Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Données et études statistiques : jeunesse, sports et vie associative

 | 
Sandrine Bouffin
, 
Myriam Claval
, 
Hervé Savy

Diplômes

Les diplômes professionnels délivrés en 1999 par le ministère de la Jeunesse et des Sports

STAT-Info de décembre 2000

Alain Le Rohellec et Guy Truchot

Résumé

Plus de 12 400 diplômes professionnels ont été délivrés en 1999 par le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS). 71 % sont des diplômes sportifs, 17 % des diplômes de l’animation et 12 % des diplômes socio sportifs.
Des diplômes à vocation sportive sont aussi décernés d’une part par le ministère de l’Éducation nationale dans la filière STAPS (environ 12 000), d’autre part par les fédérations sportives (environ 7 250 brevets homologués MJS sur 42 000 brevets fédéraux).
Le MJS délivre également des diplômes non professionnels (n’ayant pas vocation à conduire à un exercice professionnel) : 40 000 brevets d’aptitude aux fonctions d’animateur de centre de vacances et de loisirs (BAFA) et 2 500 brevets d’aptitude aux fonctions de directeur (BAFD) en 1999.
Au cours de cette même année, 101 000 personnes sont entrées dans des formations menant à des diplômes relevant du MJS, dont 23 000 au titre des diplômes professionnels.

Texte intégral

La délivrance de diplômes à vocation sportive : un domaine partagé entre les fédérations sportives, le MJS et l’Université

1Le ministère de la Jeunesse et des Sports délivre neuf types de diplômes différents, les uns à vocation professionnelle (Tabl. 1), les autres non, (voir encadré) mais ces derniers sont appréciés par les employeurs y compris hors du champ de l’animation socioculturelle.

Tableau 1 – Les diplômes professionnels délivrés en 1999 (France entière)

Diplômes

%

Diplômes sportifs dont

8 812

71

BEES 1er degré

8 228

66

BEES 2e degré

584

5

Diplômes de l’animation

2 097

17

BEATEP

1 515

12

DEFA

368

3

BASE

175

1

DEDPAD

39

12

Diplômes socio sportifs (BAPAAT)

1 497

Total

12 406

100

Source ; MJS-Délégation à l’emploi et aux formations (DEF)

2Les formations donnant accès à ces diplômes, lorsqu’elles existent, sont proposées par le ministère et par des organismes agréés par le ministère.

3– Les fédérations sportives ont délivré en 1999 environ 42 000 brevets fédéraux. Parmi ceux-ci, environ 7 250 sont homologués par le MJS.

4– Le MJS a décerné la même année un peu plus de 8 800 BEES, dont 8 200 BEES 1er degré, de niveau IV, et près de 600 BEES 2e degré, de niveau II de qualification.

5– Pour le ministère de l’Éducation nationale (MEN) on trouve en 1998 près de 12 000 diplômes de la filière Sciences et Techniques de l’Animation Physique et Sportive (STAPS), dont 6 400 de niveau III, 5 200 au niveau II et 200 au niveau I (Tabl. 2).

Tableau 2 – Les diplômes sportifs en 1999 selon l’origine de leur délivrance (ordres de grandeur)

Tableau 2 – Les diplômes sportifs en 1999 selon l’origine de leur délivrance (ordres de grandeur)

Source : MJS (Délégation à l’emploi et aux formations, Direction des sports) et MEN (Direction de la programmation et du développement)

De très forts écarts entre les régions

623 centres régionaux d’éducation populaire et de sport (CREPS), 4 écoles et 2 instituts dans la France entière dispensent des formations pour ces diplômes professionnels, de même que des organismes privés.

ENCADRÉ 1
42 000 Brevets fédéraux délivrés par les fédérations sportives en
1999
Au total, les fédérations olympiques ont délivré de l’ordre de 20 000 brevets, les fédérations non olympiques 22 000.
Mais tous ces brevets ne sont pas de niveau équivalent, en particulier certains d’entre eux avaient été homologués par le ministère de la Jeunesse et des Sports selon la procédure qui avait cours jusqu’au
6 juillet 2000, date à laquelle la loi a été modifiée. Ils offraient alors les mêmes possibilités d’emploi que les BEES. Si l’on s’en tient à cette dernière définition, les quelque 7 250 diplômes homologués délivrés en 1999 l’ont été par les fédérations suivantes (Tabl. 3). Ces diplômes sont très concentrés, ce qui est le résultat de la politique d’homologation. Les domaines où les brevets fédéraux sont nombreux peuvent être des domaines pour lesquels les diplômes décernés par le MJS sont également nombreux (à l’exception du rugby à XIII, du surf
et du tir à l’arc).

Tableau 3 – Les brevets homologués délivrés par les fédérations sportives en 1999

Fédérations olympiques

Canoë-kayak

1 762

Gymnastique

1 252

Tir à l’arc (été)

1 212

Cyclisme

1 028

Aviron

612

Équitation

Nc

Voile

Nc

Sous-total

5 866

Fédérations non olympiques

Randonnée pédestre

1 042

Surf

160

Rugby à XIII

110

Pêche en mer

40

Pêche au coup

20

Sous-total

1 372

Total

7 238

Source : MJS-Direction des Sports
Nc : Non communiqué

7Les directions régionales de la Jeunesse et des Sports ont la responsabilité de la délivrance des diplômes. On observe des écarts importants entre les régions, qu’il s’agisse du nombre absolu de diplômes ou rapporté au nombre de jeunes.

8L’Île-de-France, P.A.C.A., Rhône-Alpes ont délivré au total en 1999 plus de 1 500 diplômes pour chacune des régions, à l’opposé la Corse et le Limousin en ont enregistré moins de 100. Parmi les autres régions, la moitié a délivré entre 100 et 300 diplômes, l’autre moitié entre 300 et 700 (Tabl. 7).

9Les régions dotées à la fois de CREPS et d’Écoles délivrent bien évidemment nettement plus de diplômes, essentiellement sportifs, que les régions sans aucune de ces infrastructures.

Une substitution entre BEES et STAPS dans les régions sans CREPS ?

10Les BEES constituent 71 % des diplômes professionnels délivrés par le MJS. La proportion de BEES dans l’ensemble des diplômes professionnels va de 87 % en Rhône-Alpes à 39 % en Picardie. On passe de 1 diplôme pour environ 3 200 jeunes en Picardie ou en Alsace, à un diplôme pour environ 500 jeunes en région P.A.C.A, en Franche-Comté ou en Corse.

11Les régions qui comprennent à la fois un CREPS et une École (Bretagne, Franche Comté, Rhône-Alpes) délivrent globalement un peu plus de diplômes que leur poids dans l’ensemble des 15-24 ans, plus nettement pour le BEES (Tabl. 4). On y trouve 1 BEES pour 670 jeunes. Dans ces régions, les BEES pèsent à peu près le même poids que les diplômes STAPS (1,1 STAPS pour un BEES).

12Les trois quarts des diplômes qu’elles ont délivrés sont des BEES alors que dans les régions sans CREPS ni École cette proportion ne s’élève qu’à un peu plus de la moitié du total (Tabl. 5).

Tableau 4 – Nature des diplômes délivrés suivant les régions

Tableau 4 – Nature des diplômes délivrés suivant les régions

Lecture : Les régions avec CREPS et École dans lesquelles résident 16,7 % des jeunes de 15 à 24 ans ont délivré 22,7 % des BEES, 21,0 % des BAPAAT, 16,2 % des diplômes de l’animation.

Tableau 5 – Répartition des diplômes selon l’infrastructure des régions

Tableau 5 – Répartition des diplômes selon l’infrastructure des régions

Lecture : 75,7 % des diplômes délivrés par les régions dotées d’un CREPS et d’une École sont des BEES.

ENCADRÉ 2
Les diplômes délivrés par le ministère de la Jeunesse et des
Sports
Diplômes professionnels
La profession d’éducateur sportif est réglementée et en conséquence il faut un diplôme délivré par l’Etat ou reconnu par lui (homologation) pour l’exercer.
Les diplômes professionnels se classent selon les niveaux I à V de l’enseignement technologique. Ils s’obtiennent à l’issue de formations assurées dans les établissements du ministère ou par des organismes privés. Des allégements sont possibles notamment au titre de la validation des acquis professionnels (VAP).
Le brevet d’État d’éducateur sportif (B.E.ES.). Créé sous sa forme actuelle en 1991, mais existant dès 1948, il s’obtient selon les options soit à l’issue de formations, soit à l’issue d’examens pour candidats libres. Il comprend 3 degrés : le premier (60 options possibles) est homologué au niveau IV, et permet l’exercice d’une profession réglementée. Le2e degré est homologué au niveau II et comprend 35 options. Le 3e degré, dont aucune statistique ne figure dans la présente note, sanctionne une compétence pour l’expertise et la recherche et est délivré à 5 personnes en moyenne chaque année.
Le détail des BEES France métropolitaine est indiqué dans le tableau 6.
– Le brevet d’état d’animateur-technicien de l’éducation populaire et de la jeunesse (B.EA.T.E.P.) est un diplôme créé en 1986, et homologué au niveau IV. Il comprend 3 spécialités et est délivré après une formation d’au moins 650 heures réparties sur 3 ans au plus.
– Le diplôme d’État relatif aux fonctions d’animation (D.E.F.A.) a été créé en 1979. Il est délivré à l’issue d’une formation générale et d’une expérience d’animation, le tout ne pouvant dépasser 6 ans. Il est délivré conjointement par les ministères de l’Emploi et de la Solidarité et de la Jeunesse et des Sports
– Le brevet d’aptitude à l’animation socio-éducative (BAS.E.), créé en 1970, ne sanctionne aucune formation réglementée mais les compétences et l’expérience acquises dans la pratique d’activités socio-éducatives. Il est l’une des voies d’accès aux formations menant aux diplômes professionnels d’animation socioculturelle.
– Le brevet d’aptitude professionnelle d’assistant animateur-technicien de la jeunesse et des sports (B.A.P.A.A.T.), créé en 1993, est homologué au niveau V. Il comprend 3 options et une quarantaine de supports techniques, tant sportifs que socioculturels. Il est obtenu à l’issue d’un examen sanctionnant une formation d’au moins 1 500 heures, en alternance.
– Le diplôme d’Etat de directeur de projet d’animation et de développement (D.E.D.P.A.D.), créé en 1995, est délivré à l’issue d’une formation d’au moins 1 500 heures réparties sur 3 ans au maximum.
Diplômes à vocation non professionnelle
Les diplômes non professionnels sont destinés à l’animation dans les centres de vacances et de loisirs (C.V.L.) et les centres de loisirs sans hébergement (C.L.S.H.). Ce sont le brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur (BA.FA.) et le brevet d’aptitude aux fonctions de directeur (BA.F.D.).
Le B.A.F.A. s’obtient à l’issue d’une formation de 28 jours répartis au plus sur 30 mois. Le B.A.F.D. s’obtient après une formation de 44 jours pendant 4 ans au maximum. Le B.A.F.A. est souvent demandé dans certains emplois communaux (C.L.S.H.,...) et est également devenu une voie d’accès à d’autres diplômes y compris sportifs.

Source : Le recensement du nombre des diplômes délivrés est obtenu par une enquête annuelle auprès des directions régionales de la jeunesse et des sports menée par la Délégation à l’emploi et aux formations du ministère de la Jeunesse et des Sports.

Tableau 6 – Brevets d’État d’éducateur sportif délivrés en 1999 par famille de disciplines

Tableau 6 – Brevets d’État d’éducateur sportif délivrés en 1999 par famille de disciplines

(*) Brevet d’État d’alpinisme

Tableau 7 – Diplômes professionnels délivrés en 1999 par le ministère d la Jeunesse et des Sports

Tableau 7 – Diplômes professionnels délivrés en 1999 par le ministère d la Jeunesse et des Sports

(1) Région avec CREPS seulement. (2) Région sans CREPS ni école. (3) Région sans CREPS, mais avec écoles. (4) Région avec CREPS et école. Source MJS/DEF (et MEN/DPD pour les diplômes STAPS)

13Les régions sans CREPS ni École (Centre, Haute Normandie, Limousin, Picardie) délivrent 13 % des diplômes de l’animation, alors que 11,5 % des 15-24 ans y résident (Tabl. 4). L’animation constitue alors 31 % des diplômes du MJS et le BEES ne représente plus que 54 % (Tabl. 5). On trouve un BEES pour 1980 jeunes c’est-à-dire que ces diplômes sont trois fois moins répandus que dans les régions avec CREPS et Écoles, si on les rapporte au nombre de jeunes. C’est également dans ces 4 régions que l’écart avec la filière STAPS est le plus fort : 2,3 diplômes STAPS pour un BEES.

14Dans les régions qui ne comptent que l’un de ces deux équipements, (une École dans les Pays de la Loire, un CREPS dans toutes les autres régions métropolitaines), les BEES représentent 71 % du total des diplômes décernés par le MJS, l’écart entre le nombre de diplômes STAPS et le nombre de BEES est conforme à la moyenne (1,4 STAPS pour un BEES). On trouve un BEES pour 936 jeunes, deux fois plus fréquemment que dans les régions sans CREPS ni école mais sensiblement moins que les régions avec CREPS et écoles.

15Il est précisé que la région Île-de-France comprend l’Institut national de la Jeunesse et de l’Éducation Populaire (INJEP) et l’Institut National du Sport et de l’Éducation Physique (INSEP), et que la région Languedoc-Roussillon comprend le Lycée climatique et sportif de Font-Romeu.

Près de 23 000 entrées en formation en 1999 au titre des diplômes professionnels

Graphique 1 – Diplômes sportifs (BEES) rapportés à l’ensemble des diplômes professionnels délivrés en 1999 par le MJS

Graphique 1 – Diplômes sportifs (BEES) rapportés à l’ensemble des diplômes professionnels délivrés en 1999 par le MJS

Source : MJS / DEF - Mission STAT

16Les directions régionales de la jeunesse et des sports sont investies de la compétence du MJS en matière de formation (décret de février 1994). À la différence de la délivrance des diplômes professionnels, la formation n’est pas une activité exercée exclusivement par le ministère de la Jeunesse et des Sports. Les chiffres qui suivent témoignent donc plus de l’activité du secteur que de celle du ministère.

17En 1999, près de 23 000 personnes sont entrées dans une formation débouchant sur un diplôme professionnel délivré par le ministère de la Jeunesse et des Sports.

18Au total, le brevet d’État d’éducateur sportif (1er et 2e degré, parties communes et parties spécifiques) représente 67 % des formations professionnelles. Le 1er degré représente la quasi-totalité des brevets sportifs (14 673 1er degré et 669 2° degré). Ces ordres relatifs sont comparables à ce que l’on observe pour les diplômes délivrés.

19Pour le BEES, on note en moyenne 1,6 stagiaire « partie spécifique » pour 1 stagiaire « partie commune ». Ce rapport est très variable selon les régions (Tabl. 8).

Tableau 8 – Formations suivies en 1999

Tableau 8 – Formations suivies en 1999

Source : MJS/DEF

ENCADRÉ 3
Les diplômes à vocation non professionnelle
40 016 BAFA et 2 492 BAFD ont été délivrés en 1999. Les différences entre le BAFA et les diplômes professionnels sont notables ; les hiérarchies aussi bien que les écarts régionaux soient différents (Tabl. 9).
– L’île-de-France arrive en tête (9 134 BAFA), mais elle délivre plus de deux fois plus de BAFA que la région qui vient immédiatement derrière (4 300 BAFA en Nord-Pas-de-Calais).
– Le Nord-Pas-de-Calais situé en deuxième position est seulement en9e position pour les diplômes professionnels. Dans cette région, on a délivré un BAFA pour 1 33 jeunes. C’est un taux très voisin des régions Poitou-Charentes, Champagne-Ardenne et Auvergne. À cette mesure, la région Rhône-Alpes est celle qui délivre le moins de BAFA : un diplôme pour 605 jeunes. On rappelle qu’en nombre de diplômes professionnels, Rhône-Alpes fait jeu égal en nombre avec l’Ile-de-France. Si l’Alsace se place immédiatement avant la région Rhône-Alpes, c’est avec un écart important : elle délivre un BAFA pour 460 jeunes.
– Le classement des régions pour la délivrance du BAFD est sensiblement comparable à celui de la délivrance du BAFA. En moyenne, le BAFD représente 6 % de ces diplômes, mais 3 ou 4 % en Île-de-France et dans 6 autres régions (Bourgogne, Champagne-Ardenne, Franche-Comté, Haute-Normandie, Picardie, Poitou-Charentes).
A l’opposé, les Pays de la Loire, Rhône-Alpes, l’Aquitaine, Midi-Pyrénées, la Bretagne et la Lorraine délivrent relativement plus de BAFD que la moyenne : en Rhône-Alpes et en Bretagne, 16 % et 14 % des diplômes non professionnels sont des BAFD. Le nombre de centres de vacances avec un recrutement local pour l’exercice des fonctions de direction, peut expliquer cette préférence pour certaines de ces régions.

Tableau 9 – Diplômes à vocation non professionnelle délivrés en 1999 par le ministère de la Jeunesse et des Sports

Tableau 9 – Diplômes à vocation non professionnelle délivrés en 1999 par le ministère de la Jeunesse et des Sports

(1) Région avec CREPS seulement (2) Région sans CREPS ni école. (3) Région sans CREPS, mais avec école. (4) Région avec CREPS et école
Source : MJS/DEF

Table des illustrations

Titre Tableau 2 – Les diplômes sportifs en 1999 selon l’origine de leur délivrance (ordres de grandeur)
Légende Source : MJS (Délégation à l’emploi et aux formations, Direction des sports) et MEN (Direction de la programmation et du développement)
URL http://books.openedition.org/insep/docannexe/image/2276/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 40k
Titre Tableau 4 – Nature des diplômes délivrés suivant les régions
Légende Lecture : Les régions avec CREPS et École dans lesquelles résident 16,7 % des jeunes de 15 à 24 ans ont délivré 22,7 % des BEES, 21,0 % des BAPAAT, 16,2 % des diplômes de l’animation.
URL http://books.openedition.org/insep/docannexe/image/2276/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 45k
Titre Tableau 5 – Répartition des diplômes selon l’infrastructure des régions
Légende Lecture : 75,7 % des diplômes délivrés par les régions dotées d’un CREPS et d’une École sont des BEES.
URL http://books.openedition.org/insep/docannexe/image/2276/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 41k
Titre Tableau 6 – Brevets d’État d’éducateur sportif délivrés en 1999 par famille de disciplines
Légende (*) Brevet d’État d’alpinisme
URL http://books.openedition.org/insep/docannexe/image/2276/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 206k
Titre Tableau 7 – Diplômes professionnels délivrés en 1999 par le ministère d la Jeunesse et des Sports
Légende (1) Région avec CREPS seulement. (2) Région sans CREPS ni école. (3) Région sans CREPS, mais avec écoles. (4) Région avec CREPS et école. Source MJS/DEF (et MEN/DPD pour les diplômes STAPS)
URL http://books.openedition.org/insep/docannexe/image/2276/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 235k
Titre Graphique 1 – Diplômes sportifs (BEES) rapportés à l’ensemble des diplômes professionnels délivrés en 1999 par le MJS
Légende Source : MJS / DEF - Mission STAT
URL http://books.openedition.org/insep/docannexe/image/2276/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 45k
Titre Tableau 8 – Formations suivies en 1999
Légende Source : MJS/DEF
URL http://books.openedition.org/insep/docannexe/image/2276/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 193k
Titre Tableau 9 – Diplômes à vocation non professionnelle délivrés en 1999 par le ministère de la Jeunesse et des Sports
Légende (1) Région avec CREPS seulement (2) Région sans CREPS ni école. (3) Région sans CREPS, mais avec école. (4) Région avec CREPS et écoleSource : MJS/DEF
URL http://books.openedition.org/insep/docannexe/image/2276/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 199k

© INSEP-Éditions, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.