Version classiqueVersion mobile

Des montagnards aux minorités ethniques

 | 
Mathieu Guérin
, 
Andrew Hardy
, 
Nguyễn Văn Chính
, 
et al.

Chapitre 5. Sociétés et politiques : dilemmes et contradictions de la patrie multiculturelle

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Image

5.1. COMPATRIOTES ET MULTICULTURALISME

Lorsqu’il s’agit d’intégrer des peuples de diverses origines au sein d’un ensemble politique unique, les Etats se voient proposer deux options a priori bien distinctes : postuler que les différences doivent s’effacer au profit d’une identité nationale unique ou reconnaître la diversité et le caractère multiculturel de la nation. Dans le premier cas, on s’efforce de niveler les différences et on supprime les spécificités, postulant que l’on construira par ce biais une nation plus forte, parce que plus unie. Dans le second cas, on veut obtenir une nation culturellement plus riche, qui préserve l’identité et les coutumes de chaque groupe, postulant que leur unité sera précisément garantie par le respect de ce qu’elles sont.

La république socialiste du Viêt Nam a choisi de se définir comme multiethnique. Hô Chi Minh disait concevoir la nation vietnamienne comme une « famille » dans laquelle « les compatriote...

© Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search