Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’Asie du Sud-Est 2008 : les évènements majeurs de l’année

 | 
Guy Faure
, 
Arnaud Leveau

Reportages

Les messages modernes du théâtre d’ombres

(Lettre de Yogyakarta). Paru dans Fase no 5 Vol II de mai 2007

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Ceux-là, c’est sûr, viennent de Jakarta ; il n’y a qu’à voir comment ils sont habillés… », murmure Yusuf, le marchand de snacks frits qui m’a accompagnée jusqu’au musée Sonobudoyo. Pendant ce long week-end de trois jours, Yogyakarta est remplie de touristes et, ce soir, la représentation de wayang kulit, le théâtre d’ombres, a fait le plein. Quelques étrangers, beaucoup d’Indonésiens, sont venus écouter et voir l’histoire du Ramayana jouée avec des marionnettes en peau de buffle qui évoluent derrière un drap blanc.

La représentation, indique le prospectus, est consacrée à la scène de la « mort de Rahwana », le méchant monstre qui a capturé la belle princesse. Normalement, une séance de wayang dure toute une nuit mais, pour les touristes, ils ont saucissonné l’histoire en tranche de deux heures. Heureusement qu’il existe, ce prospectus… car je ne comprends rien aux ombres qui dansent devant le public. Comme l’histoire est chantée, en javanais, par quatre vieilles femmes assises à cô...

© Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540