Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’Asie du Sud-Est 2009 : les évènements majeurs de l’année

 | 
Arnaud Leveau

Première partie. Les dossiers de l’année

Les économies de l’Asean à l’épreuve de la crise économique et financière internationale

Gabriel Leost

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’Asean, forte de ses quelque 560 millions d’habitants, plus que l’Europe élargie, a un potentiel de développement économique encore largement à venir. Après s’être relevées de la crise des années 1997-1998 et malgré une succession d’événements défavorables (éclatement de la bulle Internet en 2000 et ralentissement économique mondial en 2001-2002, crise du SRAS, tsunami de la fin-2005…), les économies de la région ont connu une période de croissance économique particulièrement dynamique entre 2003 et 2007. Cette croissance a été largement soutenue par la demande externe et par les investissements directs étrangers, qui ont atteint des montants records en 2006 et 2007.

Depuis l’été 2007, les économies de la région sont à nouveau confrontées à un choc externe, avec une crise financière venue des Etats-Unis qui s’est propagée à l’ensemble du monde avant de toucher gravement l’économie réelle. A la date où est bouclé cet article, il est difficile d’anticiper l’ampleur exacte de ce choc, ...

Auteur

Conseiller financier pour l’ASEAN à la Mission économique de Singapour dirigée par Jean-Marie DEMANGE. Statisticien économiste formé à l’INSEE, Gabriel Leost est spécialiste de l’analyse du risque pays, il a notamment travaillé sur les causes de la crise brésilienne de 1999 et de la crise argentine de 2000 et a été chargé de cours en DESS à l’Institut des Hautes Etudes de l’Amérique Latine (IHEAL) en 2000 et 2001.

© Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540