Version classiqueVersion mobile

Des montagnards aux minorités ethniques

 | 
Mathieu Guérin
, 
Andrew Hardy
, 
Nguyễn Văn Chính
, 
et al.

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au sortir d’une histoire récente bouleversée par bien des conflits, la république socialiste du Viêt Nam et le royaume du Cambodge cherchent à s’affirmer en tant qu’Etats-nations. Ces deux pays rassemblent des dizaines de groupes ethnolinguistiques à l’histoire et aux traditions hétérogènes. L’intégration, au sein de l’ensemble national, des minorités par le groupe majoritaire et dominant, ancré dans les plaines – les Việt au Viêt Nam et les Khmers au Cambodge –, s’avère donc délicate.

Pour Hanoi comme pour Phnom Penh, le projet de construction nationale doit s’accompagner d’une intégration économique, sociale et démographique des hautes terres de la chaîne Annamitique et de ses piémonts qui partagent la péninsule Indochinoise du nord au sud. Il s’agit de fondre leurs habitants dans la communauté nationale en améliorant leurs conditions de vie tout en assurant la stabilité et la sécurité des marches du pays.

Des transformations radicales sont engagées dans cette optique dont certaines...

© Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search