Versione classicaVersione mobile
OpenEdition Books

L’Asie du Sud-Est 2017 : bilan, enjeux et perspectives

 | 
Abigaël Pesses
, 
Claire Thi-Liên Tran

Les dossiers de l’année

Le spectre de Daech plane sur l’Asie du Sud-Est

Virginie André

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

Depuis 2015, Daech a vu sa popularité croître significativement en Asie du Sud-Est (ASE) principalement grâce aux réseaux sociaux. Aujourd’hui, plus de trente groupes armés locaux ont prêté allégeance à Daech. Le spectre grandissant de Daech pose un risque sérieux à la stabilité et sécurité d’une région affligée depuis plusieurs décennies par des luttes militantes armées.

Bien que concentré sur l’établissement et la consolidation d’un califat au Moyen-Orient, depuis sa création en 2014, Daech cherche à étendre son influence au-delà des frontières du monde arabe. L’ASE qui abrite 15 % de la population musulmane mondiale est de plus en plus considérée par Daech comme une nouvelle base pour lancer ses attaques. Daech se concentre principalement sur le monde musulman malais1 − la Malaisie, l’Indonésie −, et deux régions en proie à un conflit séparatiste armé dans des pays où l’islam n’est pas la religion dominante : la région de Mindanao aux Philippines, le seul pays d’ASE à majorité chr...

Autore

Chargée de recherche à l’Institut Alfred Deakin pour la citoyenneté et la mondialisation en Australie. Spécialisée sur les questions d’extrémismes violents et de radicalisation en Asie du Sud-Est et en Europe, Virginie a publié en 2015 « Djihad violent et décapitations au Patani Darussalam » (revue Religions) et « Merah et Breivik : reflet d’une crise identitaire » (Journal of Islam And Christian–Muslim Relations).

© Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine, 2017

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540