Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Précédent Suivant

Annexe IX.

Annexe technique

p. 221-223


Texte intégral

1Les taux annuels du tableau XXVII sont donnés par la formule :

Image 10000000000000920000004F5384FAD9D1F323D1.jpg

2où Ms désigne les migrations survivantes, dénombrées au cours de la période et S l’effectif du groupe d’âges en fin de période.

3Nous avons fait successivement deux hypothèses :

4Hypothèse n° I : La mortalité des migrants est identique à celle des non migrants.

5Sous cette hypothèse, le taux en 8,22 années : Ms/S est égal à celui qu’on aurait calculé en rapportant l’ensemble des migrations (migrations survivantes et migrations de décédés au cours de la période), à la population en milieu de période. Nous notons ces deux quantités M* et S*

6M/S = M*/S*

7Hypothèse n° II : La répartition des migrations Ms dénombrées, est linéaire, à la fois au cours du temps et selon l’âge (à l’intérieur d’un groupe d’âges pendant un intervalle de temps assez court).

8Sous cette hypothèse :

Image 10000200000001D500000077646B2831FF200077.png

9m* désigne les migrations (migrations survivantes et migrations de décédés), qui ont eu lieu au cours de l’année située en milieu de période.

10Sous les hypothèses I et II les quantités t sont donc les taux que l’on aurait calculés au cours de cette année avec un enregistrement continu des migrations.

Image 10000200000002C50000048E499C94F8F6636980.png

Graphique 1. –

11Ces taux, calculés dans le tableau XXXVII du chapitre IV, sont donc les taux annuels moyens de migration entre les âges exacts de 0 et 4,1 ans, 4,1 et 20,1 ans, 20,1 et 30,1 ans... 60,1 et 70,1 ans (v. graphique 1).

12Le cas du premier groupe, celui des enfants âgés de 0 à 8 ans au 1-1-1963, pose un problème particulier. Il s’agit en effet d’enfants qui n’étaient pas nés au début de la période (1-1-1954). On a utilisé le lieu de résidence de leur mère à cette date pour définir la migration. Si les lieux de résidence de la mère au 1-1-1954 et au recensement de 1962 diffèrent, l’enfant est considéré comme migrant.

13Les migrations dénombrées dans le groupe 0 – 8 ans comprennent donc à la fois des migrations réelles, lorsque la naissance a précédé la migration, et des migrations fictives dans le cas inverse.

14Les taux annuels de migration dans ce groupe d’âges (tableau XXXIX, chapitre V) :

Image 1000020000000093000000716588C8AF563554AD.png

15sont donc, en toute rigueur mathématique, des taux de migration entre les âges exacts de – 4,9 et 4,1 ans. Nous les avons assimilés à des taux entre 0 et 4,1 ans pour le calcul des indices du moment.

Précédent Suivant

Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.