Desktop versionMobile version
OpenEdition Books

L’Asie du Sud-Est 2008 : les évènements majeurs de l’année

 | 
Guy Faure
, 
Arnaud Leveau

Hommages

Jean Boulbet : Un sacré bonhomme

Paru dans Fase no 3 Vol II de mars 2007

Jean-Claude Pomonti

Full text

1Il avait descendu l’escalier de la maison sur pilotis, sarong sur les anches et torse nu. De taille moyenne, un corps d’athlète ayant alors atteint la maturité de la cinquantaine, la poignée de main franche et le regard direct. « Ah, vous, les journalistes ! », avait-il prononcé, à la fois dans un reproche — nous écrivions n’importe quoi — et comme une absolution — vous êtes quand même les bienvenus.

2J’ai gardé le plein souvenir de cette première rencontre, à Battambang, où Jean Boulbet s’était provisoirement replié en 1973 pour aussitôt reconstituer, autour de lui, sa tribu, dont le visiteur saisissait tout de suite le centre mais plus difficilement la périphérie. L’accueil bourru n’effaçait pas la générosité du personnage. L’homme s’était fait tout seul, sur le terrain, tentant d’assouvir une curiosité insatiable. Les « intellectuels » n’étaient pas son genre et il ne se prive d’ailleurs pas de le rappeler dans le premier tome de ses mémoires.

3Le roc était doublé d’un dénicheur mariant sensualité et forêt, allant jusqu’au bout de lui-même et ne s’en cachant pas. Que n’a-t-il pas fait en courant les forêts du Viêt Nam et du Cambodge — de cet apprentissage permanent qui en a fait un cartographe, un géographe, un linguiste, un ethnologue, le découvreur des Cau Maa’proto-indochinois ou de la rivière des lingas du Phnom Koulen ! Un carnet de notes en main et le vent du large dans la tête. Ce qui l’a également conduit à Bornéo et jusqu’en Afrique. Un sacré bonhomme.

© Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine, 2008

Terms of use: http://www.openedition.org/6540

Read

Exclusive access

open access

Provided by L’éditeur de ce site