Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les Chemises Rouges de Thaïlande

 | 
Eugénie Mérieau

Chronologie

Texte intégral

2006

119 septembre 2006 : Coup d’État militaire mené par le général Sonthi Boonyaratklin contre Thaksin Shinawatra, alors à l’assemblée générale des Nations unies à New York. Abolition de la Constitution de 1997.

222 septembre 2006 : Investiture royale de Sonthi Boonyaratklin, nommé chef du Conseil pour la réforme démocratique sous la monarchie constitutionnelle.

3Création d’une commission de neuf personnes chargée d’enquêter sur les pratiques de corruption perpétrées sous Thaksin.

4Première manifestation contre le coup d’État, organisée par le « Réseau du 19 septembre contre le coup d’État » mené par Giles Ji Ungpakorn avec le slogan « Ni Thaksin ni coup » devant le centre commercial Siam Paragon, à Bangkok. Environ vingt manifestants.

525 septembre 2006 : Seconde manifestation contre le coup d’État, organisée par le groupe « Dôme rouge » et la maison d’édition Fa Diowkan sur le campus de Tha Prachan, université de Thammasat, à Bangkok. Environ cinquante manifestants.

630 septembre 2006 : Nuamthong Phraiwan, chauffeur de taxi âgé de 60 ans, survit à sa première tentative de suicide, heurtant frontalement un tank avec son taxi en signe de protestation contre le coup d’État.

72 octobre 2006 : Le « Réseau du 19 septembre contre le coup d’État » brûle des exemplaires de la Constitution intérimaire de 2006 devant le quartier général de l’armée de terre sur l’avenue Rachadamnoen Nok à Bangkok. Environ trente participants.

814 octobre 2006 : Nomination du Général Surayud Chulanont, membre du Conseil privé du roi, comme Premier ministre.

9Première grande manifestation contre le coup d’État, organisée par le « Réseau du 19 septembre contre le coup d’État ». Environ 300 manifestants défilent dans le quartier historique de Bangkok, de l’université Thammasat jusqu’au monument de la Démocratie.

1031 octobre 2006 : Nuamthong Phraiwan, chauffeur de taxi âgé de 60 ans se pend sous une passerelle à Viphavadi Rangsit (Bangkok) en signe de protestation contre le coup d’État.

111er novembre 2006 : Première manifestation à Sanam Luang, organisée par des activistes des forums sociaux sur Internet (les « Gens du samedi contre la dictature ») qui promettent de s’y retrouver tous les samedis. De 20 à 200 manifestants.

1218 novembre 2006 : Seconde marche contre le coup d’État, organisée par le « Réseau du 19 septembre contre le coup d’État », de l’université de Thammasat, Bangkok, jusqu’au monument de la Démocratie, pour marquer les 60 jours du coup d’État.

1310 décembre 2006 : Troisième marche contre le coup d’État, organisée par le « Réseau du 19 septembre contre le coup d’État », de Sanam Luang jusqu’au monument de la Démocratie. Plusieurs organisations se retrouvent au monument de la Démocratie. Entre 1 000 et 3 000 manifestants.

2007

1421 janvier 2007 : Manifestation de Sanam Luang jusqu’au quartier général de l’armée de terre à Rachadomnoen Nok, organisée par le « Réseau du 19 septembre contre le coup d’État ». Environ 500 manifestants.

151er mars 2007 : Lancement, par « Révolution citoyenne » devant le Parlement, de la campagne pour le « non » au référendum sur la Constitution de 2007. La couleur rouge est utilisée pour la première fois comme symbole politique « Thais say no » (en anglais). Environ trente manifestants.

1615 mars 2007 : Cinq membres des « Colombes blanches » sont arrêtés pour refus d’obtempérer après avoir été ordonnés de démonter leurs installations sur le site de Sanam Luang.

1717 mars 2007 : Manifestation à Sanam Luang organisée par les « Gens du samedi contre la dictature et le Réseau du 19 septembre contre le coup d’État ». Environ 1 000 participants.

1818 mars 2007 : Première marche de Sanam Luang à la résidence de Prem Tinsulanond à Si Sao Thewet, organisée par le « Réseau du 19 septembre contre le coup d’État » avec d’autres organisations comme les « Colombes blanches ». Sur les 2 000 manifestants qui se retrouvent à Sanam Luang, environ 800 se rendent à la résidence de Prem.

1923 mars 2007 : Première manifestation organisée par la chaîne satellite « People’s Television » (PTV) à Sanam Luang. Entre 1 500 et 3 000 manifestants, selon les estimations, réclament l’autorisation de diffuser.

2030 mars 2007 : Seconde manifestation de PTV, devant l’Hôtel de Ville de Bangkok. Les « Gens du samedi contre la dictature » lancent une campagne de signatures pour demander la démission du général Prem. Environ un millier de manifestants.

218 avril 2007 : Troisième manifestation de PTV, à Sanam Luang. Environ 1 000 manifestants.

2227 avril 2007 : Quatrième manifestation de PTV. Près de 1 000 manifestants.

2318 mai 2007 : Création du « Front populaire uni contre le coup d’État » par 22 organisations opposées au coup d’État.

2430 mai 2007 : Le parti Thai Rak Thai est dissous par la Cour constitutionnelle. Les 111 membres de son comité de direction sont interdits d’activité politique pendant cinq ans.

25Manifestation à Sanam Luang organisée par les « Gens du samedi contre la dictature ». Environ 500 manifestants.

2631 mai 2007 : Manifestation organisée par PTV à Miksakawan (Bangkok) pour exiger la démission du Conseil national de sécurité. Environ 3 000 participants.

272 juin 2007 : Grande manifestation à Sanam Luang organisée par PTV et d’anciens députés du Thai Rak Thai. Entre 3 000 et 6 000 participants.

286 juin 2007 : Création de l’« Alliance démocratique anti-dictature » (DAAD), composée en majorité d’anciens parlementaires du TRT dissous. Elle exige la démission du gouvernement militaire d’ici le 24 juin 2007.

299 juin 2007 : La DAAD se dote d’un comité de direction composé de 7 membres.

30Une marche jusqu’aux quartiers généraux de l’armée de Terre pour demander la démission de Sonthi Boonyaratglin et Prem Tinsulanonda dans les 7 jours est organisée par la DAAD. Au plus fort de la manifestation : 15 000 personnes.

3111 juin 2007 : La Commission d’enquête sur les affaires de corruption sous le gouvernement de Thaksin ordonne le gel des avoirs de ce dernier.

3215 juin 2007 : Manifestation de la DAAD à Sanam Luang. Entre 5 000 et 10 000 manifestants.

3323 juin 2007 : Marche de Sanam Luang jusqu’aux quartiers généraux de l’armée de Terre organisée par la DAAD. Entre 6 000 et 10 000 manifestants.

341er juillet 2007 : Manifestation de la DAAD à la maison de Prem Tinsulanonda, à Si Sao Thewet, pour réclamer la démission de ce dernier.

356 juillet 2007 : Une partie de la DAAD manifeste devant le Parlement pour perturber le vote de l’Assemblée constituante sur le projet de Constitution et annonce son opposition à la Constitution.

3611 juillet 2007 : Lancement de la campagne pour le « non » au référendum par l’organisation d’un séminaire public devant les bureaux de la Commission électorale sur le thème « Le référendum et les droits et libertés du peuple », campagne menée par le « Réseau du 19 septembre contre le coup d’État », l’Université de Minuit (Chiang Mai), la « Fédération des Étudiants de Thaïlande » et « Révolution citoyenne ».

3722 juillet 2007 : Manifestation devant la maison de Prem Tinsulanonda, à Si Sao Thewet, par la DAAD pour réclamer la démission de ce dernier. Dispersion des manifestants par l’armée et la police à la tombée de la nuit. Plus de 200 blessés.

3826 juillet 2007 : Arrestation de 9 dirigeants de la DAAD pour leur participation à la manifestation du 22 juillet (Veera Musikaphong, Jatuporn Prompan, Jakrapop Penkair, Nattawut Saikua, Weng Tojirakarn, Viphuthaleng Pattanphumthai, Apiwan Weereeyachai, Jaran Ditapichai, et Manit Jitchanklap).

39La DAAD nomme un nouveau comité et un nouveau slogan « les Rouges votent non [à la Constitution] » (deng may rap).

4027 juillet 2007 : Annonce de la seconde génération de leaders de la DAAD, devenu UDD (Metaphan, Shinawat Haboonpat, Sombat Boongamanong, Surachai Danwattananusorn, Prateep, Kokaew Pikulthong, Suchart Nakbangsai, Sansern Sri-Unruean et Somyot Phreuksakasemsuk) et manifestation à Sanam Luang. Environ 3 000 manifestants.

412 août 2007 : Libération sous caution de Manit Jitchanklap et Weng Tojirakan.

424 août 2007 : La deuxième génération de la DAAD sous la direction de Sombat Boongnamanong fait campagne pour le « non » au référendum constitutionnel à Siam Square (Bangkok), ainsi qu’à Chiang Mai et Chiang Rai.

436 août 2007 : Libération sous caution des six dirigeants des Chemises rouges toujours emprisonnés pour leur participation à la manifestation du 22 juillet.

449 août 2007 : Manifestation pour le « non » au référendum constitutionnel organisée par la DAAD de Sanam Luang à Silom.

4510 août 2007 : Manifestation pour le « non » au référendum constitutionnel organisée par la DAAD à Emporium (Khlong Toey) et à On Nut.

4611 août 2007 : Manifestation pour le « non » au référendum constitutionnel organisée par la DAAD à Central Lat Prao et Chatuchak.

4712 août 2007 : Manifestation pour le « non » au référendum constitutionnel organisée à Chatuchak par différentes organisations étudiantes des universités de Thammasat et Chulalongkorn.

4813 août 2007 : Manifestation pour le « non » au référendum constitutionnel organisée par le « Réseau du 19 septembre contre le coup d’État » et « Révolution citoyenne » à l’université de Thammasat. Marche de Thammasat jusqu’au Monument de la Démocratie.

49Les manifestants recouvrent la partie supérieure du Monument de la démocratie représentant la Constitution d’un drap noir sur lequel est dessinée une botte de soldat. Entre 300 et 700 participants.

5015 août 2007 : Manifestation à Sanam Luang pour le « non » au référendum constitutionnel organisé par les anciens députés du Thai Rak Thai sous la direction de Chaturon Chaisaeng avec le slogan « We Vote No ». Environ 10 000 manifestants.

5118 août 2007 : Organisation d’un lâcher de 1 000 ballons rouges par la DAAD au Monument de la démocratie dans le cadre de la campagne pour le non au référendum sur la Constitution.

5219 août 2007 : Annonce du résultat du référendum constitutionnel (14 727 306 voix pour contre 10 747 441 voix contre).

53Annonce par la DAAD de la fin de la campagne pour le « non » au référendum qui aura duré 79 jours.

5423 août 2007 : La DAAD devient le « Front démocratique uni contre la dictature » (UDD).

5530 août 2007 : Manifestation organisée par l’UDD devant le Parlement à l’occasion de la célébration de l’adoption de la nouvelle Constitution.

562 septembre 2007 : Célébration, organisée par l’UDD, des « 10 millions de voix contre la Constitution de 2007 » à Sanam Luang.

5719 septembre 2007 : Manifestation de l’UDD à Sanam Luang pour marquer l’anniversaire du coup d’État et exiger la fin de la loi martiale.

5823 décembre 2007 : Élections législatives et victoire du parti Pouvoir du Peuple (PPP, ex-Thai Rak Thai) avec 233 sièges sur 480.

2008

5929 janvier 2008 : Samak Sundaravej, leader du Pouvoir du Peuple (PPP), est élu Premier ministre.

6028 février 2008 : Premier retour de Thaksin en Thaïlande après le coup d’État. Il est entendu par la Chambre spéciale pour les détenteurs de mandat politique de la Cour Suprême.

6128 mars 2008 : Début des manifestations de « l’Alliance populaire pour la démocratie » (PAD) à l’université de Thammasat. Plusieurs milliers de manifestants.

622 mai 2008 : Création de la fondation 111 composée des anciens membres du TRT interdits d’activité politique pendant cinq ans. Thaksin, président de la fondation, n’assiste pas à la cérémonie.

6310 juillet 2008 : Démission du ministre des Affaires étrangères, Noppadon Pattama, suite à la décision de la Cour constitutionnelle d’invalider un communiqué qu’il avait signé en soutien à la candidature du Cambodge pour le classement du temple de Preah Vihear au patrimoine mondial de l’Unesco.

6422 juillet 2008 : Daranee Charnchoensilpakul (Da Torpedo) est arrêtée pour lèse-majesté.

6526 août 2008 : Début de l’occupation de l’hôtel du gouvernement par la PAD. Environ 20 000 manifestants.

6630 août 2008 : Manifestation de l’UDD à Sanam Luang contre la PAD. Environ 2 000 manifestants.

6731 août 2008 : Manifestation de l’UDD devant le Parlement en soutien à Samak Sundaravej et son gouvernement. Environ 1 000 manifestants.

681er septembre 2008 : Confrontation entre la PAD et l’UDD devant le quartier général de l’armée de Terre. Un mort et plus de 40 blessés.

699 septembre 2008 : Décision de la Cour constitutionnelle sur l’activité d’« employé » de Samak durant une émission de cuisine, jugée incompatible avec ses fonctions de Premier ministre ; Samak est disqualifié.

7018 septembre 2008 : Somchai Wongsawat, du parti Pouvoir du Peuple et beau-frère de Thaksin, devient Premier ministre.

7119 septembre 2008 : Manifestation de l’UDD pour la commémoration du coup d’État à Sanam Luang. Entre 1 000 et 3 000 manifestants.

726 octobre 2008 : Manifestations de la PAD au Parlement à l’occasion de l’annonce de politique générale de Somchai Wongsawat. Environ 5 000 manifestants.

737 octobre 2008 : « Black October ». Dispersion des manifestants de la PAD par la police. 478 blessés et 2 morts.

7411 octobre 2008 : Première manifestation dite de « La famille de la Vérité aujourd’hui » à Thunder Dome, Muang Thong Thani, Nontaburi (banlieue de Bangkok) pour commémorer la promulgation de la Constitution de 1997. Environ 10 000 manifestants.

7513 octobre 2008 : La reine accompagnée de sa fille Chulabhorn se rend aux funérailles d’Angkhana Radapppanyayut « Nong Bo », manifestante de la PAD et victime du 7 octobre, au temple Sriprawat, Nonthaburi. « Wan Ta Sawang Heng Chat » (jour d’illumination nationale).

7621 octobre 2008 : Condamnation de Thaksin à deux ans de prison pour conflit d’intérêt suite à l’achat par son épouse d’un terrain à Ratchadaphisek, dans la ville de Bangkok, à un prix avantageux.

771er novembre 2008 : Seconde manifestation de « La famille de la Vérité aujourd’hui » (UDD) au stade de Rajamangala. Annonce du lancement d’une campagne de pétitions pour demander au roi un pardon pour Thaksin. Entre 20 000 et 80 000 manifestants.

7824 novembre 2008 : Occupation des aéroports de Don Muang et Suvanabhumi par les Chemises jaunes, à Bangkok.

7927 novembre 2008 : État d’urgence à Bangkok.

8030 novembre 2008 : Début des manifestations devant l’Hôtel du Gouvernement de « La famille de la Vérité aujourd’hui » (UDD) contre la dissolution du Pouvoir du Peuple par la Cour constitutionnelle, sous le nom « Pas de nouveau coup d’État par la Cour constitutionnelle ». Environ 10 000 manifestants.

812 décembre 2008 : Dissolution par la Cour constitutionnelle des partis politiques Pouvoir du Peuple (Phalang Prachachon), Nation Thaie (Chat Thai) et Machatimatai pour fraude électorale.

823 décembre 2008 : La PAD déclare victoire et annonce la fin de sa mobilisation après 193 jours de manifestations.

837 décembre 2008 : La plupart des députés du parti Pouvoir du Peuple dissous rejoignent le fraîchement créé Pour les Thais (Phuea Thai). La faction de Newin Chidchob ne suit pas ses collègues et décide de créer le parti Bhumjaithai qui soutiendra Abhisit Vejjajiva et le parti Démocrate.

8413 décembre 2008 : Troisième manifestation de « La famille de la Vérité aujourd’hui » (UDD) sous le nom « La Vérité contre le coup d’État déguisé » à Supachalasai Stadium. Environ 50 000 manifestants.

8517 décembre 2008 : Élection par le Parlement d’Abhisit Vejjajiva, leader du parti Démocrate, qui devient le 27e Premier ministre du pays.

8628-30 décembre 2008 : Quatrième manifestation de « La famille de la Vérité aujourd’hui » (UDD) à Sanam Luang et blocage du Parlement pour empêcher Abhisit de prononcer son discours de politique générale. Plusieurs milliers de manifestants.

2009

8731 janvier 2009 : Cinquième manifestation de « La famille de la Vérité aujourd’hui » (UDD) à Sanam Luang, sous le nom « Rouge sur toutes les terres ». 20 000 manifestants.

8824-27 février 2009 : Sixième manifestation de « La famille de la Vérité aujourd’hui » (UDD) à Sanam Luang et marche jusqu’à l’Hôtel du gouvernement pour recevoir la réponse du gouvernement sur les 4 revendications. Promesse de créer un front uni rouge « sur toutes les terres » et de manifester en continu. Pics de participation à hauteur de 10 000 manifestants.

898 mars 2009 : Début d’une campagne de manifestations « Rouge sur toutes les terres » dans la plupart des grandes villes de province.

9026 mars 2009 : Grande manifestation de l’UDD à Sanam Luang et marche sur l’hôtel du gouvernement. Environ 20 000 manifestants.

918 avril 2009 : Manifestation devant la maison de Prem à Si Sao Thewet.

929 avril 2009 : Manifestations simultanées dans divers endroits de la ville de Bangkok, notamment au Monument de la Démocratie et au Monument de la Victoire.

9310-11 avril 2009 : Convoi de Chemises rouges emmené par Arisman Pongruangrong vers Pattaya pour le sommet de l’Asean. Confrontation entre Chemises rouges et Chemises bleues. Annulation du sommet, évacuation des chefs d’État par hélicoptère et déclaration de l’état d’urgence à Pattaya et Chonburi.

9412 avril 2009 : Déclaration de l’État d’urgence à Bangkok ; blocage par les manifestants des principaux axes de la ville. Arrestation d’Arisman Pongruangrong.

9513 avril 2009 : Début de la dispersion des manifestants par l’armée. Les affrontements à Bangkok font 2 morts et une centaine de blessés.

9614 avril 2009 : Les dirigeants de l’UDD annoncent la fin des manifestations et se rendent aux autorités.

9717 avril 2009 : Tentative d’assassinat à Bangkok de Sonthi Limthongkul, figure de proue des Chemises jaunes.

9825 avril 2009 : Première manifestation des Chemises rouges après le Songkhran de sang. Lâcher de ballons blancs et recueillement en hommage aux victimes des affrontements du 13 avril. Environ 5 000 manifestants à Sanam Luang.

9910 mai 2009 : Septième manifestation « La famille de la Vérité aujourd’hui » (UDD) à Don Muang, Bangkok. 20 000 manifestants.

10024 juin 2009 : Une partie des Chemises rouges, sous la direction de Somyot Phreuksakasemsuk, Jaran Ditapichai et Sonsern Sriounruan se réunit pour « le retour de la démocratie et jour national thaïlandais » en l’honneur des 77 ans du renversement de la monarchie absolue 27-28 juin 2009 : Huitième manifestation « La famille de la Vérité aujourd’hui » (UDD) à Sanam Luang, début de la campagne de pétitions pour le pardon royal à Thaksin. 30 000 manifestants.

1017-8 juillet 2009 : Réunion des dirigeants de l’UDD à Kanchanaburi en vue de réformer l’organisation. L’UDD devient UDD-Rouge sur toutes les terres.

1029 juillet 2009 : UDD-Rouge sur toutes les terres manifeste devant le ministère des Affaires étrangères pour la démission de Kasit Piromya, ministre des Affaires étrangères, pour sa participation au blocage de l’aéroport Suvanaphum en novembre 2008.

10317-31 juillet 2009 : Manifestations en province dans le cadre de la campagne de pétitions pour le pardon royal.

10417 août 2009 : Manifestation à Sanam Luang et marche jusqu’au Palais Royal pour soumettre une pétition de pardon royal pour Thaksin comportant plus de 3,5 millions de noms. Plus de 30 000 manifestants.

10526 août 2009 : Le « Groupe du 24 juin démocratique » et des groupes de Chemises rouges de diverses provinces manifestent sous la bannière « Noir sur toutes les terres, en finir avec le système ammat » à Sanam Luang à l’occasion de l’anniversaire de Prem Tinsulanonda et de l’occupation de la chaîne NBT par la PAD.

10619 septembre 2009 : UDD-Rouge sur toutes les terres organise une commémoration des trois ans du coup d’État sur la place royale. 20 000 manifestants.

10711 octobre 2009 : UDD-Rouge sur toutes les terres manifeste pour le retour de la Constitution de 1997 au Monument de la Démocratie. Environ 15 000 manifestants.

10817 octobre 2009 : UDD-Rouge sur toutes les terres manifeste devant l’Hôtel du Gouvernement pour s’enquérir des progrès dans le traitement de la pétition de pardon royal. 10 000 manifestants.

10914 novembre 2009 : UDD-Rouge sur toutes les terres organise un concert pour récolter des fonds à Bonanza, parc naturel de Khao Yay, dans la province de Nakhon Ratchasima.

11010 décembre 2009 : UDD-Rouge sur toutes les terres manifeste au Monument de la Démocratie pour marquer l’anniversaire de la Constitution. 20 000 manifestants.

2010

11111-12 janvier 2010 : UDD-Rouge sur toutes les terres organise une manifestation « contre les doubles standards » dans la province de Nakhon Ratchasima pour protester contre l’acquisition par le général Surayud Chulanont de terrains à Khao Yai en violation de la loi sur les parcs naturels et réclame sa démission du Conseil privé du roi.

11223 janvier 2010 : Seconde manifestation contre les doubles standards à Nakhon Ratchasima.

11329 janvier 2010 : UDD-Rouge sur toutes les terres manifeste devant le quartier général de l’armée de terre contre le coup d’État.

11415 février 2010 : UDD-Rouge sur toutes les terres manifeste devant la Commission électorale qui traite le dossier de la dissolution du parti Démocrate.

11525-27 février 2010 : « Rouge Siam » manifeste à Sanam Luang.

11626 février 2010 : La Chambre spéciale de la Cour suprême pour les détenteurs de mandat politique saisit les avoirs de Thaksin à hauteur de 76 000 millions de baht.

11712 mars 2010 : Création du Centre de résolution des situations d’urgence (CRES) dirigé par Suthep Thaugsuban. Promulgation de la loi de Sécurité intérieure (Internal Security Act).

118Les Chemises rouges commencent à affluer vers Bangkok, majoritairement en provenance du nord et du nord-est de la Thaïlande. Environ 70 000 manifestants 13 mars 2010 : UDD-Rouge sur toutes les terres ouvre sa grande manifestation à Phan Fa, dans le vieux Bangkok. Par vidéoconférence, Thaksin y appelle les Chemises rouges à renverser le gouvernement des élites. Les dirigeants de l’UDD demandent la dissolution du Parlement dans les 24 heures. Le nombre de manifestants est évalué à 150 000 personnes.

11914 mars 2010 : Les dirigeants de l’UDD réitèrent leur ultimatum au gouvernement d’Abhisit Vejjajiva.

12015 mars 2010 : L’UDD-Rouge sur toutes les terres organise une marche jusqu’au CRES, abrité dans les locaux du 11e régiment d’infanterie, pour demander à Abhisit Vejjajiva de dissoudre le Parlement. 40 000 participants.

12116 mars 2010 : Déversement par l’UDD-Rouge sur toutes les terres du « sang des laissés-pour-compte » devant l’Hôtel du gouvernement et le quartier général du parti Démocrate.

12217 mars 2010 : Déversement de sang devant la maison d’Abhisit Vejjajiva à Sukhumvit 31, Bangkok.

123L’UDD exclut Kattiya Sawasdipol (alias Seh Daeng), général « pastèque » exclu de l’armée en janvier 2010, ainsi que Surachai Danwattananuson (alias Seh Dan).

12420 mars 2010 : L’UDD-Rouge sur toutes les terres manifeste dans tout Bangkok.

12523 mars 2010 : Blocage par l’armée des accès au Parlement.

12625 mars 2010 : Cérémonie de tonte des cheveux à Phan Fa. Environ 400 participants.

12728-29 mars 2010 : Négociations infructueuses entre le gouvernement et les dirigeants des Chemises rouges (Weng Tojirakarn, Veera Musikapong et Jatuporn Prompan) à l’Institut du Roi Prajadhipok, à Bangkok.

1282 avril 2010 : Contre-manifestation organisée par les Chemises multicolores sur le boulevard Rama VI.

1293 avril 2010 : Mouvement d’une partie de la manifestation à Ratchaprasong.

1305 avril 2010 : Marche vers la Commission électorale à Chaeng Wattana pour réclamer la dissolution du parti Démocrate.

1316 avril 2010 : Tentative de prendre Ratchaprasong par l’armée, mais armée repoussée par les manifestants.

1327 avril 2010 : Une partie des manifestants se rend au Parlement, une minorité y pénètre ; une partie se rend au siège de Thaicom pour protéger la chaîne de télévision satellite People’s Channel d’une éventuelle fermeture par le gouvernement.

1338 avril 2010 : Les taxis bouchent l’entrée de Viphavadi pour empêcher l’armée de couper la radio communautaire des « gens qui aiment les taxis » et une autre se rend à l’antenne de Thaicom à Pathumthani pour rétablir le signal de PTV coupé par l’armée.

134Le gouvernement déclare l’état d’urgence à Bangkok.

1359 avril 2010 : Premiers affrontements entre l’armée et les manifestants dans la station Thaicom à Pathumthani ; les manifestants reprennent la station et rétablissent l’émission de la chaîne de télévision People’s Channel. Mandats d’arrêt contre 24 dirigeants des Chemises rouges.

13610 avril 2010 : Dispersion des manifestants à Phan Fa ; affrontements à Phan Fa et Kok Wua, 26 morts dont 5 militaires ; 858 blessés.

13712 avril 2010 : La Commission électorale saisit la Cour constitutionnelle en vue de la dissolution du Parti démocrate.

13814 avril 2010 : L’UDD-Rouges sur toutes les terres déplace l’intégralité de la manifestation au quartier commercial de Ratchaprasong.

13916-18 avril 2010 : Contre-manifestations des Chemises multicolores.

14019 avril 2010 : L’armée et la police prennent Silom et y coupent l’accès.

141Deux anciens premiers ministres, Chavalit Yonchaiyuth et Somchai Wongsawat, demandent une audition royale, qui leur sera refusée.

14220 avril 2010 : Construction de barricades autour de Ratchaprasong : accès coupé.

14321 avril 2010 : L’UDD-Khon Khaen arrête un convoi d’armes et de munitions à destination des militaires à Bangkok.

14422 avril 2010 : L’UDD-Rouge sur toutes les terres remet une lettre au Secrétaire Général des Nations unies demandant l’envoi de casques bleus pour protéger les manifestants.

145Une femme est tuée et plus de 70 personnes blessées par l’explosion de 5 grenades M-79 dans le quartier de Silom, à Bangkok.

14624 avril 2010 : L’UDD-Rouge sur toutes les terres donne l’instruction de ne plus porter de Chemises rouges pour se protéger.

14725 avril 2010 : Les mototaxis de Bangkok et de Samut Prakarn se rendent devant la maison d’Abhisit pour demander la dissolution du Parlement ; UDD-Pathum Thani ferme l’un des principaux accès à Bangkok par Pathumthani.

14826 avril 2010 : Les organisations de l’UDD dans diverses provinces tentent de bloquer les accès de l’armée à Bangkok.

14927 avril 2010 : Conférence de presse du CRES. Le « plan du réseau anti-monarchique » est rendu public.

150Contre manifestations des Chemises multicolores.

15128 avril 2010 : Mort d’un militaire dans des affrontements à Don Muang.

15229 avril 2010 : Une partie des Chemises rouges, sous la direction de Phayap Panket, et 200 gardes de l’UDD, pénètrent dans l’hôpital Chulalongkorn au motif que des militaires y seraient embusqués. Action fermement condamnée par les résidents de Bangkok.

153Manifestations de la PAD.

1543 mai 2010 : Abhisit propose sa feuille de route en 5 points comportant la tenue d’élections pour le 14 novembre. La proposition est rejetée par les dirigeants de l’UDD.

1557 mai 2010 : Contre manifestations des Chemises multicolores au Monument de la Victoire.

1568 mai 2010 : Explosions de grenades M79 à Bangkok. Un policier est tué.

15712 mai 2010 : Abhisit annonce l’annulation de sa feuille de route en 5 points. Un ultimatum est lancé : les manifestants ont jusqu’à minuit pour se disperser ou être confrontés à une opération de dispersion par l’armée.

15813 mai 2010 : Seh Daeng est touché d’une balle dans la tête à Lumpini alors qu’il accorde un entretien à un journaliste étranger. Il décède de la suite de ses blessures 3 jours plus tard.

159Un mort dans des confrontations à Wittayu.

160159 14-19 mai 2010 : La violence s’intensifie ; camps et barricades s’érigent.

16135 personnes périssent, dont deux journalistes étrangers et des personnels médicaux. Certains officiers de police sont aperçus dans les rangs des manifestants.

16219 mai 2010 : Opération finale de dispersion. Ratchaprasong est encerclée, l’eau, l’électricité, l’approvisionnement en nourriture sont coupés. Le couvre-feu est instauré. Tirs sur les manifestants. Mort de six personnes dans le temple de Wat Patuwanaram, situé à l’intersection de Ratchaprasong, pourtant décrété « zone protégée » par les autorités.

163Les dirigeants des Chemises rouges se rendent à la police et annoncent la fin des manifestations.

164Les Chemises rouges, en se dispersant, brûlent une trentaine de bâtiments publics, à Bangkok et en province, dont l’emblème de la modernité thaïlandaise, le centre commercial Central World à Bangkok.

16524 mai 2010 : Arrestation de Suthachai Yimprasert, professeur d’histoire à l’université Chulalongkorn, et Somyot Phreuksakasemsuk, leader du « Groupe du 24 juin démocratique », pour violation du décret instituant l’état d’urgence.

16617 juillet 2010 : Nomination par Abhisit Vejjajiva de la « Commission Vérité et Réconciliation » présidée par Kanit Na Nakorn pour un mandat de 2 ans.

16711 août 2010 : Des poursuites sont engagées contre Thaksin Shinawattra ainsi que 24 dirigeants des Chemises rouges pour terrorisme.

16810 septembre 2010 : Démission de Yongyuth Wichaidit de la direction du parti Phuea Thai.

16919 septembre 2010 : Commémoration du coup d’État – 10 000 personnes manifestent à Ratchaprasong alors que l’état d’urgence est toujours en place.

170Création du groupe de juristes Nittirat à Thammasat, Bangkok.

17124 septembre 2010 : Chiranuch Premchaiporn, webmaster du journal en ligne Prachathai, est arrêtée pour lèse-majesté.

17228 septembre 2010 : Central World rouvre ses portes après avoir été détruit le 19 mai 2010.

1731er décembre 2010 : Thida Thavornseth devient présidente (par intérim) de l’UDD en remplacement de Weng Tojirakan, toujours emprisonné.

174L’UDD annonce son intention d’organiser des manifestations deux fois par mois.

17519 décembre 2010 : Environ 10 000 Chemises rouges se retrouvent à Ratchaprasong en mémoire des victimes d’avril-mai 2010 21 décembre 2010 : L’état d’urgence est révoqué dans les 4 dernières provinces où il était encore en vigueur (Bangkok, Nonthaburi, Pathum Thani et Samut Prakarn) – il aura été en place pendant près de 9 mois.

176Résolution du Cabinet d’ordonner la libération conditionnelle à une centaine de Chemises rouges.

17722 décembre 2010 : Le CRES, créé le 12 mars 2010, est dissous.

2011

17820 janvier 2011 : Annonce par le DSI, en charge de l’enquête sur les causes de la mort de plus de 90 personnes au cours des événements d’avril-mai 2010, que 12 morts résultent de l’action des manifestants, et 13 de celle des forces gouvernementales.

17913 février 2011 : Surachai Seh Dan est arrêté pour lèse-majesté.

18022 février 2011 : mise en liberté conditionnelle des principaux dirigeants des Chemises rouges, notamment Natthawut Saikua, Weng Tojirakarn, Kokaew Pikulthong, Nisit Sinthuphrai, Kwanchai Praiphana, Viputhaleng Pattanphumthai, Yoswaris Chuklom et Phumkitti Sukjindathong, après neuf mois de prison.

18110 mars 2011 : Reddition aux autorités d’Adisorn Piengket.

18214 mars 2011 : Reddition de 4 autres dirigeants de l’UDD : Waipote Apornrat, Suporn Atthawong, Phayap Panket et Shinawat Haboonpat. Ils sont libérés sous caution (600 000 baht, soit 15 000 euros).

18318 avril 2011 : La Commission électorale interdit aux partis politiques et candidats de mentionner la monarchie pendant la campagne électorale.

18419 avril 2011 : Chavalith Yongchaiyuth démissionne du parti Phuea Thai, invoquant la relation entre le parti et les Chemises rouges.

18530 avril 2011 : Somyot Phrueksakasemsuk est arrêté pour lèse-majesté.

18610 mai 2011 : Abhisit dissout le Parlement.

187Yingluck Shinawatra annonce sa candidature en tant que colistière du Phuea Thai.

18812 mai 2011 : Suite à la révocation par la Cour criminelle de sa décision de mise en liberté conditionnelle, Jatuporn Prompan est emprisonné.

18916 mai 2011 : Yingluck est déclarée candidate au poste de Premier ministre et représente le parti Phuea Thai.

1903 juillet 2011 : Le parti Phuea Thai, avec Yingluck Shinawatra en tête de liste, remporte les élections avec une majorité absolue de 265 sièges sur 500.

© Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

amazon.fr