Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’Asie du Sud-Est 2009 : les évènements majeurs de l’année

 | 
Arnaud Leveau

Troisième partie. La région

Brunei

Marie-Sybille de Vienne

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les côtes du sultanat de Brunei – et plus largement, du Nord de Bornéo – sont essentiellement formées de mangroves et de sables peu propices à la riziculture, quand le reste du territoire, largement inhabité, est couvert de jungle et montagneux à hauteur du cinquième. Même si la baie de Brunei a des dimensions comparables à celle de Manille ou de Tokyo, et est partie prenante du grand commerce extrême-oriental depuis le XIVe siècle, notamment avec la Chine, le sultanat demeure depuis la conquête espagnole des Philippines (1571) et la chute des Ming (1644) – qui modifièrent durablement le commerce régional – un emporium de troisième rang. Au terme de plusieurs siècles de délitement politique où il perd les multiples réseaux de cabotage et de suzeraineté – plus ou moins lâches – qui le reliaient aux ports riverains du Nord de Bornéo et du Sud des Philippines, il est amputé en 1846 d’une partie de son espace géopolitique immédiat, l’île de Labuan, au débouché de la baie de Brunei, puis...

Auteur

Marie Sybille de Vienne est licenciée de chinois et d’indonésien, titulaire d’une maîtrise de gestion et docteur en études extrême-orientales. Elle est professeur à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (L’O), où elle enseigne l’histoire économique et la géopolitique de l’Asie du Sud-Est et dirige le Centre de préparation aux échanges internationaux (CPEI). Depuis 2006, elle assume de surcroît la responsabilité de la revue Péninsule. Auteur d’une série d’ouvrages sur l’Asie du Sud-Est, elle a publié La Chine au déclin des Lumières, l’expérience de Charles de Constant, négociant des loges de Canton, aux éditions H. Champion (2004) et participé à l’ouvrage édité par Alain Forest, Cambodge contemporain (Indes savantes – Irasec, 2008).

© Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540