Version classiqueVersion mobile

La pratique des activités physiques et sportives en France

 | 
Hervé Canneva

Quatrième partie. Autour de la pratique

Chapitre 8. Pratique sportive et activités culturelles vont souvent de pair

Lara Muller

Texte intégral

1 Pratiquer un sport ou une activité physique et avoir des sorties culturelles ou des activités artistiques ne sont absolument pas incompatibles, bien au contraire. En 2003, les deux tiers des personnes de 15 ans ou plus cumulent ces deux types de pratiques. Le nombre de sorties, de visites et d’activités artistiques augmente même avec celui des activités sportives. Pour les plus « actifs », la tendance est aussi à une très grande diversité des pratiques, tant sportives que culturelles. C’est notamment le cas des étudiants, des jeunes et des plus diplômés, des cadres et des professions intermédiaires. À l’inverse, les personnes inactives ou faiblement diplômées sont fréquemment en retrait de toute vie culturelle et sportive.

2En 2003, 71 % des personnes de 15 ans ou plus ont pratiqué au moins une fois une activité physique ou sportive, que ce soit régulièrement tout au long de l’année ou seulement pendant les vacances, dans le cadre d’un club ou en dehors de toute structure organisée. Dans le même temps, 65 % des personnes de 15 ans ou plus sont allées au cinéma, à un concert ou un autre spectacle (théâtre, spectacle comique, opéra, danse, cirque, son et lumière), et 56 % ont visité un monument historique, une exposition ou un musée. Par ailleurs, 31 % ont fait du dessin, de la peinture, du théâtre, de la photographie, de la vidéo, du chant ou ont joué d’un instrument de musique.

Tableau 1 - APS les plus pratiquées. En %

Tableau 1 - APS les plus pratiquées. En %

Champ : personnes de 15 ans ou plus.
Lecture : en 2003, 38 % des personnes de 15 ans ou plus font du vélo ; parmi elles, 46 % sont des femmes.
Source : Insee, Enquête « Participation culturelle et sportive », 2003.

Vélo, natation et marche sur le podium

3Le vélo, la natation et la marche sont les pratiques sportives les plus répandues chez les personnes de 15 ans ou plus (tableau 1). L’attrait de ces activités tient au fait qu’elles se pratiquent selon des modalités diverses, allant du loisir à la compétition. Elles sont donc adaptées aux possibilités de chacun, ce qui favorise leur diffusion à tous les âges. Ainsi, les 18 millions de personnes qui déclarent avoir fait du vélo en 2003 ont pu s’adonner aussi bien au VTT, au bi-cross, faire du cyclotourisme ou des promenades de loisirs. Cette population est donc très largement supérieure à celle des détenteurs des 99 000 licences délivrées par la fédération française de cyclisme et 115 000 licences délivrées par la fédération française de cyclotourisme en 2003 (Bouffin, 2004). La pétanque et le billard figurent aussi en bonne place dans les activités physiques et sportives, surtout chez les hommes, avec 22 % de personnes qui s’y sont adonnées au moins une fois en 2003. Les sports collectifs (football, basketball, volley-ball, handball) et la course à pied (footing, athlétisme) complètent ce palmarès chez les plus jeunes.

Cinéma et monuments historiques remportent la palme

4En 2003, 52 % des personnes de 15 ans ou plus sont allées au cinéma au moins une fois dans l’année (tableau 2). C’est le cas de 91 % desl5-19 ans contre seulement 15 % des plus de 70 ans. Toutefois, lorsque ces dernières vont au cinéma, elles s’y rendent presque aussi souvent que les plus jeunes (11 séances en moyenne dans l’année contre 14). Les visites de monuments historiques comme les châteaux, les édifices religieux, les sites préhistoriques par exemple, constituent aussi le gros des sorties à caractère culturel : elles attirent 46 % des personnes de 15 ans ou plus en 2003. Les Français s’intéressent également aux expositions (37 %) et aux musées (29 %). Par ailleurs, une personne sur quatre est allée à un concert en 2003, le plus souvent pour écouter de la chanson française (pour 43 % des spectateurs) ou de la musique classique (26 %). Les activités artistiques sont moins répandues. En 2003, 12 % des personnes de 15 ans ou plus ont fait du dessin, de la peinture, de la sculpture ou de la gravure, 12 % de la photographie et 9 % ont joué d’un instrument de musique.

Tableau 2 - Sorties et visites culturelles. En %

Tableau 2 - Sorties et visites culturelles. En %

Champ : personnes de 15 ans ou plus.
Source : Insee, Enquête « Participation culturelle et sportive », 2003.

Tendance au cumul d'activités sportives et culturelles

5Les deux tiers des personnes de 15 ans ou plus ont des loisirs relevant des deux champs « sport » et « culture ». Le cumul de ces activités est fréquent, notamment dans certaines catégories de population. Le nombre de sorties, de visites et d’activités artistiques augmente avec celui des activités sportives. Ainsi, les personnes faisant beaucoup de sport pratiquent aussi plus souvent des activités artistiques que celles qui ont peu d’activités physiques ou sportives. Elles se rendent aussi plus fréquemment au cinéma, à des spectacles, et visitent plus souvent des musées ou des monuments historiques. Le cas des jeunes de moins de 30 ans est particulièrement illustratif de cette tendance. Quelles que soient les activités considérées, ils se situent bien au-dessus de la moyenne. D’une part, ils sont très sportifs : près de neuf sur dix ont eu une activité physique ou sportive en 2003, et ce, à raison de 180 fois dans l’année en moyenne, soit plusieurs fois par semaine (quand on comptabilise toutes les activités pratiquées régulièrement - en dehors des cours d’éducation physique obligatoires au lycée - ainsi que toutes les pratiques pendant les vacances). D’autre part, ils s’adonnent à un grand nombre d’activités culturelles, sorties aux spectacles (cinéma, théâtre, concert, etc.), visites culturelles, pratiques artistiques comme le dessin ou la musique par exemple, au total plus de 80 fois en moyenne dans l’année, soit presque deux fois par semaine (graphique).

Un grand nombre d'activités va de pair avec une grande diversité

6Pour les personnes qui font globalement un grand nombre de sorties, de visites culturelles, d’activités artistiques et fréquemment du sport, la quantité se double d’une grande diversité. Ainsi, les personnes qui se consacrent plus souvent que la moyenne à des activités culturelles ont une palette d’activités deux fois plus large : six en moyenne contre trois pour l’ensemble de la population (tableau 3). De même, les personnes qui pratiquent des activités physiques ou sportives un grand nombre de fois dans l’année goûtent à plus de sports différents. La fréquence même de chacune des pratiques augmente aussi à mesure qu’elles sont plus nombreuses. À l’inverse, les personnes dont les loisirs culturels sont peu variés n’y ont souvent goûté qu’un petit nombre de fois. Parmi les 15 % de personnes qui ont déclaré un seul type d’activités culturelles en 2003 (cinéma, concert ou autre spectacle, visite ou pratique d’une activité artistique), la moitié ne l’a fait qu’une ou deux fois dans l’année. En outre, le constat que pratique sportive et activités à caractère culturel vont souvent de pair demeure en élargissant à d’autres types d’activités culturelles, comme par exemple le fait de lire des livres ou d’écouter de la musique. 79 % des personnes qui font plus de sport que la moyenne ont lu au moins un livre en 2003, contre 50 % parmi celles qui n’ont déclaré aucune activité physique ou sportive. De même, elles sont plus nombreuses à écouter de la musique tous les jours ou presque (48 % contre 20 %).

Graphique - Nombre de sorties au spectacle, de visites culturelles et de pratiques artistiques selon la fréquence de la pratique sportive

Graphique - Nombre de sorties au spectacle, de visites culturelles et de pratiques artistiques selon la fréquence de la pratique sportive

Champ : personnes de 15 ans ou plus.
Lecture : le nombre de fois où les personnes de 15 à 29 ans ont pratiqué une activité physique ou sportive est de 180 en moyenne en 2003, et le nombre moyen de sorties culturelles (sorties au spectacle, visites de musées, expositions, monuments historiques) et d'activités artistiques est de 83. La droite verticale (respectivement horizontale) correspond au nombre moyen d'activités physiques ou sportives (resp. activités culturelles ou artistiques) pratiquées en 2003 par une personne de 15 ans ou plus.
Source : Insee, Enquête « Participation culturelle et sportive », 2003.

Une personne sur sept en retrait du sport et des sorties culturelles

7De nombreuses activités sont souvent considérées comme étant aisément accessibles, au sens où elles n’exigent pas une forme physique, un équipement ou des moyens financiers particuliers. C’est le cas notamment de la marche, du vélo, de la natation ou de la lecture. Néanmoins, une frange non négligeable de la population est en retrait de toute vie sportive et culturelle « active ». En 2003, 29 % des personnes de 15 ans ou plus n’ont pratiqué aucune activité physique ou sportive, 23 % ne se sont adonnés à aucune activité culturelle (visites de musée, d’exposition, sorties au spectacle ou au cinéma, pratique artistique), et 14 % se trouvent même dans les deux situations à la fois. Si ce sont le plus souvent des personnes âgées, dont l’état de santé limite sans doute l’activité physique et les sorties, un tiers ont cependant moins de 60 ans. Parmi ces personnes, les femmes, les chômeurs et les inactifs sont plus nombreux que dans le reste de la population du même âge.

Tableau 3 - Nombre d'activités selon la fréquence de la pratique sportive et le nombre de sorties au spectacle, de visites culturelles et de pratiques artistiques

Tableau 3 - Nombre d'activités selon la fréquence de la pratique sportive et le nombre de sorties au spectacle, de visites culturelles et de pratiques artistiques

Champ : personnes de 15 ans ou plus.
Lecture : 33 % des personnes de 15 ans ou plus ont un nombre d'activités physiques et sportives supérieur à la moyenne. En 2003, elles ont pratiqué en moyenne 5 sports différents. Source : Insee, Enquête « Participation culturelle et sportive », 2003.

Des pratiques fortement liées à la situation sociale

8Qu’il s’agisse de pratique sportive ou de sorties, de visites, d’activités artistiques, des différences sensibles apparaissent dans la fréquence des pratiques selon l’occupation professionnelle, le niveau de diplôme et le niveau de vie. Les étudiants se démarquent par leurs nombreuses activités sportives et culturelles, très vraisemblablement du fait d’une sociabilité propre à la vie étudiante. À l’inverse, ces activités sont le moins souvent pratiquées dans les milieux ouvriers, artisans et commerçants, même par les plus jeunes (tableau 4). La fréquence des pratiques sportives et celle des activités culturelles augmentent aussi avec le diplôme et le niveau de vie. Moins sportives, les femmes ont en revanche un plus grand nombre d’activités culturelles que les hommes. La vie en couple joue à la baisse sur le nombre d’activités culturelles mais favorise la fréquence des pratiques physiques ou sportives. En revanche, avoir des enfants en bas âge constitue un frein aux sorties comme aux pratiques sportives et artistiques. La vie dans les grandes agglomérations de province est plus propice aux loisirs sportifs qu’en région parisienne ou dans les communes rurales. Il reste que, même en gommant les caractéristiques de la population parisienne - plus jeune et plus diplômée, vivre dans la capitale induit des sorties et activités artistiques et culturelles plus nombreuses qu’ailleurs en France, en partie en raison de la quantité et de la diversité de l’offre culturelle (Collin, 2004).

La télévision : un effet de seuil

9La télévision occupe également une place de poids dans la vie quotidienne des Français. En 2003, la quasi-totalité des personnes de 15 ans ou plus l’ont regardée au moins une fois, que ce soit chez eux ou ailleurs (98 %). Seulement 5 % ne la regardent qu’une à deux fois par semaine. La durée moyenne d’écoute varie de 2 heures par jour chez les 15-19 ans à 3 h 40 chez les plus de 75 ans. La télévision est souvent accusée d’être responsable de la désertion d’autres activités culturelles. En effet, c est l’une des seules pratiques de loisir qui diminue quand les autres augmentent : les personnes qui font du sport ou des activités culturelles plus souvent que la moyenne regardent la télévision 2 h 15 par jour contre 3 h 30 en moyenne pour les personnes qui ne pratiquent aucune activité physique ou sportive ou celles qui n’ont pas d’activités culturelles de type spectacles, visites culturelles ou pratique artistique. Ainsi, les personnes les plus actives culturellement et sportivement gagnent du temps sur les activités dites « passives », comme regarder la télévision ou dormir (Coulangeon, Menger, Roharik, 2002). En fait, à âge, sexe, situation professionnelle, niveau de diplôme et niveau de vie donnés, regarder la télévision ne se fait au détriment d’autres activités, sportives ou culturelles, qu’au-delà de 20 heures par semaine.

Tableau 4 - Déterminants sociodémographiques de l'intensité de la pratique sportive et des activités culturelles

Tableau 4 - Déterminants sociodémographiques de l'intensité de la pratique sportive et des activités culturelles

Tableau 4 (suite) - Déterminants sociodémographiques de l'intensité de la pratique sportive et des activités culturelles

Tableau 4 (suite) - Déterminants sociodémographiques de l'intensité de la pratique sportive et des activités culturelles

Champ : personnes de 15 ans ou plus.
Note : les effets de chaque facteur sont présentés en écart par rapport à une situation de référence notée Réf. la mention ns indique, qu'au seuil choisi (5 %), le facteur n'a pas d'effet significatif par rapport à la situation de référence. Un signe + signifie que le facteur diminue le nombre de pratiques, tandis qu'un signe x indique que le facteur tend à l'augmenter, le coefficient consigné correspond à l'ampleur de l'effet. En plus des facteurs qui apparaissent dans ce tableau, la catégorie de commune, la vie en couple et la présence d'enfants de moins de 3 ans dans le ménage ont été introduits pour estimer le modèle. Ces facteurs ont aussi un effet significatif, mais de moindre amplitude.
Lecture : dans la situation de référence, un homme pratique des activités sportives 98 fois dans l'année. Une femme dans la même situation en fait 2,4 fois moins (+ 2,4), soit environ 40 fois ; en revanche, le nombre de ses activités et pratiques culturelles est 1,2 fois plus élevé (x 1,2). Source : Insee, Enquête « Participation culturelle et sportive », 2003.

Table des illustrations

Titre Tableau 1 - APS les plus pratiquées. En %
Légende Champ : personnes de 15 ans ou plus.Lecture : en 2003, 38 % des personnes de 15 ans ou plus font du vélo ; parmi elles, 46 % sont des femmes.Source : Insee, Enquête « Participation culturelle et sportive », 2003.
URL http://books.openedition.org/insep/docannexe/image/816/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 164k
Titre Tableau 2 - Sorties et visites culturelles. En %
Légende Champ : personnes de 15 ans ou plus.Source : Insee, Enquête « Participation culturelle et sportive », 2003.
URL http://books.openedition.org/insep/docannexe/image/816/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 123k
Titre Graphique - Nombre de sorties au spectacle, de visites culturelles et de pratiques artistiques selon la fréquence de la pratique sportive
Légende Champ : personnes de 15 ans ou plus.Lecture : le nombre de fois où les personnes de 15 à 29 ans ont pratiqué une activité physique ou sportive est de 180 en moyenne en 2003, et le nombre moyen de sorties culturelles (sorties au spectacle, visites de musées, expositions, monuments historiques) et d'activités artistiques est de 83. La droite verticale (respectivement horizontale) correspond au nombre moyen d'activités physiques ou sportives (resp. activités culturelles ou artistiques) pratiquées en 2003 par une personne de 15 ans ou plus.Source : Insee, Enquête « Participation culturelle et sportive », 2003.
URL http://books.openedition.org/insep/docannexe/image/816/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 90k
Titre Tableau 3 - Nombre d'activités selon la fréquence de la pratique sportive et le nombre de sorties au spectacle, de visites culturelles et de pratiques artistiques
Légende Champ : personnes de 15 ans ou plus.Lecture : 33 % des personnes de 15 ans ou plus ont un nombre d'activités physiques et sportives supérieur à la moyenne. En 2003, elles ont pratiqué en moyenne 5 sports différents. Source : Insee, Enquête « Participation culturelle et sportive », 2003.
URL http://books.openedition.org/insep/docannexe/image/816/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 146k
Titre Tableau 4 - Déterminants sociodémographiques de l'intensité de la pratique sportive et des activités culturelles
URL http://books.openedition.org/insep/docannexe/image/816/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 155k
Titre Tableau 4 (suite) - Déterminants sociodémographiques de l'intensité de la pratique sportive et des activités culturelles
Légende Champ : personnes de 15 ans ou plus.Note : les effets de chaque facteur sont présentés en écart par rapport à une situation de référence notée Réf. la mention ns indique, qu'au seuil choisi (5 %), le facteur n'a pas d'effet significatif par rapport à la situation de référence. Un signe + signifie que le facteur diminue le nombre de pratiques, tandis qu'un signe x indique que le facteur tend à l'augmenter, le coefficient consigné correspond à l'ampleur de l'effet. En plus des facteurs qui apparaissent dans ce tableau, la catégorie de commune, la vie en couple et la présence d'enfants de moins de 3 ans dans le ménage ont été introduits pour estimer le modèle. Ces facteurs ont aussi un effet significatif, mais de moindre amplitude.Lecture : dans la situation de référence, un homme pratique des activités sportives 98 fois dans l'année. Une femme dans la même situation en fait 2,4 fois moins (+ 2,4), soit environ 40 fois ; en revanche, le nombre de ses activités et pratiques culturelles est 1,2 fois plus élevé (x 1,2). Source : Insee, Enquête « Participation culturelle et sportive », 2003.
URL http://books.openedition.org/insep/docannexe/image/816/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 99k

© INSEP-Éditions, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search