Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’Asie du Sud-Est 2008 : les évènements majeurs de l’année

 | 
Guy Faure
, 
Arnaud Leveau

Reportages

La fuite inachevée des Hmongs du Laos

(Lettre de Petchabun) Paru dans Fase no 7 Vol II de juillet 2007

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pour atteindre la cabane de Lisu Vang, il faut serpenter un bon moment parmi les centaines de cahutes sommairement bâties à flanc de colline, à l’aide de lattes de bambous et de toile plastifiée, où vivent huit mille Hmongs qui ont fui le Laos. Ce camp improvisé se situe à proximité immédiate du village thaïlandais de Huay Nam Khao, dans la province de Petchabun, dans le nord de la Thaïlande.

Trapu, le visage plat marqué par de hautes pommettes, cet homme de 28 ans n’est ni un ancien collaborateur de la CIA américaine ni un Laotien pauvre venu chercher fortune dans un pays voisin plus développé. « Je suis né dans la jungle, sur le massif de Phu Bia. Je suis ignorant, car je ne suis jamais allé à l’école. On devait constamment se déplacer pour éviter les attaques des militaires laotiens. Je pense que mon père devait travailler avec la CIA à l’époque de la guerre, mais je ne suis pas sûr. Mes parents ont été tués en 1980 lors d’une attaque de l’armée laotienne dans la jungle », expliqu...

© Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

amazon.fr