Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’Asie du Sud-Est 2008 : les évènements majeurs de l’année

 | 
Guy Faure
, 
Arnaud Leveau

Reportages

Talisman porte-bonheur, bouddhisme et bonnes affaires

(Lettre de Bangkok) Paru dans Fase no 6 Vol II de juin 2007

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Des milliers de bouddhistes thaïlandais sont obsédés par une amulette « magique » qui ressemble à un médaillon de chanteur de rap. Les mises en garde répétées contre la corruption religieuse que représente cet emblème cosmique n’y changent rien. Quand un nouvel arrivage d’amulettes Jatukam Ramathep a été mis en vente en avril, la foule s’est bousculée et une femme, piétinée, n’a pas survécu à ses blessures. Des voleurs se sont aussi introduits dans des magasins, des maisons et des pagodes pour subtiliser le précieux talisman.

Le montant des ventes d’amulettes Jatukam se serait élévé à 380 millions d’euros au cours des deux dernières années. Les estimations varient considérablement car la plupart des achats se font en espèces et sans reçu. « Jatukam est la divinité la plus populaire aujourd’hui », estime le quotidien The Nation.

L’effigie qui figure sur cette médaille, de la grosseur d’un biscuit, représente un homme en apparât royal, assis dans une pose méditative, la main gauche posé...

© Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540