Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’Asie du Sud-Est 2017 : bilan, enjeux et perspectives

 | 
Abigaël Pesses
, 
Claire Thi-Liên Tran

La région

Cambodge

La pression sur l’opposition s’accentue

Julie Blot et Anne Yvonne Guillou

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le Cambodge

Image 1000000000000703000009B8773AF6CB.png

L’année 2016 a été marquée par la forte pression exercée par le Parti du peuple cambodgien (PPC) au pouvoir sur les opposants au régime. Les formes prises par cette crispation, ainsi que les réactions qu’elle a engendrées, sont symptomatiques des transformations des forces sociopolitiques au Cambodge depuis les dix dernières années. En effet, le régime actuel, directement issu du parti mis en place sous tutelle vietnamienne après la chute du régime khmer rouge en 1979, semble aujourd’hui hésiter entre plusieurs modes de gouvernance, dans un pays en pleine mutation. Ces changements sont d’abord d’ordre politique, marqués par l’émergence d’un bipartisme réel depuis 2013. Ils s’appuient sur la montée d’une nouvelle classe d’âge car plus de 60 % de la population n’a pas connu les années noires du communisme polpotiste puis provietnamien et ose s’exprimer. Ces comportements politiques plus libres s’inscrivent dans le contexte d’une urbanisation massive – un phénomène qui a exi...

Auteurs

Julie Blot a obtenu son doctorat en géographie à l'université Paris IV-Sorbonne en 2013. Sa thèse sur « les déguerpissements à Phnom Penh (Cambodge) » s'intéresse aux déplacements forcés et à la réinstallation des habitants pauvres de la capitale cambodgienne depuis les années 1990. Julie Blot a enseigné pendant 6 ans au sein de l'UFR de géographie et d'aménagement du territoire de l'université Paris IV puis au département Asie du Sud-Est de l'Inalco. Elle est actuellement consultante freelance à Phnom Penh.

Docteure en anthropologie, chargée de recherche au CNRS, en poste à l’Irasec au Cambodge. Depuis 2006, ses recherches portent principalement sur les constructions des mémoires collectives et des processus de résilience sociale après les destructions et les violences de masse au Cambodge et en Asie du Sud-Est. Elle a publié en 2016 « Le “maître de la terre”. Les cultes rendus au cénotaphe de Pol Pot (Nord du Cambodge) », in Sévane Garibian (dir.), La Mort du bourreau. Réflexions interdisciplinaires sur le cadavre des criminels de masse (Petra, 2016).

© Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540