Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Plumes et Pinceaux : Discours de femmes sur l’art en Europe (1750-1850) — Anthologie

 | 
Anne Lafont

Bibliographie générale

Texte intégral

Sources

Addison Joseph, Remarks on Several Parts of Italy &c. In the Years 1701, 1702, 1703, Londres, Tonson, 1705.

Agoult Marie (d’), alias Daniel Stern, « Nouvelle Salle de l’École des beaux-arts, peinte par M. Paul Delaroche », La Presse, 12 décembre 1841.

Agoult Marie (d’), alias Daniel Stern, « Le portrait de Cherubini par M. Ingres », La Presse, 7 janvier 1842.

Agoult Marie (d’), alias Daniel Stern, « Le Salon. 1843 », La Presse, 25 mars 1843.

Agoult Marie (d’), alias Daniel Stern, « Les Salons de Paris », Allgemeine Zeitung. Beilage 133, 13 mai 1843.

Agoult Marie (d’), alias Daniel Stern, Histoire de la Révolution de 1848, 3 vol., Paris, G. Sandré, 1850-1853.

Agoult Marie (d’), alias Daniel Stern, Dante et Goethe, Paris, Didier et Cie, 1866.

Agoult Marie (d’), alias Daniel Stern, Mes Souvenirs 1806-1849, Paris, Calmann-Lévy, 1877.

[Anonyme], A Sketch of Modern France. In a Series of Letters to a Lady of Fashion. Written in the Years 1796 and 1797, during a Tour through France. By a Lady, C. L. Moody (éd.), Londres, Cadell and Davies, 1798.

[Anonyme], Alcune lettere inediti di donne illustri al Canova, Bassano, Tip. Bassegio, 1852.

[Anonyme], Description historique des tableaux de l'église de Paris [réparés en 1781], Paris, Imprimerie de la Veuve Herissant, 1781.

[Anonyme], Mélanges poétiques et littéraires dédiés à la jeunesse, Paris, A. Sirou et Desguers, 1846.

[Anonyme], „Miscellen“, Neue Jahrbücher für Philologie und Pädagogik, t. XLVII, no 4, 1846, p. 448-450.

[Anonyme], « Salon de 1842. Charge et portraits », Le Charivari, 8 mai 1842.

[Anonyme], « Salon de 1843 », L’Artiste, 3e série, no 3, 2 avril 1843, p. 209-213.

[Anonyme], « Salon de 1846 », Journal des artistes et Bulletin de l’ami des arts, vol. 3, 26 avril 1846, p. 147-150.

[Anonyme], „Venetianische Briefe über neudeutsche und altitalienische Malerei. Erster Artikel“, Blätter für die literarische Unterhaltung, no 214, 2 août 1839.

B., « Salon de l’an X », Journal des dames et des modes, no 9, 15 brumaire an 11 [6 novembre 1802], p. 67-70.

Baillie Marianne, First Impressions on a Tour Upon the Continent in the Summer of 1818 through Parts of France, Italy, Switzerland, the Borders of Germany and a Part of French Flanders, Londres, Murray, 1819.

Ballanche Pierre Simon, Lettres de Ballanche à Madame Récamier, 1812-1845, Agnès Kettler (éd.), Paris, Honoré Champion, 1996.

Barbey d’Aurevilly Jules, Les Bas-bleus. Les Œuvres et les Hommes, t. V, Paris, Palmé, 1878 ; Genève, Slatkine reprints, 1968.

Balzac Honoré (de), Les Comédiens sans le savoir, Paris, E. Proux, 1846.

Bertuch Friedrich Justin, Allgemeine Literaturzeitung, no 207, t. II, 1807, p. 413-414.

Blagdon Francis, Paris as it was and as it is, 2 vol., Londres, Baldwin, 1803.

Briquet Fortunée, Dictionnaire historique, littéraire et bibliographique des Françaises et des étrangères naturalisées en France : connues par leurs écrits ou par la protection qu'elles ont accordée aux gens de lettres…, Paris, Indigo & Côté-Femmes, [1804] 1997.

Briquet Fortunée, Ode sur la mort de Dolomieu, précédée d'une notice sur ce naturaliste, et suivie d'une lettre du secrétaire de la classe de littérature et beaux-arts de l'Institut national de France…, Paris, C. Pougens, 1802.

Briquet Marguerite, Ode à Lebrun, Paris, [s.n.], 1803.

Brun Sophie Christiane Friederike, Römisches Leben, 2 vol., Leipzig, Brockhaus, 1833.

Bury Richard, Histoire abrégée des philosophes et des femmes célèbres, Paris, Chez Monory avec approbation & privilege du roi, 1773.

Calonne Charles-Alexandre, Réponse de M. de Calonne à la dernière lettre de Madame Lebrun, [s.l.], [s.n.], 1789.

Candeille Julie, « De Girodet, et de ses ouvrages sur l’Anacréon et l’Énéide », Annales de la littérature, VIe année, 23, 1826, p. 298-305.

Candeille Julie, « Notice biographique sur Anne-Louis Girodet et Amélie-Julie Candeille pour mettre en tête de leur correspondance secrète », MS. Nouvelles acquisitions françaises 665, Bibliothèque nationale de France, 1829.

Candeille Julie, Lydie, ou les Mariages manqués, Paris, Barba, 1809.

Candeille Julie, Vaudeville de Catherine, ou la Belle fermiere : avec accompagnement de guittare, [Paris], [s.n.], 1793.

Candeille Julie, Souvenirs de Brighton, de Londres et de Paris, et quelques fragmens de littérature légère, Paris, Delaunay/Mongie/Lenormand/L'Huillier, 1818.

Canova Antonio, Edizione nazionale delle opere di Antonio Canova, vol. 1 et 2, Epistolario (1816-1817), Hugh Honour et Paolo Mariuz (éd.), Rome, Salerno, 2002-2003.

Carette (Mme), Madame Vigée Le Brun par Madame Carette, Paris, Paul Ollendorff, 1894.

Carette (Mme), Choix de mémoires et écrits des femmes françaises aux xviie, xviiie et xixe siècles avec leurs biographies par Mme Carette, née Bouvet. Mme de Staal-Delaunay, 6e éd., Paris, Paul Ollendorff, 1895.

Carey Frances Jane, Journal of a Tour in France in the Years 1816 and 1817, Londres, Taylor and Hessey, 1823.

Carlyle Jane, Letters and memorials of Jane Welsh Carlyle, New York, C. Scribner's Sons, 1883.

Carové Friedrich Wilhelm, Der Saint-Simonismus und die neuere französische Philosophie, Leipzig, T. C. Hinrichssche Buchhandlung, 1831.

Carové Friedrich Wilhelm, Was ist der St. Simonismus? Oder Lehren, Grundsätze und Verfassung der in neuester Zeit entstandenen Simonistischen Religion, welche jetzt so großes Aufsehen erregt und in Frankreich bereits zahlreiche Anhänger gefunden hat […], Quedlinburg/Leipzig, Basse, 1832.

[Carter Anne], Letters from a Lady to her Sister during a Tour to Paris in the Months of April and May 1814, Londres, Longman, 1814.

Catalogue des tableaux, dessins, bas-reliefs & statues exposés dans les galeries du musée de la ville de Rennes, cat. expo., Jan Jules (éd.), Rennes, Le Roy, 1884.

Champsaur Félicien, « Les femmes au Salon de 1879 », Bas-bleu. Gazette mondaine, no 2, 22 juin 1879.

Chateaubriand François-René (de), « Lettres à Madame Récamier », Critique-Paris, no 617, 1998, p. 635-643.

Chateaubriand François-René (de), Lettres à Madame Récamier, Maurice Levaillant et Emmanuel Beau de Loménie (éd.), Paris, Flammarion, 1951.

Chazet Alissan (de), Mémoires, souvenirs, œuvres et portraits, Paris, Postel, 1837.

Chesnel de la Charbouclais Louis, Biographie des femmes auteurs contemporaines françaises : avec portraits, Paris, Armand-Aubrée, 1836.

Chézy Helmina (von), « Notice nécrologique », Magasin encyclopédique ou Journal des sciences, des lettres et des arts, t. I, 1808, p. 119-124.

Chézy Helmina (von), Leben und Kunst in Paris seit Napoleon I., Berlin, Akademie-Verlag, (1804) 2009.

Clément-Hémery Albertine, Souvenirs de 1793 et 1794, Cambrai, Leisne-Daloin, 1832.

Coicy Madame (de), Les Femmes comme il convient de les voir, Paris, Bacot, 1785.

Collin de Plancy Jacques-Albin-Simon, Almanach des femmes célèbres par leurs talents, leur courage, ou leurs vertus. [Par Gabrielle de Paban] 1823..., Paris, Ladvocat, 1823.

Collin de Plancy Jacques-Albin-Simon, Année des dames, ou Petite biographie des femmes célèbres pour tous les jours de l'année : ... par Mme Gabrielle de P***..., Paris, Crevot, 1820.

Colston Marianne, Journal of a Tour in France, Switzerland, and Italy, during the Years 1819, 20, and 21. Illustrated by Fifty Lithographic Prints, from original Drawings, taken in Italy, the Alps, and the Pyrenees, Paris, Galignani, 1822.

Comte Auguste, Lettres d’Auguste Comte à John Stuart Mill, 1841-1846, Paris, E. Leroux, 1877.

Constant Benjamin, Lettres à Madame Récamier (1807-1830), Paris, Slatkine Reprints, (1864) 1970.

Constant Benjamin, Lettres de Benjamin Constant à Madame Récamier, Dijon, université de Bourgogne, (1882) 1990.

Craven Elizabeth, A Journey Through the Crimea to Constantinople in a Series of Letters, Londres, Robinson, 1789.

Daumier Honoré, Intellectuelles : bas-bleus et femmes socialistes, préf. Françoise Parturier, catalogue et notices de Jacqueline Armingeat, Paris, Vilo, [s.d.] 1974.

Desbordes-Valmore Marceline, Correspondance intime de Marceline Desbordes-Valmore : publiée par Benjamin Rivière..., Paris, A. Lemerre, 1896.

Desbordes-Valmore Marceline, Huit femmes, Genève, Librairie Droz, (1845) 1999.

Desbordes-Valmore Marceline, L’Atelier d’un peintre, rééd. Lille, Miroirs éd., (1833) 1992.

Desbordes-Valmore Marceline, La Jeunesse de Marceline ou l'Atelier d'un peintre. Avec une préface et des notes par A.-J. Boyer d'Agen. Édition illustrée d'un portrait et de 26 lithographies originales par Charles, Paris/Argenteuil, Éditions de la Nouvelle Revue française/impr. de Coulouma, 1922.

Desbordes-Valmore Marceline, Le Salon de Lady Betty : mœurs anglaises, par Mme Desbordes-Valmore..., Paris, Charpentier, 1936.

Desbordes-Valmore Marceline, Lettres de Marceline Desbordes à Prosper Valmore, Paris, Éditions de la Sirène, 1924.

Desbordes-Valmore Marceline, Œuvre poétique intégrale : textes versifiés, publiés & inédits, Lyon, André, 2007.

Drohojowska Antoinette, Les Femmes illustres de la France, Paris, Lehuby, 1862.

Dufrénoy, Biographie des jeunes demoiselles, ou Vies des femmes célèbres, depuis les Hébreux jusqu'a nos jours..., Paris, D'Alexis Eymery, 1816.

Dupin A., La France illustrée par ses femmes, ou Beaux Exemples de l'amour filial de tendresse etc., Paris, [s.n.], 1833.

Duval Amaury, Monuments des arts du dessin chez les peuples tant anciens que modernes, Paris, Fermin Didot, 1829.

E.-J. C*** (abbé), Histoire des enfants célèbres, Limoges, E. Ardant, 1876.

Ellet Elizabeth, The Queens of American Society. [With illustrations], New York, [s.n.], 1867.

Ellet Elizabeth, The Women of the American Revolution, New York, Haskell House, 1969.

Ellet Elizabeth, Women Artists in all Ages and Countries, Londres, [s.n.], 1859.

Explication des ouvrages de peinture, sculpture, architecture et gravure, des artistes vivans, exposés au musée Napoléon, le 1er novembre 1812, Paris, De l'Imprimerie des sciences et arts, 1812.

Explication des ouvrages de peinture, sculpture, architecture et gravure, des artistes vivans, exposés au Musée royal des arts, le 1er novembre 1814, Paris, Dubray, 1815.

Fechner Gustav Theodor, alias Dr Mises, Ueber einige Bilder der zweiten Leipziger Kunstausstellung, Leipzig, Voos, 1839.

Feller François-Xavier (de) et al., Biographie universelle, ou Dictionnaire des hommes qui se sont fait un nom par leur génie, leurs talents, leurs vertus […], t. VIII, Lyon, J.-B. Pélagaud, 1851.

Fiorillo Johann, Geschichte der zeichnenden Künste, Göttingen, Rosenbusch, 1805.

Fouqueau de Pussy Jeanne-Justine, [« Nécrologie : Alida de Savignac »], Journal des demoiselles, 1847, p. 123.

Francia Ennio, Custine Delfina (de) et Stolberg Luisa, Guilietta Récamier a Canova. Lettere inedite, Rome, Edizioni di storia et letteratura, (« Quaderni di cultura francese », 13), 1972.

Friesen Hermann, Drei Briefe zu Widerlegung der Kreuz- und Quergedanken eines Dresdners Ignoranten vor d. Düsseldorf, Dresde, Blochmann, 1837.

Froude James Anthony (éd.), Letters and Memorials of Jane Welsh Carlyle, t. I, Londres, C. Scribner's Sons, 1883.

G. Marie-Camille (de), « Salon de 1834 », Tribune des femmes 2, no 10, avril 1834, p. 158-164.

Gaudin Martin-Michel-Charles, Mémoires, souvenirs, opinions et écrits du duc de Gaëte (Martin-Michel-Charles Gaudin), ancien ministre des finances, ex-député, gouverneur de la Banque de France, Paris, Baudouin frères, 1826-1834.

Gautier d’Agoty Jacques, Observations sur la peinture et sur les tableaux anciens et modernes, Paris, Jorry, 1753.

Genlis Caroline, Les Tableaux de M. le comte de Forbin, ou La Mort de Pline l'Ancien, et Inès de Castro : nouvelles historiques, Paris, Maradan, 1817.

Genlis Stéphanie-Félicité Du Crest (de), Adèle et Théodore, ou Lettres sur l’éducation, contenant tous les principes relatifs aux trois différens plans d’éducation des princes, des jeunes personnes, & des hommes, Paris, Lambert & F. J. Baudouin, 1782.

Genlis Stéphanie-Félicité Du Crest (de), « Le Journal d’éducation de Pulchérie », Valence, Archives, 27 septembre 1783 (inédit).

Genlis Stéphanie-Félicité Du Crest (de), Les Veillées du chateau, ou Cours de morale à l'usage des enfants, Maestricht, Chez J.E. Dufour & P. Roux, 1784.

Genlis Stéphanie-Félicité Du Crest (de), Nouveaux contes moraux et nouvelles historiques, Paris, Maradan, an XIII [1804].

Genlis Stéphanie-Félicité Du Crest (de), Les Monuments religieux, ou Description critique et détaillée des monuments religieux, tableaux et statues... qui se trouvent maintenant en Europe et dans les autres parties du monde..., Paris, Maradan, 1805.

Genlis Stéphanie-Félicité Du Crest (de), Arabesques mythologiques, ou Les Attributs de toutes les divinités de la fable : en 54 planches gravées d'après les dessins coloriés de madame de Genlis..., Paris, Chez Charles Barrois libraire Place du Carrousel no 26, 1810.

Genlis Stéphanie-Félicité Du Crest (de), Les Annales de la vertu, ou Histoire universelle, iconographique et littéraire..., Vienne, [s.n.], 1814.

Genlis Stéphanie-Félicité Du Crest (de), Mémoires inédits de Madame la comtesse de Genlis, sur le dix-huitième siècle et la Révolution française, depuis 1756 jusqu'à nos jours, Paris, Ladvocat, 1825.

Genlis Stéphanie-Félicité Du Crest (de), De l’influence des femmes sur la littérature française comme protectrices des Lettres ou comme auteurs, Paris, Lecointe et Durey, (1811) 1826.

Genlis Stéphanie-Félicité Du Crest (de), Contes moraux, Paris, Hachette, 1868.

Genlis Stéphanie-Félicité Du Crest (de), Choix de mémoires et écrits des femmes françaises aux xviie, xviiie et xixe siècles, avec leurs biographies : par Mme Carette, née Bouvet, Mme la Comtesse de Genlis..., Paris, P. Ollendorff, 1893.

Genlis Stéphanie-Félicité Du Crest (de), Mémoires de Madame de Genlis, Paris, Mercure de France, (1857) 2004.

Girodet-Trioson Anne-Louis, Lettres de Girodet à Julie Candeille, Orléans, Société archéologique et historique de l'Orléanais, 2003.

Godefroid Joseph-Ferdinand, Description historique des tableaux de l’église de Paris, Paris, Veuve Hérissant, 1781.

Goncourt Edmond et Jules, « Une revendeuse », dans Une voiture de masques, Paris, E. Dentu, 1856, p. 92-100.

Gouges Olympe (de), « Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne », dans Opinions de femmes. De la veille au lendemain de la Révolution Française, Paris, Côté-Femmes éd., 1989 ; rééd. dans Évelyne Morin-Rotureau (dir.), Combats de femmes 1789-1799, Paris, Autrement, 2003, p. 223-226. 

Granges de Surgères Anatole, Les Françaises du xviiie siècle : portraits gravés : ouvrage orné de douze portraits d'après les originaux, Paris, Dentu, 1887.

Guiffrey Jules et Académie de Saint-Luc, Livrets des expositions de l'Académie de Saint-Luc à Paris pendant les années 1751, 1752, 1753, 1756, 1762, 1764 et 1774, Paris, Baur et Détaille, 1976.

Guiffrey Jules, « Souvenirs de madame Vigée-Lebrun. Paris : Charpentier, 1869 », Revue critique d’histoire et de littérature, 12 février 1870, p. 109-112.

Guinot Eugène, Physiologie du provincial à Paris, Paris, Aubert, [1842].

Harlor, « Le Salon des femmes peintres et sculpteurs », La Fronde, no 2109, 16 février 1905.

Haza Johanna (von), alias Heinrich Paris, Éphémères rhénanes, feuilles volantes, Strasbourg, G. Silbermann, 1844.

Haza Johanna (von), alias Heinrich Paris, Tablettes grammaticales. Analyse généalogique des principes de la grammaire française. Atlas de seize tableaux avec texte explicatif et modèle d’exercices, Paris, Renouard, 1842.

Haza Johanna (von), alias Paris Heinrich, „Einige Worte der Fürsprache für einen zu wenig beachteten französischen Dichter“, Ost und West, juillet 1841, p. 219, 226-227, 230-231.

Haza Johanna (von), alias Paris Heinrich, Erste Eindrücke eines Laien auf der ersten Leipziger Kunstausstellung im Herbste 1837, Leipzig, Teubner, 1838.

Haza Johanna (von), alias Paris Heinrich, Kreuz- und Quergedanken eines dresdener Ignoranten vor den düsseldorfer Bildern, üb. d. düsseldorfer Bilder u. manches Andere. Zur Erinnerung für Freunde, Dresde/Leipzig, [u.a.] Arnold , 1837.

Janin Jules, « Le Bas-bleu », dans Les Français peints par eux-mêmes. Encyclopédie morale du dix-neuvième siècle, t. V, Paris, L. Curmer, 1840-1842, p. 200-231.

Joubert Solange, Une correspondance romantique : Madame d’Agoult, Liszt, Henri Lehmann, Paris, Flammarion, 1947.

Junot Laure, Abrantès (duchesse d'), Mémoires sur la restauration, ou Souvenirs historiques, Paris, Impr. Boulé et Cie, 1838.

Junot Laure, Abrantès (duchesse d'), Salons révolutionnaires, présentation de Chotard Loïc, Paris, Ed. France-Empire, 1989.

Junot Laure, Abrantès (duchesse d'), Les Salons de Paris, [Paris], Balland, 1984.

Kant Emmanuel, Remarques touchant les observations sur le sentiment du beau et du sublime, Paris, J. Vrin, 1994.

Keralio (Mlle), Collection des meilleurs ouvrages français, composés par des femmes, dédiée aux femmes françaises, Paris, l'auteur Lagrange, 1786.

Kugler Franz, Kleine Schriften und Studien zur Kunstgeschichte, Stuttgart, Ebner & Seubert, 1854.

La Croix Jean, Dictionnaire historique portatif des femmes celebres, Paris, Chez L. Cellot..., 1769.

La Mésangère Pierre (de), alias Centyeux, « Paris », Journal des dames et des modes, 15 avril 1813, p. 162.

La Mésangère Pierre (de), alias Le Curieux, « Le Muséum », Journal des dames et des modes, no 2, 10 vendémiaire an XI [2 octobre 1802], p. 10-11.

La Mésangère Pierre (de), Galerie française de femmes célèbres : par leurs talens, leur rang ou leur beauté, Paris, Chez l'éditeur, 1827.

Ladimir Jules, Physiologie du pochard, Paris, W. Warée, 1842.

Lassels Richard, The Voyage of Italy: or Compleat Journey Through Italy in Two Parts, Paris, du Moutier, 1670.

Lebrun Jean, Precis historique de la vie de la citoyenne Lebrun, peintre, Paris, Gratis chez le citoyen Lebrun..., 1793.

Legouvé Gabriel, Poèmes de Legouvé, et de Vigée, 3e éd., Paris, Chez Louis rue S. Severin no 110, 1799.

Lemoine Edouard, Physiologie de la femme la plus malheureuse du monde, Paris, Aubert-Lavigne, 1841. 

Lenormant Amélie, Madame Récamier, les amis de sa jeunesse et sa correspondance intime, Paris, M. Lévy Frères, 1872.

Lenormant Amélie, Souvenirs et correspondance tirés de papiers de Madame Récamier, 2 t., Paris, [s.n.], 1859.

Lenormant Charles, « M. Ingres. Portraits de Cherubini et de Monseigneur le duc d'Orléans », L'Artiste, série 3, 1, 20, 1842, p. 312-315.

Lhéritier S.-D., Traité complet des maladies de la femme, étudiées sous les rapports physiologique, nosographique et thérapeutique, t. I, Paris, Au bureau du bulletin clinique, 1838.

Louyer Villermay Jean-Baptiste, Traité des maladies nerveuses en vapeurs, et particulièrement de l'hystérie et de l'hypocondrie, Paris, Méquignon l’aîné père, 1816.

Marchal Charles, Physiologie de la femme honnête, Paris, Lachapelle-Fiquet, 1841.

Marcucci Lorenzo, Saggio analitico-chimico sopra i colori minerali e mezzi di procurarsi gli artefatti, gli smalti e le vernici... di Lorenzo Marcucci ed osservazioni fatte dal medesimo sopra la pratica del dipingere, Rome, stamp. di L. Contedini, 1813.

Marquiset Alfred, Les Bas-bleus du Premier Empire..., Paris, H. Champion, 1913.

Mennessier-Nodier Marie, Charles Nodier : épisodes et souvenirs de sa vie, Paris, Didier, 1867.

Montagu Wortley Lady Mary, The Letters of the Right Honourable Lady M – y W – y M – e; Written during her Travels in Europe, Asia and Africa to Persons of Distinction, Men of Letters &c. in different Parts of Europe. Which Contain, Among other Curious Relations, Accounts of the Policy and Manners of the Turks; Drawn from Sources that have been inaccessible to other Travellers, vol. 1, Londres, Bechet, 1763.

Mulier Léonier, « Le Salon », La Femme dans la famille et dans la société. Journal littéraire et scientifique, paraissant le samedi, no 3, 7 mai 1880, p. 6.

Palmaroli Pietro, « Osservazioni sopra la pratica del dipingere ad olio tenuta dalle scuole fiorentina, venziana e fiamminga ne’ loro migliori tempi con note », dans Lorenzo Marcucci (dir.), Saggio analitico-chimico sopra i colori minerali e mezzi di porcurarsi gli artefatti gli smalti e le vernici di lorenzo Marcucci ed osservazioni fatte dal medesimo sopra la pratica del dipingere ad olio tenuta dalle scuole fiorentina veneziana e fiamminga ne’ loro migliori tempi colle note del sig. Pietro Palmaroli ristauratore di quadri antichi, Rome, Imprimerie Lino Contedini, 1813, p. 199-240.

Pernety Antoine-Joseph, Dictionnaire portatif de peinture, sculpture et gravure : avec un traité pratique des differentes manieres de peindre, dont la théorie est développée dans les articles qui en sont susceptibles, Paris, Bauche, 1757.

Piozzi Lynch Hester, Observations and Reflections Made in the Course of a Journey Through France, Italy and Germany, 2 vol., Londres, Strahan and Cadell, 1789.

Planche Gustave, « Salon de 1840 », Revue des deux mondes, t. XXII, 1840, p. 105-106.

Plumptre Anne, A Narrative of A Three Years’ Residence in France, Principally in the Southern Departments, from the Year 1802 to 1805: Including Some Authentic Particulars Respecting the Early Life of the French Emperor, and a General Inquiry into his Character, 3 vol., Londres, Mawman, Ridgeway, Clarke, Crosby and Constable, 1810.

Plumptre Anne, Something New, or Adventures at Campbell-House, Deborah McLeod (éd.), Peterborough, Broadview Press, (1801) 1996.

Procès-verbaux de l’Académie royale d’architecture, 1671-1793, publiés pour la Société de l’histoire de l’art français par Henry Lemonnier, t. VI, Paris, Edouard Champion, 1920.

Récamier Juliette, Souvenirs et correspondance tirés des papiers de Madame Récamier..., 2e éd., Paris, Michel Lévy frères, 1860.

Reynolds Sir Joshua, Discours sur la peinture, Louis Dimier (éd.), Paris, ENSBA, (1776) 1991.

Riballier Charlotte-Catherine, De l'éducation physique et morale des femmes : avec une notice alphabétique de celles qui se sont distinguées dans les différentes carrières des sciences & des beaux-arts, ou par des talens, Bruxelles/Paris, chez les frères Estienne, 1779.

Richardson Jonathan père et fils, Traité de la peinture et de la sculpture, Isabelle Baudino et Frédéric Ogée (éd.), Paris, ENSBA, 2008.

Richardson Jonathan, Senior and Junior, An Account of the Statues, Bas-Reliefs, Drawings and Pictures in Italy, France & c. with Remarks, Londres, Knapton, 1722.

Roux-Ferrand Hippolyte, Odyssée d’un bas-bleu, Meulan, imprimerie de la société philotechnique, 1880.

Sainte-Beuve Charles, Galerie des femmes célèbres, tirée des « Causeries du lundi » par Sainte-Beuve : illustrée de 12 portraits gravés au burin par Gouttière, Outhwaite, Geoffroy ... d'après les dessins de G., Paris, Garnier, 1862.

Sainte-Beuve Charles, Œuvres, Paris, Gallimard, 1949.

Saint-Hilaire Émile Marco (de), Physiologie du troupier, Paris, Auvert et Cie-Lavigne, 1841.

Saisselin Rémy G., Le Bourgeois et le bibelot, New Brunswick, N.J., Rutgers University Press, 1985 ; trad. Jacqueline Degueret, Paris, Albin Michel, 1990.

Salm Constance (de), Vingt-quatre heures d’une femme sensible, Lettre IV, Paris, Phébus, (1824) 2007.

Salm Constance (de), Épître aux femmes, Paris, Desenne, 1797.

Sand George, « Histoire de ma vie », dans Œuvres autobiographiques, t. II, Paris, Gallimard, (1854) 1971, p. 5-465.

Sauvigny Bilardon, Parnasse des dames (ou choix de pièces de quelques femmes célèbres en littérature), Paris, Ruault, 1773.

Savary des Bruslons Jacques, Dictionnaire universel du commerce, Paris, J. Estienne, 1723.

Savignac Alida (de), « Salon de 1837 », Journal des demoiselles, no 3, mars 1837, p. 90-93 ; no 4, avril 1837, p. 21-124 ; no 5, mars 1837, p. 154-157.

Savignac Alida (de), « Salon de 1846 », Journal des demoiselles, no 6, juin 1846, p. 186-187.

Soulié Frédéric, Physiologie du Bas-bleu, Paris, Aubert-Lavigne, vers 1841.

Souvestre Émile, Les Drames parisiens, Paris, Michel-Lévy frères, 1859, p. 4-104.

Staël Auguste, Œuvres posthumes de madame la baronne de Staël-Holstein. Précédées d'une notice sur son caractère et ses écrits, Paris, F. Didot, 1836.

Staël Germaine (de), Memoires de Madame de Staël (dix annees d'exil) : ouvrage posthume publié en 1818 par le duc de Broglie et le baron de Staël, nouvelle éd. précédée d'une notice sur la vie et les ouvrages de Mme de Staël par Mme Necker de Saussure, Paris, Charpentier, 1861.

Staël Germaine (de), Dante et Goethe : dialogues, Paris, Didier, 1866.

Staël Germaine (de), Lettres de Madame de Staël à Madame Récamier (première édition intégrale), Paris, Domat, 1952.

Staël Germaine (de), Mme de Staël. De l'Allemagne : nouvelle édition, publiée d'après les manuscrits et les éditions originales avec des variantes, une introduction, des notices et des notes par la Comtesse Jean, Paris, Hachette, 1959.

Staël Germaine (de), Correspondance générale..., Béatrice W. Jasinski (éd.), Paris, J.-J. Pauvert, 1960.

Staël Germaine (de), Choix de lettres : 1778-1817, Paris, Klincksieck, 1970.

Staël Germaine (de), Corinne ou l’Italie, Paris, Honoré Champion, (1807) 2000.

Stevens Mathilde, Impressions d’une femme au Salon de 1859, Paris, A. Bourdillat, 1859.

Tardieu [Alexandre], « Salon de 1842 », Courrier français, 16 mars 1842.

Texier Edmond-Auguste, Physiologie du poète, Paris, J. Laisné, 1842.

Thilda Jeanne, « Le dîner des Bas-Bleus », Gil Blas, no 1696, 10 juillet 1884, p. 1-2.

Thoré Théophile, Le Salon de 1846, Paris, Alliance des arts, 1846.

Uzanne Octave, La Femme à Paris. Nos contemporaines. Notes successives sur les Parisiennes de ce temps dans leurs divers milieux, états et conditions, Paris, ancienne maison Quantin/Librairies-imprimeries réunies, 1894.

V. C., « Statistique du Salon de 1827-1828 », Journal des artistes, vol. 2, no 17, 27 avril 1828, p. 257-261.

V. R. d. [Alphonse Renaud de Vilback], « Salon de 1842 », Le Moniteur industriel, 20 mars 1842 ; 27 mars 1842.

Varnier Jules, « Portrait de Cherubini », L'Artiste, série 3, 1, 9, 1842, p. 154-155.

Vigée-Lebrun Élisabeth, Mémoires d’une portraitiste, préf. Jean-Pierre Cuzin, Paris, éditions Scala, (1835) 1989.

Vigée-Lebrun Élisabeth, Souvenirs de Madame Louise-Élisabeth Vigée-Lebrun, 3 vol., Paris, H. Fournier, 1835-1838.

Wiedenfeld Karl Wilhelm, Kritik des Saint Simonismus, ein Beitrag zur richtigern Würdigung dieser Sekte in ihren gefährlichen Folgen für Kirche und Stadt, Barmen/Schwelm, Falkenberg, 1832.

Williams Helen Maria, Letters Containing a Sketch of the Scenes which Passed in Various Departments of France during the Tyranny of Robespierre; and of the Events which Took Place in Paris on the 28th July 1794, Londres, Robinson, 1795.

Littérature secondaire

[Anonyme], Galerie des dames françaises distinguées dans les lettres et les arts ancienne monarchie empire restauration époque actuelle, Paris, Dussillon, (1843) 1918.

A. J., « L’amitié de George Sand et d’Eugène Delacroix », Revue des deux mondes, t. XXI, 1934, p. 832-865.

Adhémar Jean, « L’éducation des fils de France et l’origine du musée de Versailles », La Revue des arts, 6, 1956, p. 29-34.

Adhémar Jean, « L'enseignement par l'image », Gazette des Beaux-Arts, vol. XCVII, février 1981, p. 53-60.

Adler Laure, À l’aube du féminisme, les premières journalistes : 1830-1850, Paris, Payot, 1979.

Allen Michael (éd.), An English Lady in Paris. The Diary of Frances Anne Crewe, St Leonards, Oxford-Stockley, (1786) 2006.

Ambrière Francis, Le Siècle des Valmore, 2 vol., Paris, Le Seuil, 1987.

Aragon Louis, « L’Atelier d’un peintre. Marceline Desbordes-Valmore romancière », dans La Lumière de Stendhal, Paris, Denoël, 1954, p. 215-229.

Arendt Hannah, Rahel Varnhagen. Lebensgeschichte einer deutschen Jüdin aus der Romantik, Munich, Piper, 1959.

Aron Jean-Paul (éd.), Misérable et glorieuse la femme du xixe siècle, Paris, Fayard, 1980.

Association Desbordes-Valmore, Études valmoriennes : publication de l'association Desbordes-Valmore, Lille, L'Association, 1983.

Au-delà du maître : Girodet et l'atelier de David, cat. expo., Richard Dagorne (éd.), (Montargis, musée Girodet, 2005), Paris, Somogy éd. d'art, 2005.

Auricchio Laura, “Eighteenth-century women painters in France”, dans Heilbrunn Timeline of Art History, New York, The Metropolitan Museum of Art, 2000. URL : http://www.metmuseum.org/toah/hd/18wa/hd_18wa.htm. Consulté le 19 décembre 2011. 

Auricchio Laura, Portraits of impropriety: Adélaïde Labille-Guiard and the careers of professional women artists in late eighteenth-century Paris, New York, Columbia University, 2000.

Auricchio Laura, Adélaïde Labille-Guiard: Artist in the Age of Revolution, Los Angeles, Getty Publications, 2009.

Auricchio Laura, « Madame Récamier et les femmes de la haute société au temps du Directoire et du Consulat », dans Juliette Récamier muse et mécène, cat. d’expo., (musée des Beaux-Arts de Lyon, du 27 mars au 29 juin 2009), Paris/Lyon, Hazan/Musée des beaux-arts, 2009, p. 97-104.

Bachelet Nicolas, Les Femmes et le droit des corporations d’Ancien Régime, mémoire de DEA, Nantes, université de Nantes, 1995.

Bakdach Safaa, Les Idées esthétiques de Mme de Staël d'après son roman Corinne ou l'Italie, Th. 3e cycle, Paris, [s.n.], 1976.

Balayé Simone, Madame de Staël. Lumières et liberté, Paris, Klincksieck, 1979.

Ballaster Ros et al., Women’s Worlds: Ideology, Feminity and the Woman’s Magazine, Londres, Macmillan, 1991.

Bann Stephen, “The Studio as a Scene of Emulation: Marceline Desbordes-Valmore’s L’Atelier d’un peintre”, French Studies, vol. 61, no 1, 2007, p. 26-35.

Bann Stephen, Paul Delaroche: history painted, Londres, Reaktion Books, 1997.

Barlow Margaret, Women artists, New York, Universe, 2008.

Barnett Gérald, Richard and Maria Cosway, a Biography, Tiverton/Devon, Westcountry Books, 1995.

Batten Charles L., Pleasurable Instruction. Form and Convention in Eighteenth-Century Travel Literature, Berkeley, University of California Press, 1978.

Battersby Christine, Gender and Genius: towards a Feminist Aesthetics, Bloomington (Ind.), Indiana university press, 1989.

Baxa Jakob, „Adam Müllers literarische Tätigkeit“, Zeitschrift für Ganzheitsforschung, vol. neue Folge, 14. Jahrgang, no III, 1970, p. 129-154.

Baxa Jakob, Adam Müllers Lebenszeugnisse, Munich/Paderborn/Wien, F. Schöningh, 1966.

Bearne Catherine, Heroines of French Society in the Court, the Revolution, the Empire, and the Restoration (Madame Vigée-Lebrun. La Marquise de Montagu. Madame Tallien. Madame de Genlis)[...] Illustrated, Londres, T. Fisher Unwin, (1906) 1907.

Beasley Faith, Revising Memory: Women's Fiction and Memoirs in Seventeenth-Century France, New Brunswick, Rutgers University Press, 1990.

Beaunier André, Trois amies de Chateaubriand, Paris, Bibliothèque-Charpentier, 1910.

Beck Evelyn et Lanser Susan, “[Why] Are There No Great Women Art Critics? And What Difference Does It Make?”, dans Julia Sherman et WRI of Wisconsin (éd.), The Prism of Sex: Essays in the Sociology of Knowledge: Proceedings of a Symposium, Madison, University of Wisconsin Press, 1979.

Becker Howard, Les Mondes de l’art, présentation de Pierre-Michel Menger, trad. Jeanne Bouniort, Paris, Flammarion, (1982) 2006.

Becq Annie, « Expositions, peintres et critiques. Vers l’image moderne de l’artiste », Dix-huitième siècle, no 14, 1982, p. 131-149.

Bellet Roger, « Masculin et féminin dans les pseudonymes des femmes de lettres au xixe siècle », dans Femmes de lettres au xixe siècle. Autour de Louise Colet, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 1982, p. 249-281.

Béraud Claire, Heim Jean-François et Heim Philippe, Les Salons de peinture de la Révolution française : 1789-1799, Paris, CAC, 1989.

Berger Renate, „Und ich sehe nichts als die Malerei“, Autobiographische Texte von Künstlerinnen des 18.-20. Jahrhunderts, Francfort, Fischer, 1987.

Berger Renate, Malerinnen auf dem Weg ins 20. Jahrhundert, Cologne, Dumont, 1982.

Berger Vincent, « Où sont les femmes ? Pas dans l’université en tout cas », Libération, 8 juin 2011.

Bergman-Carton Janis, “Conduct Unbecoming: Daumier and ‘Les Bas-Bleus’”, dans Kirsten Powell et Elizabeth C. Childs (éd.), Femmes d’esprit. Women in Daumier’s Caricature, Hanovre/Londres, University Press of New England, 1990, p. 67-77.

Bergman-Carton Janis, The Woman of Ideas in French Art, 1830-1848, New Haven, Yale University Press, 1995.

Bermingham Ann, “The Aesthetics of Ignorance. The Accomplished Woman in the Culture of Connoisseurship”, Oxford Art Journal, vol. 16, no 2, 1993, p. 3-20.

Bertrand-Dorléac Laurence, « L’histoire de l’art et les cannibales », Vingtième Siècle. Revue d'histoire, no 45, janvier-mars 1995, p. 99-108.

Bertrand-Jennings Chantal, Masculin/féminin : le xixe siècle à l'épreuve du genre, Toronto, St Michael's College, Centre d'études du xixe siècle, 1999.

Bertrand-Jennings Chantal, Un autre mal du siècle : le romantisme des romancières : 1800-1846, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 2005.

Bessire François et Reid Martine (dir.), Madame de Genlis. Littérature et éducation, Mont-Saint-Aignan, Publications des universités de Rouen et du Havre, 2008.

Besson-Morel Anne, La Presse enfantine sous la monarchie de Juillet, thèse de doctorat, université Paris IV-Sorbonne, 1998.

Betzer Sarah, Ingres and the Studio: Women, Painting, History, University Park, Penn State University Press, 2012.

Bitoun Carole, La Révolte au féminin : portraits de femmes exemplaires, Paris, Hugo & Cie, 2007.

Blanc Olivier, Marie-Olympe de Gouges. Une humaniste à la fin du xviiie siècle, Cahors, Éditions René Viénet, 2003. 

Blanc Olivier, Portraits de femmes : artistes et modèles à l'époque de Marie-Antoinette, Paris, éd. Didier Carpentier, 2006.

Blankenstein David et Lohmann Malte, « Helmina von Chézy », dans Michel Espagne et Bénédicte Savoy (dir.), Dictionnaire des historiens de l’art germaniques, Paris, éditions du CNRS, 2010, p. 35-42.

Bohls Elizabeth A., Women Travel Writers and the Language of Aesthetics, 1716-1818, Cambridge, Cambridge university press, 2004. 

Boisserée Sulpiz et Klotz Heinrich, Briefwechsel Tagebücher, Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht (Deutsche Neudrucke. Reihe Texte des 19. Jahrhunderts), 1970.

Bonnet Marie Jo, « Femmes peintres à leur travail : de l’autoportrait comme manifeste politique », Revue d’histoire moderne et contemporaine, 49: 3, 2002, p. 140-167.

Bonvoisin Samra-Martine et Maignien Michèle, La Presse féminine, Paris, Presses universitaires de France, 1986.

Borgonovi Chiara, Le Geste chez Madame de Staël : représentation littéraire et arts plastiques, Thèse de doctorat, université de Paris VIII, 2005.

Boudard Jacqueline, « L’Exil de Mme Vigée-Lebrun en Italie (1789-1792) », dans Voyage et Révolution. Viaggi di uomini e di idee al tempo della Rivoluzione, t. II, Genève, Slatkine, 2003, p. 2249-2269.

Boush Sara, Women Artists of the Eighteenth Century in France, a Compilation of Names and Works of forty-nine Artists, with a Consideration of some Problems of Social Context, Artistic Training, and Criticism, [s.l.], University of Wisconsin, 1976.

Brilliant Women. 18th-Century Bluestockings, cat. expo., Elizabeth Eger et Lucy Peltz (éd.), (Londres, National Portrait Gallery, 13 mars-15 juin 2008), Londres, National Portrait Gallery, 2008.

Broglie Gabriel (de), Madame de Genlis, Paris, Perrin, 1985.

Brogniez Laurence, « La critique d’art au féminin au xixe siècle : Marc de Montifaud ou le discours (dé)voilé », Art & Fact, no 24 (« Femmes et créations »), 2005, p. 15-23.

Brogniez Laurence, « Les femmes au Salon : propositions pour une étude de la critique d’art féminine au xixsiècle », Christine Planté (dir.), Féminin/masculin. Écritures et représentations. Lieux littéraires/La revue. Corpus collectifs, no 7-8, juin 2005, p. 118-119.

Broude Norma et Garrard Mary D., Reclaiming Female Agency: feminist art history after postmodernism, Berkeley, University of California Press, 2005.

Brunereau Jeanne, Presse féminine et critique littéraire de 1800 à 1830 : leurs rapports avec l'histoire des femmes, [Paris], EVE et son espace créatif, 2000.

Cabanis André, La Presse sous le Consulat et l’Empire, 1799-1814, Paris, Société des études robespierristes, 1975.

Cameron Vivian, “Two 18th-Century French Art Critics”, Woman's Art Journal, vol. V, no 1, printemps-été 1984, p. 8-11.

Cameron Vivian, Woman as image and image-maker in Paris during the French Revolution, Michigan, UMI, 1999.

Cavallucci Giacomo et Guégan Bertrand, Bibliographie critique de Marceline Desbordes-Valmore d'après des documents inédits, Paris, A. Margraff, 1935.

Cazzulani Elena et Stroppa Angelo, Maria Hadfield Cosway : biografia, diari et scritti della fondatrice del Collegio delle dame inglesi in Lodi, Lodi, L’Immagine, 1989.

Certeau Michel (de), L’Invention du quotidien, 1. Arts de faire, Paris, Gallimard, (1980) 1990.

Chadwick Whitney, Women, Art, and Society, Londres,Thames & Hudson, 1990.

Challice Annie, Illustrious Women of France..., Londres, Bradbury Agnew & Co, 1873.

Chard Chloe, “Spectator and Spectacle. The Feminine and the Antique”, dans Pleasure and guilt on the grand tour: travel writing and imaginative geography 1600-1830, Manchester, Manchester University Press, 1999, p. 126-155.

Chatelus Jean, Peindre à Paris au xviiie siècle, Nîmes, Jacqueline Chambon, 1991.

Cheraft Céline, Les Bas-bleus : une série de caricatures de 1844 de Honoré Daumier (1808-1879). Une satire de la femme « intellectuelle », mémoire de maîtrise, Paris, université Panthéon-Sorbonne, 2 vol., 2000-2001 (inédit).

Chicago Judy et Edward Lucie-Smith, Women and art: contested territory, New York, Watson-Guptill Publications, 1999.

Clarke Meaghan, Critical Voices: women and art criticism in Britain, 1880-1905, Aldershot/Hants, Ashgate, 2005.

Claude Moins, « George Sand et Delacroix », dans Marielle Caors (éd.), George Sand et les arts, actes du colloque international, (association Château d’Ars, Centre du Romantisme, 5-9 septembre 2004), Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal, 2006, p. 215-225.

Colley Linda, Britons. Forging the Nation 1707-1837, Londres, Pimlico, (1992) 1994.

Colombo Laura, Marie d’Agoult. Autoritratto di un intelletuale romantica, Reggio Emilia, Diabasis, 1997.

Colwill Elizabeth, “Laws of Nature/Rights of Genius. The Drame of Constance de Salm”, dans Elizabeth C. Goldsmith et Dena Goodman (dir.), Going Public. Women and Publishing in Early Modern France, Ithaca/Londres, Cornell University Press, 1995, p. 224-242.

Colwill Elizabeth, “Women’s Empire and the Sovereignty of Man in La Décade philosophique, 1794-1807”, Eighteenth-Century Studies, vol. 29, no 3, 1996, p. 265-289.

Conti Alessandro, Storia del restauro e della conservazione delle opere d'arte, Milan, Electa, 1973.

Contogouris Ersy, « Inspiration divine : Lady Hamilton en Sybille par Elisabeth Vigée-Lebrun », RACAR, 2010, p. 35-46.

Corbière-Gille Gisèle, « Les Bas-bleus et le féminisme », La Revue des lettres modernes, no 351-354, 1973, p. 119-124.

Corroy Laurence, La Presse des lycéens et des étudiants au xixe siècle : l'émergence d'une presse spécifique, Lyon, Institut national de recherche pédagogique, 2004.

Coudert Allison P., « Ange du foyer ou idole de perversité, l’ésotérisme au féminin au xixe siècle », Politica Hermetica, no 20 (« L’ésotérisme au féminin »), 2006, p. 29-47.

Courajod Louis, « L’administration des Beaux-Arts au milieu du xviiie. La restauration des tableaux du roi », Gazette des Beaux-Arts, no 2, 1869, p. 372-376.

Crouzet Michel (éd.), Stendhal, Paris, Presses de l'université de Paris-Sorbonne, 1996.

Crow Thomas, Emulation: David, Drouais, and Girodet in the Art of Revolutionary France, New Haven/Los Angeles, Yale University Press/The Getty Research Institute, 2006; trad. Roger Stuveras, L'Atelier de David: émulation et révolution, Paris, Gallimard, 1997.

Cuno James B., « Philipon et Desloges : éditeurs des “physiologies” (1841-1842) », Cahiers de l’Institut d’histoire de la presse et de l’opinion, 7, 1983, p. 137-162.

Dassas Frédéric, « Les enjeux d’une critique sentimentale : Diderot, Rousseau, madame de Staël », dans L’Invention du sentiment aux sources du romantisme, cat. expo., Philippe Bata et alii (dir.), (Paris, cité de la Musique, 2 avril – 30 juin 2002), Paris, cité de la Musique/RMN, 2002, p. 13-22.

Davidson Denise Zara, “Imagining the Readers of the Journal des dames et des modes”, contribution à l’atelier More than Fashion: The Journal des dames et des modes (1797-1839), University of Michigan, Ann Arbor, 2009 (inédit).

Davidson Denise Zara, France after Revolution. Urban Life, Gender, and the New Social Order, Cambridge, Harvard University Press, 2007.

Décultot Élisabeth, « Friedrich Schlegel et “l’art divin de la peinture” », Études germaniques, no 52, 1997, p. 629-648.

Deepwell Katy, « Défier l’indifférence à la différence : les paradoxes de la critique d’art féministe », dans Pierre-Henry Frangne et Jean-Marc Poinsot (dir.), L’Invention de la critique d’art, actes de colloque, (université Rennes 2, 24 et 25 juin 1999), Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2002, p. 191-205.

Dekker Rudolf, “Jacques Presser’s Heritage: Egodocuments in the Study of History”, trad. Diederik van Werven, Memoria y Civilización (MyC), 5, 2002, p. 13-37.

Del Lungo Andrea et Louichon Brigitte (dir.), La Littérature en bas-bleus. Romancières sous la Restauration et la monarchie de Juillet, 1815-1848, Paris, Garnier, 2010.

Delon Michel et Mélonio Françoise, Mme de Staël, actes de colloque, (Sorbonne, 20 novembre 1999), Paris, Presses de l'Université de Paris-Sorbonne, 2000.

DeLorme Eleanor P., “The Courtly, Heroic, and Romantic. Joséphine’s Patronage of Painting”, dans Joséphine and the Arts of the Empire, Los Angeles [Calif.], J. Paul Getty Museum, 2005, p. 7-39.

Démoris René (dir.), Hommage à Élisabeth Sophie Chéron : texte et peinture à l'âge classique, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 1992.

Derrida Jacques, “The Law of Genre” Glyph 7, Baltimore, The Johns Hopkins Press, 1980, p. 176-201 ; « La loi du genre », Parages, trad. Avital Ronell, Paris, Galilée, 2003.

Diaz Brigitte, Siess Jürgen, Centre culturel international (Cerisy-la-Salle Manche) et Centre de recherche Textes histoire, L'Épistolaire au féminin : correspondances de femmes, xviiie-xxe siècle, actes de colloque, (Cerisy-la-Salle, 1er-5 octobre 2003), Caen, Presses universitaires de Caen, 2006.

Didi-Huberman Georges, Invention de l’hystérie. Charcot et l’iconographie photographique de la Salpêtrière, Paris, Macula, 1982.

Doy Gen, Seeing and conciousness: women, Class representation, Oxford, Berg, 1995.

Doy Gen, “What do you say when you’re looking? Women as makers and viewers of painting in early modern France”, Women’s Art Magazine, juin-juillet 1996, p. 10-15.

Doy Gen, Women and visual culture in nineteenth-century France: 1800-1852, Londres, Leicester University Press, 1998.

Doy Gen, “Hidden from Histories: Women History Painters in Early Nineteenth-Century France”, dans Rafael C. Denis (dir.), Art and the Academy in the nineteenth-century, Manchester, [s.n.], 2000, p. 71-85.

Dubé Pierre Hubert, Bibliographie de la critique sur Madame de Staël : 1789-1994, Genève, Droz, 1998.

Ducamp Emmanuel, L'Apothéose d'Hercule de François Lemoyne au château de Versailles : histoire et restauration d'un chef-d'œuvre, Paris, A. de Gourcuff, 2001.

Ducey Lynn, Issues in representation: the contrasting reputations of Elisabeth Vigée-Lebrun and Adelaïde Labille-Guiard, [s.l.], University of Illinois at Urbana-Champaign, 1997.

Edelman Nicole, Voyantes, guérisseuses et visionnaires en France, 1785-1914, Paris, Albin Michel, 1995.

Edelman Nicole, Les Métamorphoses de l’hystérique. Du début du xixe siècle à la Grande Guerre, Paris, La Découverte, 2003.

Eger Elizabeth, Grant Charlotte, Ó Gallchoir Clíona et Warburton Penny, Women, writing and the public sphere, 1700-1830, Cambridge, Cambridge University Press, 2001.

Eger Elizabeth, Bluestockings. Women of Reason from Enlightenment to Romanticism, New York, Palgrave Macmillan, 2010.

Espagne Michel et Savoy Bénédicte (éd.), Dictionnaire des historiens d'art allemands : 1750-1950, Paris, CNRS éd., 2010.

Étienne Noémie, « Édifier et instruire : une typologie des restaurations exposées à Paris autour de 1750 », CeROArt, 5, 2010, en ligne le 14 avril 2010. URL : http://ceroart.revues.org/index1466.html. Consulté le 19 décembre 2011.

Étienne Noémie, « Les peintures en pièces détachées : tableaux disloqués et critères de sélection en Europe (1775-1815) » dans A. R. Bazire et M. Drouin (dir.), La Sélection patrimoniale : 6e Rencontre internationale des jeunes chercheurs en patrimoine, Montréal, Cahiers de l’Institut du patrimoine de l’UQAM/Multimondes, 2011, p. 275-288.

Étienne Noémie, « Polémique et politique. La réception des peintures restaurées à Paris après spoliation (1795-1815) », Histoire de l’art, no 68, 2011, p. 9-17.

Fabbricino Trivellini Gabriella, Cultura femminile tra ancien régime e restaurazione, Naples, Editoriale scientifica, 1992.

Fabritius Heinke, Die italienischen Landschaftszeichnungen Franz Hornys. Eine Studie zum bildnerischen Denken um 1820, Berlin, Böttcher/Frank, Dr. 2010.

Femmes peintres : 1550-1950, cat. expo., Ann Sutherland Harris et Linda Nochlin (éd.), (Los Angeles, Los Angeles County Museum, 1976), Paris, Des Femmes, 1981.

Fend Mechthild, Les Limites de la masculinité. L'androgynie dans l'art et la théorie de l'art (1750-1850), trad. Jean Torrent , Paris, INHA/CAHA/La découverte, (2003) 2011.

Fend Mechthild, Hyde Melissa et Lafont Anne (dir.), Plumes et Pinceaux. Discours de femmes sur l'art en Europe (1750-1850), Dijon, Les presses du réel/INHA, 2012.

Fétis François Joseph, Biographie universelle des musiciens et bibliographie générale de la musique, 10 t., 2e éd., Paris, Firmint-Didot, 1881-1889.

Fitzgerald Colleen, “To Educate or Instruct? Du Bosc and Fénelon on Women”, dans Barbara J. Whitehead (dir.), Women’s Education in Early Modern Europe—A History 1500-1800, New York/Londres, Garland Publishing, 1999.

Folger Collective on Early Women Critics (The), Women Critics 1660-1820. An Anthology, Bloomington, Indiana University Press, 1995.

Fort Bernadette, “Voice of the Public. Carnivalization of Salon Art in Prerevolutionary France”, Eighteenth-Century Studies, vol. 22, no 3, 1989, p. 368-394.

Foucault Michel, « Qu’est-ce qu’un auteur ? », dans Dits et écrits 1954-1975, t. I, Paris, Gallimard, 1994, p. 789-707. 

Fraisse Geneviève, Muse de la raison : la démocratie exclusive et la différence des sexes, Aix-en-Provence, Alinéa, 1989.

Fraisse Geneviève et Perrot Michelle (dir.), Histoire des femmes en Occident, IV. Le xixe siècle, Paris, Plon, 1991.

Francia Ennio, « Delfina de Custine, Luisa Stolberg, Giulietta Récamier a Canova. Lettere inedite », Quaderni di cultura francese, no 13, 1972, p. 106-157.

Franklin Caroline, “Romantic Patriotism as Feminist Critique of Empire: Helen Maria Williams, Sydney Owenson and Germaine de Staël”, dans Sarah Knott et Barbara Taylor (dir.), Women, Gender and Enlightenment, Basingstoke, Palgrave Macmillan, 2005.

Fraser Hilary, “Women and the Ends of Art History: Vision and Corporeality in Nineteenth-Century Critical Discourse”, Victorian studies, vol. 42, no 1, automne 1999-1998, p. 77-99.

Fripp Jessica L., Painting Community in Eighteenth-Century France: Labille-Guiard's Portraits of Artists, [s.l.], Williams College, 2005.

Füllner Bernd et Höhn Gerhard (éd.), Deutsch-französischer Ideentransfer im Vormärz, Bielefeld, Aisthesis, 2002.

Gallo Daniela (éd.), Les Vies de Dominique-Vivant Denon, actes de colloque, (musée du Louvre, du 8 au 11 décembre 1999), Paris, la Documentation française, 2001.

Gamboni Dario, “The Relative Autonomy of Art Criticism”, dans Michael Orwicz (éd.), Art criticism and its institutions in nineteenth-century France, Manchester/New York, Manchester University Press, 1994, p. 182-200.

Garb Tamar, “The Forbidden Gaze”, Art in America, no 79, 1991, p. 146-152.

Garb Tamar, Sisters of the Brush. Women’s Artistic Culture in Late Nineteenth-Century France, New Haven, Yale University Press, 1994.

Gaze Delia, Dictionary of women artists, Londres/Chicago, Fitzroy Dearborn Publishers, 1997.

Gelbart Nina Rattner, “The Journal des dames and its female editors: politics, censorship and feminism in the old regime press”, dans J. Popkin et J. Censer (éd.), Press and politics in pre-revolutionary France, Berkeley, University of California Press, 1987.

Gelbart Nina Rattner, « Les femmes journalistes et la presse (xviie-xviiie siècle) », dans Michèle Perrot et Georges Duby (éd.), Histoire des femmes en Occident 3. xvie-xviiie siècle, sous la direction de Natalie Zemon Davis et Arlette Farge, Paris, Plon, 1991, p. 491-512.

George Sand. Une nature d’artiste, cat. expo., Daniel Marchesseau et al. (dir.), (Paris, musée de la vie romantique, 29 juin – 28 novembre 2004), Paris, Paris musées, 2004.

Gipponi Tino, Maria e Richard Cosway, Turin, U. Allemandi, 1998.

Girard Marie-Hélène, « Corinne collectionneur, ou Le musée imaginaire de Madame de Staël », dans Art et littérature, acte de colloque, Société française de littérature générale et comparée (éd.), (Congrès de la Société française de littérature générale et comparée, Aix-en-Provence, 24-25-26 septembre 1986), Aix-en-Provence, université de Provence, 1988, p. 241-261.

Girodet, 1767-1824, cat. expo., Sylvain Bellenger (éd.), (Paris, musée du Louvre/Chicago, Art Institute of Chicago/New York, Metropolitan Museum of Art/Montréal, musée des Beaux-Arts, 2005-2006), Paris, Gallimard, 2005.

Godineau Dominique, Citoyennes tricoteuses : les femmes du peuple à Paris pendant la Révolution française, Paris, Alinéa, 1988.

Gothic Nightmares. Fuseli, Blake and the Romantic Imagination, cat. expo., Martin Myron (éd.), (Londres, Tate Britain, 2006), Londres, Tate Publishing, 2006.

Gougy-François Marie, Les Grands salons féminins, Paris, Nouvelles Éditions Debresse, 1965.

Grigsby Darcy Grimaldo, “Nudity à la grecque in 1799”, Art Bulletin, vol. 80, no 2, juin 1998, p. 311-335.

Grigsby Darcy Grimaldo, Extremities: painting empire in post-revolutionary France, Londres, Yale University Press, 2002.

Grogan Susan K., French socialism and sexual difference: women and the new society, 1803-44, New York, St. Martin's Press, 1992.

Grundy Isobel, Lady Mary Wortley Montagu. Comet of the Enlightenment, New York, Oxford University Press, 1999.

Guégan Stéphane, Théophile Gautier, la critique en liberté, Paris, Réunion des musées nationaux, 1997.

Guentner Wendelin A., “Seeking Aesthetic Expression: Mathilde Stevens’ Impressions d’une femme au Salon de 1859 ”, dans Rosemary Lloyd et Brian Nelson (dir.), Women Seeking Expression. France 1789-1914, Melbourne, Monash University, 2000, p. 24-41.

Guiffrey Jules, « Les expositions de l’Académie de Saint-Luc et leurs critiques (1751-1774) », dans Bulletin de la Société de l’histoire de l’art français, Paris, Jean Schemit, 1910, p. 77-124.

Gutwirth Madelyn, Madame de Staël, novelist: the emergence of the artist as woman, Urbana, University of Illinois Press, 1978.

Hafter Daryl M., Women at work in preindustrial France, Pennnsylvania State University, University Park, 2007.

Hahn Barbara, „‚Lernen Sie Europäisch!‘ Die Sprachen der Akkulturation um 1800“, Athenäum. Jahrbuch für Romantik, no 5, 1995, p. 319-340.

Hahn Barbara, „Schriftstellerin zwischen allen Grenzen: Rahel Levin Varnhagen (1771-1833)“, dans Michel Espagne et Werner Greiling (éd.), Frankreichfreunde: Mittler des französisch-deutschen Kulturtransfers (1750-1850), Leipzig, Leipziger Universitätsverlag, 1996, p. 243-260.

Harcstark Myers Sylvia, The Bluestocking Circle. Women, Friendship, and the Life of the Mind in Eighteenth-Century England, Oxford, Clarendon Press, 1990.

Haroche-Bouzinac Geneviève, « Entre correspondance et autobiographie. Élisabeth Vigée-Lebrun », dans Brigitte Diaz et Jürgen Siess (dir.), L’Épistolaire au féminin : correspondances de femmes, xviiie-xxe siècle, Caen, Presses universitaires de Caen, 2006, p. 51-64.

Haroche-Bouzinac Geneviève, Élisabeth Vigée-Lebrun, Souvenirs, 3 vol., Paris, H. Champion, 2009.

Harrison Charles, Gaiger Jason et Wood Paul, Art in theory, 1815-1900: an anthology of changing ideas, Malden, Wiley-Blackwell, 1998.

Harth Erica, “The Salon Woman Goes Public… Or Does She”, dans Elizabeth Goldsmith et Dena Goodman (éd.), Going public: women and publishing in early modern France, Ithaca, Cornell University Press, 1995, p. 179-193.

Haskell Francis et Penny Nicholas, Pour l’amour de l’antique. La statuaire gréco-romaine et le goût européen, trad. F. Lissarrague, Paris, Hachette, (1981) 1988.

Hatin Eugène, Histoire politique et littéraire de la presse en France, vol. 7, Paris, Poulet-Malassis et De Broise, 1859-1861, p. 415-545.

Haupais Coline, L'École des femmes. Représentations, définitions et apprentissage de la féminité dans les romans feuilletons du Journal des demoiselles, 1855-1870, mémoire de master, université Paris I Panthéon-Sorbonne, 2009.

Heinz Korin, Between life and art: Germaine de Stael and the discourse of female choice, Ph.D., Northern Illinois University, 1995.

Heller Deborah, “Bluestocking Salons and the Public Sphere”, Eighteenth-Century Life, vol. XXII, mai 1998, p. 59-82.

Hénaut Léonie, « Montée en qualification et perte de contrôle. Les restaurateurs de tableaux et leur document de travail », dans Anne-Marie Arborio, Yves Cohen et Pierre Fournier (dir.), Observer le travail. Histoire, ethnographie, approches combinées, Paris, La Découverte, 2008, p. 95-112.

Herriot Edouard, Madame Récamier et ses amis, d'après de nombreux documents inédits, 3e éd., Paris, Plon-Nourrit et Cie, 1905.

Hesse Carla, “French women in print, 1750-1800. An essay in historical bibliography”, Studies in Voltaire and the Eighteenth Century, no 359, 1998, p. 65-82.

Hesse Carla, Publishing and cultural politics in revolutionary Paris, 1789-1810, Berkeley, University of California Press, 1991.

Hesse Carla, The Other Enlightenment: how French Women Became Modern, Princeton N.J., Princeton University Press, 2001.

Heyter-Rauland Christine, „Jeanette von Haza alias Heinrich (Henri) Paris. Erste Spuren einer Mitarbeiterin von Gottfried Webers Cäcilia“, dans Axel Beer, Kristina Pfarr et Wolfgang Rud (éd.), Festschrift Christoph-Hellmut Mahling zum 65. Geburtstag, Tutzing, H. Schneider, 1997, p. 553-560.

Hoffmann-Curtius Kathrin et Wenk Silke (dir.), Mythen von Autorschaft und Weiblichkeit im 20. Jahrhundert, Marburg, Jonas Verlag, 1997.

Höhn Gerhard et Füllner Bernd, Deutsch-französischer Ideentransfer im Vormärz, Bielefeld, Aisthesis (Jahrbuch des Forum Vormärz Forschung ; 8/2002), 2002.

Holcomb Adele M., “Anna Jameson: The First Professional English Art Historian”, Art History, 6:2, 1983, p. 171-187.

Homans Margaret, Bearing the Word: Language and Female Experience in Nineteenth-Century Women's Writing, Chicago, University of Chicago Press, 1986.

Honegger Claudia, Die Ordnung der Geschlechter: die Wissenschaften vom Menschen und das Weib, 1750-1850, Campus, 1991. 

Hubert René, Histoire de la pédagogie, Paris, PUF, 1949.

Hundt Irina, „‚Wäre ich besonnen, ware ich nicht Helmina‘. Helmina von Chézy (1783-1856). Porträt einer Dichterin und Publizistin“, dans Helga Brandes et Detlev Kopp (éd.), Autorinnen des Vormärz, Bielefeld, Aisthesis, 1997, p. 43-79.

Hundt Irina, „Geselligkeit im Kreise von Dorothea und Friedrich Schlegel in Paris in den Jahren 1802-1804“, dans Hartwig Schultz (éd.), Salons der Romantik: Beiträge eines Wiepersdorfer Kolloquiums zu Theorie und Geschichte des Salons, Berlin/New York, W. de Gruyter, 1997, p. 83-133.

Hyde Melissa Lee et Milam Jennifer Dawn, Women, art and the politics of identity in eighteenth-century Europe, Ashgate, Aldershot/Hants, 2003.

Ingres and the Comtesse d'Haussonville, cat. d’expo., Munhall Edgar (dir.), (New York, The Frick Collection, 19 novembre 1985-16 février 1986), New York, The Frick Collection, 1985.

Israël Lucien, L’Hystérique, le sexe et le médecin, Paris, Masson, 1976.

Jackson Joseph, « La Muse de Département [Julie Candeille] », dans Louise Colet et ses amis littéraires, New Haven/Londres, Yale university press/H. Milford Oxford university press, 1937, p. 20-32.

Jacobs Fredrika, Defining the Renaissance virtuosa: women artists and the language of art history and criticism, Cambridge/New York, Cambridge University Press, 1997.

James Cuno B., “Charles Philipon, La Maison Aubert, and the Business of Caricature in Paris, 1829-1841”, Art Journal, 43, no 4, hiver 1983.

Jasenas Éliane, Marceline Desbordes-Valmore devant la critique, Genève, E. Droz, 1962.

Jensen Belnap Heather, “Diversionary Tactics: Art Criticism as Political Weapon in Germaine de Staël’s Corinne, or Italy (1807)”, dans Waltraud Maierhofer, Gertrud Roesch et Caroline Bland (éd.), Women against Napoleon: historical and fictional responses to his rise and legacy, Francfort/New York, Campus Verlag, 2007.

Jensen Belnap Heather, “The Journal des dames et des modes: Fashioning Women in the Arts, c. 1800-1815”, Nineteenth Century Art Worldwide, vol. 5, no 1, printemps 2006. URL : http://www.19thc-artworldwide.org/index.php/spring06/172-the-journal-des-dames-et-des-modes-fashioning-women-in-the-arts-c-1800-1815. Consulté le 2 juin 2010.

Jensen Belnap Heather, « Caroline Wuiet », dans Antoinette Fouque, Mireille Calle-Gruber et Béatrice Didier (éd.), Dictionnaire des femmes créatrices, Paris, éditions des femmes, à paraître.

Jensen Belnap Heather, “‘C.W., académicienne’: Caroline Wuiet and the Woman Art Critic in Post-Revolutionary France”, dans Wendelin Guentner (éd.), Vanishing Acts: Women Art Critics in Nineteenth-Century France, Newark, University of Delaware, à paraître.

Jensen Belnap Heather, Portraitistes à la plume. Women Art Critics in Revolutionary and Napoleonic France, [s.l.], University of Kansas, 2007.

Jensen Katharine, Writing love: letters, women, and the novel in France, 1605-1776, Carbondale, Southern Illinois University Press, 1995.

Jenson Deborah, Trauma and its representations: the social life of mimesis in post-revolutionary France, Baltimore, Johns Hopkins University Press, 2001.

Johns Christopher, Antonio Canova and the politics of patronage in revolutionary and Napoleonic Europe, Berkeley, University of California Press, 1998.

Juliette Récamier, muse et mécène, cat. expo., Stéphane Paccoud (éd.), (Lyon, musée des beaux-arts, 2009), Paris, Hazan, 2009.

Juratic Sabine et Pellegrin Nicole, « Femmes, villes et travail en France dans la deuxième moitié du xviiie siècle : quelques questions », Histoire, Économie, Société, no 3, 1994, p. 477-500.

Kale Stephan D., “Women, the Public Sphere, and the Persistence of Salons”, French Historical Studies, vol. 25, no 1, hiver 2002, p. 115-148.

Kermina Françoise, Madame Tallien : 1773-1835, Paris, Perrin, 2006.

Kettler Agnès, Lettres de Ballanche à Madame Récamier : 1812-1845, Paris, Honoré Champion, 1996.

Kleinert Annemarie, Le Journal des dames et des modes, ou la Conquête de l'Europe féminine (1797-1839), Stuttgart, J. Thorbecke, 2001.

Kleist Heinrich von, Sämtliche Werke. Brandenburger Ausgabe, t. III, Sämtliche Gedichte, Basel, Stroemfeld-Roter Stern, 2005.

Kleist Heinrich, Briefe von und an Heinrich von Kleist, 1793-1811, Klaus Müller-Salget et Stefan Ormanns (éd.), vol. 4, 1. Aufl., Francfort-sur-le-Main, Deutscher Klassiker Verlag (Heinrich von Kleist Sämtliche Werke und Briefe), 1997.

Köster Christian, « Il Manuale di Christian Köster e il restauro in Italia e in Germania dal 1780 al 1830 », dans Sul restauro degli antichi dipinti ad olio, éd. et trad. par Giuseppina Perusini, Udine, Editrice Universitaria Udinese, 2001.

Köster Christian, Über Restauration alter Ölgemälde, Heidelberg, C. F. Winter, 1827-1830 ; réédité avec une introduction de Thomas Rudi, Bücherei des Restaurators (hrg. Ulrich Schiessl), Leipzig, Seeman, 2001.

L’Hôpital Madeleine, La Notion d’artiste chez George Sand, Paris, Boivin & Cie, 1946.

La Femme artiste d'Élisabeth Vigée-Lebrun à Rosa Bonheur, cat. expo., musée Despiau-Wlérick (éd.), (Mont-de-Marsan, Donjon Lacataye, musée Despiau-Wlérick, 1981-1982), Mont-de-Marsan, Lacoste, 1981.

Laborde Alice M. , L’œuvre de Madame de Genlis, Paris, Éditions A.-G. Nizet, 1966.

Laffitte Pierre (éd.), « Matériaux pour servir à la biographie d’A. Comte. Correspondance avec Mme Austin », La Revue occidentale philosophique, sociale et politique : organe du positivisme, seconde série, t. XX, 1900, p. 422.

Lafont Anne, Girodet, Paris, Biro-RMN, 2005

Lafont Anne, Foucher Charlotte et Gorse Amandine (dir.), Plumes et Pinceaux. Discours de femme sur l'art en Europe (1750-1850) – Anthologie, Dijon, Presses du réel/INHA, 2012.

Lafont Anne, « Comment peut-on être critique ? Jugement de goût et relativisme culturel », dans Marc Bayard, Jacqueline Lichtenstein et Christian Michel (dir.), De la quête des règles au discours sur les fins. Les mutations du discours sur l’art en France dans la seconde moitié du xviiie siècle, Rome, publications de la Villa Médicis, à paraître.

Lajer-Burcharth Ewa, Necklines: the art of Jacques-Louis David after the Terror, New Haven, Yale University Press, 1999.

Landes Joan, Women and the public sphere in the age of the French Revolution, Ithaca, Cornell University Press, 1988.

Langer Sandra L., “Women Artists in All Ages and Countries by Elisabeth Fries Lummis Ellet”, Woman’s Art Journal, vol. 1, no 2, [s.d.], p. 55-58.

Lanser Susan, Fictions of authority: women writers and narrative voice, Ithaca, Cornell University Press, 1992.

Laqueur Thomas, La Fabrique du sexe. Essai sur le corps et le genre en occident, Paris, Gallimard, (1990) 1993.

Larsen Anne et Winn, Writings by pre-revolutionary French women: from Marie de France to Élisabeth Vigée-Lebrun, New York/Londres, Garland publ., 2000.

Lassère Madeleine, Le Portrait double. Julie Candeille et Girodet, Paris, L'Harmattan, 2005.

Latour Bruno, La science en action, trad. Michel Biezunski, Paris, La Découverte, (1987) 1989.

Lawrence Cynthia, Woman and Art in Early Modern Europe. Patrons, Collectors and Connoisseurs, University Park, The Pennsylvania State University Press, 1997.

Léger Christine, Le Journal des demoiselles et l’éducation des filles au xixe siècle, thèse de doctorat, université Paris VII, 1988.

Lejeune-Resnick Évelyne, Les Femmes écrivains sous la monarchie de Juillet (société et littérature), thèse de doctorat, université Paris IV-Sorbonne, 1983.

Lely Sandrine, « Peintresses ou artistes ? Les femmes dans la vie artistique de province au xviiie siècle », dans Jean-Pierre Lethuillier (éd.), La Peinture en province : de la fin du Moyen Âge au début du xxe siècle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2002, p. 99-106.

Lemeux-Fraitot Sidonie, Ut poeta pictor. Les champs culturels et littéraires d’Anne-Louis Girodet-Trioson, thèse de doctorat, Paris, université Panthéon-Sorbonne, 2003.

Letzer Jacqueline et Adelson Robert, “Women Opera Composers face the Parisian comités de lecture. Where institutional barriers meet social barriers to performance”, Studies on Voltaire and the Eighteenth Century, no 5, 2000, p. 355-369.

Letzter Jacqueline et Adelson Robert, Women writing opera: creativity and controversy in the age of the French Revolution, Berkeley, University of California Press, 2001.

Levaillant Maurice, Une amitié amoureuse : Madame de Staël et Madame Récamier. Lettres et documents inédits, Paris, Hachette, 1956.

Leverson Wyndham Violet, Madame de Genlis, a Biography, Londres, Roy Publishers, 1958.

Levitine George, The dawn of Bohemianism: the Barbu Rebellion and Primitivism in Neoclassical France, University Park, Pennsylvania State University Press, 1978.

Levy Gayle A., “A Genius for the Modern Era: Madame de Staël’s Corinne”, Nineteenth-Century French Studies, vol. 30, no 3&4, 2002, p. 243-254.

Lew Laurie Kane, “Cultural Anxiety in Anna Jameson’s Art Criticism”, Studies in English Literature, vol. 36, no 4, automne 1996, p. 839-856.

Lloyd Stephen, The accomplished Maria Cosway: Anglo-Italian artist, musician, salon hostess and educationalist (1759-1838), Msida, Malta University Press, 1992.

Lloyd Stephen, Richard & Maria Cosway, Regency artists of taste and fashion with essays by Roy Porter & Aileen Ribeiro, Edinburgh, Scottish National Portrait Gallery, 1995.

Longchamp Frédéric, L'œuvre imprimée de Madame Germaine de Staël : description bibliographique raisonnée et annotée de tous les ouvrages publiés par ses soins ou ceux de ses héritiers (1786-1821), Genève, [s.n.], 1949.

Losano Antonia, The woman painter in Victorian literature, Columbus, Ohio State University Press, 2008.

Lotterie Florence, « Madame de Staël : la littérature comme “philosophie sensible” », Romantisme. Revue du dix-neuvième siècle, no 124, 2004, p. 19-30.

Lotterie Florence, Szmurlo Karyna et Seth Catriona, Madame de Staël et les études féminines : autour de Madame Necker, Paris, Société des études staëliennes, 2006.

Louichon Brigitte, Romancières sentimentales : 1789-1825, Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, 2009.

Mallet Sylvie, « Tribune des Femmes : une éducation pour l'indépendance économique », Romantisme, no 28, 1980, p. 203-211.

Mansfield Elizabeth, Art, History, and Authorship: The Critical Writings of Emilia Dilke (1840-1904), Ph.D., Harvard University, 1996.

Mansfield Elizabeth, Art History and its Institutions : foundations of a Discipline, Londres, New York, Routledge, 2002.

Marceline Desbordes-Valmore, cat. expo., Yvonne Duhamel et Julien Cain (éd.), (Douai, Bibliothèque municipale, 1959), Douai, éd. de la bibliothèque municipale, 1959.

Marcoin Francis, Librairie de jeunesse et littérature industrielle au xixe siècle, Paris, H. Champion, 2006.

Marot Pierre, « Les origines de la transposition en France », Annales de l’est, 1950, p. 241-282.

Martin Sophie, George Sand et les milieux picturaux, thèse de doctorat, université Paris-Sorbonne, 1998 (inédit).

Matlock Jann, Scenes of Seduction. Prostitution, Hysteria and Reading Difference in Nineteenth-Century France, New York, Columbia University Press, 1994.

Matlock Jann, “Seeing Women in the July Monarchy Salon: Rhetorics of Visibility and the Women’s Press”, Art Journal, vol. 55, no 2, 1996, p. 73-84.

Matlock Jann, “Anatomies of Sociability”, contribution au colloque Nineteenth-Century French Studies Colloquium, University of South Alabama, Mobile (Ala.), 2007 (inédit).

Matlock Jann, “Jeunes femmes à la mode: Anatomies of Sociability from Thermidor through the First Empire”, dans le cadre de l’atelier international More than Fashion: The Journal des dames et des modes (1797-1839), University of Michigan, Ann Arbor, 2009 (inédit).

Maurer Shawn, Proposing men: dialectics of gender and class in the eighteenth-century English periodical, Stanford, Stanford University Press, 1998.

May Gita, “Diderot and Burke, A study in Aesthetic Affinity”, PMLA [Publications of the Modern Language Association of America], vol. 75, no 5, décembre 1960, p. 527-539.

Mazzocut-Mis Maddalena, Corpo e voce della passione. L’estetica di Jean-Baptiste Du Bos, Milan, Edizioni Universitarie di Lettere Economia Diritto, 2010.

McAlpin Mary, Gender, Authenticity and the Missive Letter in Eighteenth-Century France: Marie-Anne de La Tour, Rousseau’s Real-Life Julie, Lewisburg, Bucknell University Press, 2006.

McCauley Elizabeth, A.A.E. Disdéri and the carte de visite portrait photograph, New Haven, Yale University Press, 1985.

McClellan Andrew, Inventing the Louvre: art, politics, and the origins of the modern museum in eighteenth-century Paris, Cambridge/New York, Cambridge University Press, 1994.

McDermott Tara, Adélaïde Labille-Guiard and Elisabeth Vigée-Lebrun: portraitists in the age of the French Revolution, [s.l.], University of North Texas, 1996.

McWilliam Neil (dir.), A Bibliography of Salon criticism in Paris from the July Monarchy to the Second Empire, 1831-1851, Cambridge, Cambridge University Press, 1991.

McWilliam Neil, Rêves de bonheur : l'art social et la gauche française (1830-1850), Dijon, Les Presses du réel, 2007.

Micale Mark, “Hysteria Male/Hysteria Female: Reflections on Comparative Gender Construction in Nineteenth-Century France and England”, dans Marian Benjamin (éd.), Science and Sensibility. Gender and Scientific Enquiry 1780-1945, Oxford, Blackwell Publishers, 1991, p. 200-239.

Michel Régis, Où en est l’interprétation de l’œuvre d’art ?, Paris, ENSBA, 2001.

Miller Daniel (dir.), “Introduction”, dans Materiality, Durham, Duke University Press, 2005.

Miller Nancy K., The heroine's text: readings in the French and English novel, 1722-1782, New York, Columbia University Press, 1980.

Miller Nancy K., “I’s in Drag: The Sex of Recollection ”, The Eighteenth Century, vol. 22, 1981, p. 47-57 ; nouvelle publication French Dressing: Women, Men and Ancien Régime Fiction, 1995, p. 93-103.

Mitchell Rosemary, “Baillie, Marianne (1795?–1831)”, dans Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004. URL : http://www.oxforddnb.com/view/article/1065. Consulté le 9 décembre 2010.

Moreau Thérèse, « Le Bas-bleu : une monstruosité littéraire et sociale », dans Thérèse Vichy (éd.), Roman et société, actes du colloque international de Valenciennes, (université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis, mai 1983), Cahiers de l’UER Froissart, no 8, hiver 1983, p. 227-234. 

Morrissey Ann, Daumier on Women: the Lithographs, Los Angeles, University Art Galleries/University of Southern California, 1982.

Moses Goldberg Claire, French feminism in the nineteenth century, Albany, State University of New York Press, 1984.

Moses Goldberg Claire et Wahl Rabine Leslie, Feminism, socialism, and French romanticism, Bloomington, Indiana University Press, 1993.

Myers Nicole, “Women Artists in Nineteenth-Century France”, Heilbrunn Timeline of Art History, 2000. URL : http://www.metmuseum.org/toah/hd/19wa/hd_19wa.htm. Consulté le 19 décembre 2011.

Naef Hans, Die Bildniszeichnungen von J.-A.-D. Ingres, vol. 3, Berne, 1979, p. 391-405 ; traduit dans Portraits by Ingres: Image of an Epoch, cat. expo., Gary Tinterow et al. (dir.), (Londres, National Gallery), Londres, Harry N. Abrams, 1999, p. 470-473.

Nel Philippe, « Émilie-Julie Candeille : un biscuit de Sèvres dit La Belle Provençale », conférence, (Société des amis du vieux Toulon, 21 mars 1930), Toulon, Impr. du Petit Var, 1930, p. 1-27.

Nerlich France, La Réception de la peinture française en Allemagne, 1815-1870, Paris, Maison des sciences de l'homme, 2010.

Nochlin Linda, “The Imaginary Orient”, Art in America, vol. 71, no 5, 1983, p. 119-131 et 187-191.

Nochlin Linda, “Why Have There Been No Great Women Artists?”, ARTnews, janvier 1971, p. 22-39 et 67-71 ; trad. française d'Oristelle Bonis, « Pourquoi n’y a-t-il pas eu de grands artistes femmes ? », dans Femmes, art et pouvoir, et autres essais, Nîmes, Jacqueline Chambon, 1993, p. 201-244.

Nolhac Pierre (de), Madame Vigée-LeBrun, peintre de Marie-Antoinette, Paris, Goupil, 1912.

Nora Pierre, « Les mémoires d’État. De Commynes à de Gaulle », dans Les Lieux de mémoire, II. La Nation, Paris, Gallimard, 1986, chapitre 11.

Nunn Pamela Gerrish, “Critically Speaking”, dans Women in the Victorian Art World, Manchester/New York, Manchester University Press, 1995, p. 107-124.

Ockman Carol, Ingres's eroticized bodies: retracing the serpentine line, New Haven, Yale University Press, 1995.

Oliver Bette, Élisabeth Vigée-Lebrun, Jean-Baptiste Pierre Lebrun, and Marguerite Gérard and their roles in the French artistic legacy, 1775-1825, Ph.D. Dissertation, University of Texas at Austin, 1997.

Oppenheimer Margaret Ann, “‘The Charming Spectacle of a Cadaver’: Anatomical and Life Study by Women Artists in Paris, 1775-1815”, Nineteenth Century Art Worldwide, printemps 2007. URL : http://www.19thc-artworldwide.org/index.php/spring07/142-qthe-charming-spectacle-of-a-cadaverq-anatomical-and-life-study-by-women-artists-in-paris-17751815. Consulté le 2 juin 2010.

Oppenheimer Margaret Ann, « Nisa Villers, née Lemoine (1774-1821) », Gazette des beaux-arts, avril 1996, p. 165-180.

Oppenheimer Margaret Ann, Women Artists in Paris, 1791-1814, thèse de doctorat, [s. l.], University Microfilms International, 1996.

Orwicz Michael, Art criticism and its institutions in nineteenth-century France, Manchester/New York, Manchester University Press, 1994.

Osterman Borowitz Helen, The Impact of Art on French Literature: from de Scudéry to Proust, Newark/Londres, University of Delaware Press/Associated University Press, 1985.

Padiyar Satish, Chains: David, Canova, and the fall of the public hero in postrevolutionary France, University Park Pa., Pennsylvania State University Press, 2007.

Parker Rozsika et Pollock Griselda, Old Mistresses: Women, Art and Ideology, Londres, Pandora, 1981.

Pascal Jean-Noël (dir.), « La “Muse de la Raison” : Constance de Salm (1767-1845) », numéro spécial des Cahiers Roucher-André Chénier, no 29, 2010.

Passez Anne, Adélaïde Labille-Guiard. 1749-1803. Biographie et catalogue raisonné de son œuvre. Prix de la fondation Paul Cailleux 1971, Paris, Arts et Métiers Graphiques, 1973.

Pavanello Giuseppe et Praz Mario, L’Opera completa del Canova, Milan, Rizzoli, 1976.

Pekacz Jolanta T., “The Salonnières and the Philosophies in Old Regime France: The Authority of Aesthetic Judgment”, Journal of the History of Ideas, no 60, février 1999, p. 277-297.

Pekacz Jolanta T., Conservative tradition in pre-revolutionary France: Parisian salon women, New York, Peter Lang, 1999.

Petermann Thomas, Der Saint-Simonismus in Deutschland: Bemerkungen zur Wirkungsgeschichte, Francfort-sur-le-Main/New York, Peter Lang, 1983.

Peters Jennifer, The Culture of Eighteenth Century France and Its Impact on French Women Artists, Ph.D., California State University, Dominguez Hills, 1998.

Petteys Chris, Dictionary of women artists: an international dictionary of women artists born before 1900, Boston Mass., G.K. Hall, 1985.

Péty Dominique, « Le personnage du collectionneur au xixe siècle : de l’excentrique à l’amateur distingué », Romantisme. Revue du dix-neuvième siècle, no 112, 2001, p. 71-81.

Phelps William, The History and Antiquities of Somersetshire, Londres, Nichols, 1836, p. 470.

Plagnol-Diéval Marie-Emmanuelle, Madame de Genlis et le théâtre d'éducation au xviiie siècle, Oxford, Voltaire Foundation, 1997.

Plagnol-Diéval Marie-Emmanuelle, Madame de Genlis, Paris, Memini/diffusion CNRS éditions, 1996.

Planté Christine, La Petite Sœur de Balzac. Essai sur la femme auteur, Paris, éditions du Seuil, 1989.

Planté Christine, « Les Bas-bleus de Daumier : de quoi rit-on dans la caricature ? », dans Philippe Régnier (dir.), La Caricature entre République et censure. L’imagerie satirique en France de 1830 à 1880 : un discours de résistance, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 1996, p. 192-202.

Planté Christine, « L’Atelier d’un peintre de Marceline Desbordes-Valmore, le roman d’une poète », George Sand Studies, vol. XVII, no 1 & 2, 1998, p. 43-54.

Planté Christine, Pouzoulet Christine et Vaillant Alain (dir.), Une mélodie intellectuelle, Corinne ou l’Italie de Germaine de Staël, actes des journées d’études, (Lyon et Montpellier, 12 et 17 février 2000), Montpellier, université Paul Valéry, 2000.

Planté Christine et Thérenty Marie-Ève (dir.), « Masculin/féminin et presse au xixe siècle », colloque international, Lyon, 24-26 novembre 2010, à paraître.

Pohl Nicole et Schellenberg Betty A. (éd.), Reconsidering the Bluestockings, San Marino, Huntington Library, 2003.

Polanyi Michael, The Tacit Dimension, New York, Anchor Books Doubleday, 1967.

Polanyi Michael, Personal Knowledge. Towards a Post Critical Philosophy, Londres, Routledge, 1998.

Pollock Griselda, “Artists, Mythologies, and Media Genius, Madness, and Art History”, Screen 21.3, 1980, p. 57-96.

Pollock Griselda, Differencing the canon: feminist desire and the writing of art's histories, Londres, Routledge, 1999.

Pollock Griselda, Vision and difference: feminism, femininity and the histories of art, Londres/New York, Routledge, 2003.

Poortere Machteld (de), Les Idées philosophiques et littéraires de Mme de Staël et de Mme de Genlis, New York, Peter Lang, 2004.

Poovey Mary, The proper lady and the woman writer: ideology as style in the works of Mary Wollstonecraft, Mary Shelley, and Jane Austen, Chicago, University of Chicago Press, 1984.

Portraits by Ingres: image of an epoch, cat. expo., Tinterow Gary, Conisbee Philip et Naef Hans (éd.), (Londres, National Gallery of Art/New York Metropolitan Museum of Art, 1999), New York, Metropolitan Museum of Art, 1999.

Potts Alex, “Political Attitudes and the Rise of Historicism in Art Theory”, Art History, vol. 1, juin 1976, p. 191-215.

Pougetoux Alain, La Collection de peintures de l'impératrice Joséphine, Paris, Réunion des musées nationaux, (« Notes et documents des musées de France», no 37), 2003.

Praz Mario, On Neoclassicism, Londres, Thames & Hudson, 1969 ; Goût Néoclassique, trad. Constance Thompson Pasquali, Paris, éditions du Promeneur, 1974.

Presser Jacques, Ashes in the wind: the destruction of Dutch jewry, Londres, Souvenir Press, 2010.

Preziosi Donald, The Art of Art History: A Critical Anthology, Oxford, Oxford University Press, 2009.

Proctor Candice, Women, equality, and the French Revolution, New York, Greenwood Press, 1990.

Prudhomme Louis, Répertoire universel, historique, biographique des femmes célèbres, mortes ou vivantes..., Paris, [s.n.], 1826.

Pullan Ann, “‘Conversations on the Arts’: Writing a Space for the Female Viewer in the Repository of Arts, 1809-1815”, Oxford Art Journal, vol. 15, no 2, 1992, p. 15-26.

Raaphorst M. R., “Adele versus Sophie: the Well-Educated Woman of Mme de Genlis”, Rice University Studies, vol. 64, 1978.

Rabaut Jean, Féministes à la Belle Époque, Paris, France Empire, 1985. 

Rahel Varnhagen. Eine jüdische Frau in der Berliner Romantik, 1771-1833, cat. expo., Carola Gerlach et François Melis (éd.), Berlin, Beratungsstelle für Frauen und Familien, 1993.

Reid Martine, Des femmes en littérature, Paris, Belin, 2010.

Rennolds Margaret B. (éd.), National Museum of Women in the Arts, New York, H.N. Abrams, 1987.

Rétif de la Bretonne Fr., Les Nuits révolutionnaires : impressions et récits contemporains, Paris, [s.n.], 1910.

Reuss Roland et Staengle Peter, „‚Das Schöne gehört jedem…‘ Zwei bisher unveröffentliche Kleisthandschriften aus Kleists Dresdener Zeit“, Berliner Kleist-Blätter, vol. 15, 2003, p. 17-28.

Richter Sherman Claire (éd.), Women as Interpreters of the Visual Arts, 1820-1979, Westport/Londres, Greenwood Press, 1981.

Rièse Laure, Les Salons littéraires parisiens : du Second Empire à nos jours, Toulouse, Privat, 1962.

Rimbault Caroline, La Presse féminine française au xviiie siècle, Amsterdam/Maarsen, APA/Holland University Press, 1988.

Riot-Sarcey Michèle, Histoire du féminisme, Paris, La Découverte, 2002.

Riviere Joan, « La féminité en tant que mascarade (1929) », dans Marie-Christine Hamon (dir.), Féminité mascarade : études psychanalytiques, Paris, Seuil, 1994, p. 197-214.

Robb Bonnie, Félicité de Genlis: motherhood in the margins, Newark, University of Delaware Press, 2008.

Robert-Jones Philippe, « Les femmes dans l’œuvre lithographique de Daumier », Médecine de France, 23, 1951, p. 29-32.

Roland Michel Marianne et Kahng Eik, Anne Vallayer-Coster. Peintre à la cour de Marie-Antoinette, Paris, Somogy, 2003.

Rooses Max, L’œuvre de P. P. Rubens. Histoire et descriptions de ses tableaux et dessins, vol. II, Soest, Davaco, 1977.

Rosen Julia (von), Le Transfert culturel comme transformation de discours : Mme de Staël interprète de l'esthétique kantienne, thèse de doctorat, Caen, université de Caen, 2003 (inédit).

Rossi Henri, « La cour de Vienne dans les Souvenirs de Mme Vigée-Lebrun », dans Mémorialistes de l’exil : émigrer, écrire, survivre, Paris, L’Harmattan, 2003, p. 153-172.

Rotman Deborah L., Separate Spheres: Beyond the Dichotomies of Domesticity, Chicago, University of Chicago Press, 2006.

Rouff Marcel et Casevitz Thérèse, « Une actrice femme de lettres au dix-huitième siècle : Mlle Candeille », Revue hebdomadaire, décembre 1923, p. 185-199, p. 300-317 et p. 446-463.

Salomon Nanette, “The Art Historical Canon: Sins of Omission”, dans J. Hartman et E. Messer-Davidow (dir.), (En)Gendering Knowledge, Knoxville, University of Tennessee Press, 1991, p. 222-236. 

Schaeffer Jean Owens, “The Souvenirs of Elisabeth Vigée-Lebrun: The Self-Imaging of the Artist and the Woman”, International Journal of Woman's Studies, vol. 4, 1981, p. 35-49.

Schazmann Paul-Émile, Bibliographie des œuvres de Mme de Staël et description d'après les exemplaires originaux des éditions françaises publiées de son vivant et des inédits posthumes avec 12 reproductions, Paris, V. Attinger, 1938.

Schiebinger Londa, The Mind Has No Sex? Women in the Origins of Modern Science, Cambridge, Harvard University Press, 1989.

Schmidt am Busch Hans-Christoph (éd.), Hegelianismus und Saint-Simonismus, Paderborn, Mentis, 2007.

Schmidt-Linsenhoff Victoria (éd.), Sklavin oder Bürgerin. Französische Revolution und Neue Weiblichkeit 1760-1830, Marburg, Jonas, 1989.

Schneider René, « L’art anachréontique et alexandrin sous l’Empire », Revue des études napoléoniennes, t. II, novembre 1916, p. 257-271.

Schroder Anne L., “Learning to Look: Mme de Genlis and Art as a Pedagogical Tool”, conférence présentée devant l’American Society for Eighteenth-Century Studies, Notre Dame (IN), 1998.

Schroder Anne L., “Going Public Against the Academy in 1784. Mme de Genlis Speaks Out on Gender Bias and Élisabeth Vigée-Lebrun”, Eighteenth Century Studies, vol. 32, no 3, 1999, p. 376-382.

Schwab Clothilde, Marie-Jacob van Merle, appelée la Veuve Godefroid, restauratrice des tableaux du roi de 1741 à 1775, restauratrice pour les particuliers et marchande de tableaux, mémoire de master 1, Paris, École du Louvre, 2004.

Sennett Richard, Ce que sait la main. La culture de l’artisanat, trad. Pierre-Emmanuel Dauzat, Paris, Albin Michel, (2008) 2010.

Serebrjakova Galina, Nine women, drawn from the epoch of the French revolution, Freeport N.Y., Books for Libraries Press, 1969.

Shaffer Elinor, “Plumptre, Anne (1760-1818)”, dans Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004. URL : http://www.oxforddnb.com/. Consulté 5 septembre 2010.

Shelton Carrington Andrew, “Art, Politics, and the Politics of Art. Ingres’s Saint Symphorien at the 1834 Salon”, Art Bulletin, LXXXIII, no 4, 2001, p. 711-739.

Shelton Carrington Andrew, From Making History to Living Legend: The Mystification of M. Ingres (1834–1855), Ph.D. Dissertation, New York University, 1997.

Shelton Carrington Andrew, Ingres and his Critics, Cambridge/New York, Cambridge University Press, 2005.

Sheriff Mary, The exceptional woman: Élisabeth Vigée-Lebrun and the cultural politics of art, Chicago, University of Chicago Press, 1996.

Sheriff Mary, Moved by love: inspired artists and deviant women in eighteenth-century France, Chicago, University of Chicago Press, 2004.

Sherman Claire, Women as interpreters of the visual arts, 1820-1979, Westport Conn., Greenwood Press, 1981.

Showalter Elaine, “Feminist Criticism in the Wilderness”, Critical Inquiry, vol. 8, no 2, hiver 1981, p. 243-270.

Siebers-Gfaller Stefanie, Deutsche Pressestimmen zum Saint-Simonismus 1830-1836: eine frühsozialistische Bewegung im Journalismus der Restaurationszeit, Francfort-sur-le-Main/New York, Peter Lang, 1992.

SIEFAR, Dictionnaire des femmes de l'Ancien Régime, 2004. URL : http://www.siefar.org/dictionnaire/fr/Accueil. Consulté le 19 décembre 2011.

Siegfried Susan L., “The Politicization of Art Criticism in the Post-Revolutionary Press”, dans Michael R. Orwicz (éd.), Art Criticism in Nineteenth-Century France, New York/Manchester University Press, 1994.

Siegfried Susan L., “Engaging the Audience: Sexual Economies of Vision in Joseph Wright”, Representations, no 68, automne 1999, p. 34-58.

Siegfried Susan L., Ingres’ painting reimagined, New Haven, Yale University Press, 2009.

Simons-Candeille Amélie, Souvenirs de Brighton, de Londres et de Paris, Paris, Delaunay, 1818.

Slama Béatrice, « Femmes écrivains », dans Jean-Paul Aron (éd.), Misérable et glorieuse : la femme du xixe siècle, [Paris], Fayard, 1980, p. 216-218.

Snell Robert, Théophile Gautier: A Romantic Critic of the Visual Arts, Oxford, Oxford University Press, 1982.

Société Chateaubriand, Madame Récamier et son entourage, journée-colloque, (Lyon, 3 décembre 1777 ; Paris, 11 mai 1849), La Vallée-aux-loups/Le Plessis-Robinson, 1978.

Société d'agriculture, sciences et arts de Douai, Marceline Desbordes-Valmore et son temps, actes de colloque (Douai, bibliothèque municipale, 26 avril 1986), Douai, Imprimerie Lefebvre-Lévêque, 1986.

Sofio Séverine, « La vocation comme subversion. Artistes femmes et anti-académisme dans la France révolutionnaire », Actes de la recherche en sciences sociales, no 3/168, 2007, p. 34-49.

Solomon-Godeau Abigail, “Genre, Gender and Géricault”, dans Théodore Géricault. The Alien Body: Tradition in Chaos, Vancouver, University of British Columbia, 1997, p. 94-116.

Solomon-Godeau Abigail, Male trouble: a crisis in representation, Londres/New York, Thames & Hudson, 1997.

Solovieff Georges, « Une irréductible : Helmina de Chézy (1783-1856) », dans Cinq figures féminines méconnues du romantisme allemand, Paris, L'Harmattan, 2005, p. 233-299.

Sonolet Louis, Madame Tallien, d'après des témoignages contemporains et des documents inédits, Paris, L'Édition, 1909.

Spencer Clifford Michael, The Art Criticism of Théophile Gautier, Genève, Librairie Droz, 1969.

Stafford Barbara, Artful science: enlightenment, entertainment, and the eclipse of visual education, Cambridge Mass., MIT Press, 1994.

Stock-Morton Phyllis, The Life of Marie d’Agoult, alias Daniel Stern, Baltimore/Londres, The Johns Hopkins University Press, 2000.

Struckmeyer Nina et Blankenstein David, « Saisir la vie, transférer des savoirs : Helmina de Chézy à Paris sous le Premier Empire », Histoire de l'art, no 64, 2009, p. 95-102.

Sullerot Évelyne, La Presse féminine, Paris, A. Colin, 1963.

Sullerot Évelyne, Histoire de la presse féminine en France, des origines à 1848, préf. de Jacques Godechot, Paris, Armand Colin, 1966.

Swain Gladys, « L’âme, la femme, le sexe et le corps. Les métamorphoses de l’hystérie à la fin du dix-neuvième siècle », Le Débat, no 24, mars 1983, p. 107-127.

Teotochi Albrizzi Isabella, Opere di scultura e di plastica di Antonio Canova, Pise/Bassano del Grappa, Istituto di Ricerca per gli Studi su Canova e il Neoclassicismo, (1824) 2003.

Terrin Charles, « Julie Candeille. Actrice, musicienne, femme de lettres », Revue des deux mondes, mai 1936, p. 403-425.

The Three Graces. Antonio Canova, cat. expo., Timothy Clifford et al. (dir.), (Édimbourg, National Gallery of Scotland), Édimbourg, National Gallery of Scotland, 1995.

Therrien Lyne, L'Histoire de l'art en France, genèse d'une discipline universitaire, Paris, Éditions du CTHS, 1998.

Thomann Tewarson Heidi, Rahel Levin Varnhagen, mit Selbstzeugnissen und Bilddokumenten, Hambourg, Rowohlt, 1988.

Thuillier Jacques, Rubens, la galerie Médicis au palais du Luxembourg, appendice historique et documentaire de Jacques Foucart, Paris/Milan, Laffont/Rizzoli, 1969.

Tinterow Gary, Hale Charlotte et Bertin Éric, “‘Portraits by Ingres: Image of an Epoch’: Reflections, Technical Observations, Addenda, and Corrigenda”, Metropolitan Museum Journal, vol. XXXV, 2000, p. 193-219.

Tourneux Maurice, « Lettre de Mme de Vandeul, née Diderot, sur le Salon de l’an X », Bulletin de la Société d’histoire de l’art français, 1912, p. 124-140.

Toussaint du Wast Nicole, Laure Junot, duchesse d'Abrantès, Paris, Fanval, 1985.

Trebitsch Michel et Blum Françoise (dir.), Intellectuelles : du genre en histoire des intellectuels, Bruxelles/Paris, Éd. Complexe/IHTP-CNRS, 2004. 

Trouille Mary Seidman, “The influence of Class and Politics on Women’s Response to Rousseau: Stéphanie de Genlis and Olympe de Gouges”, dans Sexual Politics in the Enlightenment. Women Writers Read Rousseau, Albany/New York, University of New York Press, 1997.

Turquan Joseph, A great coquette: Madame Récamier and her salon, New York, Brentano's, 1913.

Vailleton Laure, « Les Salons de Mme de Vandeul ou l’histoire d’une filiation littéraire », Recherches sur Diderot et sur l’Encyclopédie, vol. 13, octobre 1992, p. 79-105.

Van Dijk Suzan, « Le Journal des dames, 1759-1778 : les journalistes-dames et les autres », dans Traces de femmes, présence féminine dans le journalisme français du xviiie siècle, Amsterdam/Maarsen, APA/Holland University press, 1988, p. 134-186.

Varnhagen von Ense Rahel, Rahel Varnhagen: eine jüdische Frau in der Berliner Romantik 1771-1833 Ausstellung zum 160. Todestag, Berlin, [s.n.], 1993.

Vier Jacques, La Comtesse d'Agoult et son temps, avec des documents inédits, 2. Recommencement d’une vie (1839-1848), Paris, A. Colin, 1959.

Vier Jacques, La Comtesse d'Agoult et son temps, avec des documents inédits, 6. Dernières années (1870-1876), Paris, A. Colin, 1963.

Villeneuve Roland (de), Le Musée de la bestialité, Paris, H. Veyrier, 1973.

Violin-Savalle Maryse, Images croisées de la femme romantique à travers la littérature et la peinture, en France de 1765 à 1833 : esquisse, genèse et développement d'une typologie imaginaire, Villeneuve d'Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 1998.

Virolle Roland, « Madame de Genlis, Mercier de Compiègne : gothique anglais ou gothique allemand ? », Europe, no 659, mars 1984, p. 29-38.

Wagener Françoise, Madame Récamier 1777-1849, Paris, éd. Jean-Claude Lattès, 1986.

Walker John, Maria Cosway, an undervalued artist, Londres, Apollo, 1986.

Walker Lesley H., A Mother’s Love: Crafting Feminine Virtue in Enlightenment France, Lewisberg, Bucknell University Press, 2008.

Waller Margaret, The Male Malady: Fictions of Impotence in the French Romantic Novel, New Brunswick, Rutgers University Press, 1993.

Waller Margaret, “Disembodiment as a Masquerade: Fashion Journalists and Other ‘Realist’ Observers in Directory Paris”, Esprit créateur, vol. 37, no 1, printemps 1997, p. 44-54.

Walton Whitney, Eve's proud descendants: four women writers and republican politics in nineteenth-century France, Stanford, Stanford University Press, 2000.

Weder Katharine, Kleists magnetische Poesie: Experimente des Mesmerismus, Göttingen, Wallstein, 2008.

Wehinger Brunhilde, Conversation um 1800: Salonkultur und literarische Autorschaft bei Germaine de Staël, 1. Aufl., Berlin, ed. tranvía Verl. Frey, 2002.

Welschinger Henri, La Censure sous le Premier Empire, avec documents inédits, Paris, Perrin, 1997.

Winn Colette et Kuizenga Donna, Women writers in pre-revolutionary France: strategies of emancipation, New York, Garland Pub., 1997.

Winock Michel, Madame de Staël, Paris, Fayard, 2010.

Wyndham Violet, Madame de Genlis. A biography [With plates, including portraits.], Londres, Andre Deutsch, 1958.

Yeldham Charlotte, Women artists in nineteenth-century France and England: their art education, exhibition opportunities and membership of exhibiting societies and academies, with an assessment of the subject matter of their work and summary biographies, New York, Garland, 1984.

© Publications de l’Institut national d’histoire de l’art, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access