Version classiqueVersion mobile

La Collection Cacault

 | 
Blandine Chavanne
, 
Chantal Georgel
, 
Hélène Rousteau-Chambon

À propos du Retif

Répertoire des tableaux italiens conservés dans les collections publiques françaises

Chantal Georgel

Texte intégral

1L’Institut national d’histoire de l’art a entrepris depuis 2001 (sous la direction de Michel Laclotte et, depuis 2010 sous la responsabilité de Nathalie Volle, conservateur général du patrimoine, pensionnaire à l’INHA) de répertorier les tableaux italiens conservés en France dans les musées et les institutions publiques (préfectures, mairies, églises, hôpitaux...). Ce recensement recouvre les œuvres réalisées entre le XIIIe siècle et 1914. Il s’agit uniquement des peintures de chevalet. Les enluminures et les peintures murales n’en font pas partie. Une exception est faite cependant pour les fresques détachées devenues de facto des biens meubles. Tous les artistes italiens ont été retenus, tandis que parmi les artistes étrangers présents et actifs en Italie au cours des siècles, seuls ont été retenus ceux qui ont été déterminants pour l’évolution de la peinture italienne : Ribera et non Poussin, par exemple.

2L’équipe qui œuvre pour ce répertoire s’est donné pour but de localiser, identifier et documenter les tableaux. Près de 13 000 sont actuellement recensés.

3Pour chaque œuvre, l’accent est porté sur trois éléments : l’attribution, la provenance et la bibliographie essentielle (monographie, catalogues de musées, catalogues d’exposition). Des liens mettent en rapport les ensembles, les pendants ou les éléments de polyptyques démembrés, de même que les copies avec les originaux. Celles-ci sont en effet prises en compte car elles témoignent de la fortune critique des œuvres et du goût d’une époque.

4Chaque fiche est illustrée par une reproduction de la meilleure qualité possible, ceci afin de permettre aux chercheurs de proposer éventuellement de nouvelles identifications pour l’immense quantité de tableaux qui restent encore anonymes. Les clichés ont été choisis dans les différents fonds publics qui ont généreusement autorisé leur mise en ligne.

5En effet, le RETIF est consultable sur internet, sur le site de l’INHA, et plus précisément sur sa grande Base de données appelée AGORHA (il faut alors se rendre dans l’axe « Histoire du goût », puis dans RETIF. Un mode d’emploi accompagne ce Répertoire.

6De nombreux partenaires ont été sollicités au fil des ans pour construire, enrichir, finaliser cette base de données : Direction générale des patrimoines du ministère de la Culture (Service des musées de France, Service du patrimoine), Directions régionales des affaires culturelles, Département des peintures du musée du Louvre, Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, Inventaire général du patrimoine culturel, Centre de recherche et de restauration des musées de France, Conservation des œuvres d’art religieuses et civiles de la Ville de Paris, Direction du patrimoine de la collectivité territoriale de Corse, sans oublier les conservateurs et conservateurs-délégués des antiquités et objets d’art en région, ainsi que les conservateurs des musées en région.

7Parmi ces musées, il nous faut citer tout particulièrement celui des Beaux-Arts de Nantes, dont la collection, grâce à l’achat en 1810 de la collection Cacault, est riche de 430 tableaux italiens, certains encore anonymes mais d’autres signés des plus grands noms : Pérugin (Saint Sébastien et un saint franciscain), Sano Di Pietro (Saint François recevant les stigmates), Andrea Solario (Le Christ portant sa croix), Guido Reni (Saint Jean-Baptiste), Luca Giordano (Saint Dominique s’élevant au-dessus des passions humaines), Antonio Canova (Un chevalier croisé)... Tous ces tableaux ont été étudiés par l’équipe du RETIF en étroite collaboration avec Blandine Chavanne, directrice du musée et son équipe. De ce travail est née l’idée du colloque ici publié.

© Publications de l’Institut national d’histoire de l’art, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access

Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search