez élevée, le versant insulaire du pays, situé du côté de Bornéo, est très clairsement occupé. Cette disparité démographique n’est sans doute que l’aspect le plus visible des fortes différences économiques, culturelles, ethniques et politiques qui fragmentent le pays. La péninsule, où se trouve la capitale Kuala Lumpur, est beaucoup plus industrialisée, urbanisée, moderne et développée que Bornéo. Elle est également plus diverse au niveau ethnique avec la présence de fortes minorités chinoise et indienne. C’est plus qu’un fossé maritime de 600 kilomètres ...

Auteur

Arnaud Leveau a effectué une partie de ses études à Pékin avant de débuter sa carrière professionnelle à Hong Kong et à Hô Chi Minh Ville. Il a été responsable du département Aise de l’Institut de coopération sociale internationale (ICOSI) et a confondé l’association Asie Pacifique Recherche. Basé en en Asie du Sud-Est depuis 2001, il a été corresponsant de presse pour plusieurs titres français et internationaux. Il est actuellement directeur adjoint de l’Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine (IRASEC).

© Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540