Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Quel genre d’homme ?

 | 
Christine Verschuur

Une affaire d'hommes... La santé de la reproduction ?

La femme sans sexualité et l’homme irresponsable

Brenda Spencer

Résumé

MAIS PEUT-ON LUI FAIRE CONFIANCE ? PRÉVENTION ET SEXUALITÉ

Une approche spécifique du genre est de plus en plus nécessaire dans la santé sexuelle et de la reproduction. Bien qu’il y ait une volonté d’inclure les hommes, la conceptualisation de la question est inadéquate puisqu’ils sont souvent décrits comme des « cas désespérés », tandis que les femmes sont présentées comme des « victimes sexuelles ». Cette intervention décrit comment l’approvisionnement de la pilule contraceptive et la prévention du sida reflètent des représentations fondamentales de la sexualité masculine et féminine (par exemple la sexualité masculine est réduite à une force biologique, la dénégation du désir sexuel féminin). Les questions de rapports de genre ont aussi été masquées par la médicalisation et l’individualisation des problèmes de la santé sexuelle.

WOMEN WITHOUT SEXUALITY AND IRRESPONSIBLE MEN – BUT CAN WE TRUST HIM? PREVENTION AND SEXUALITY

A gender-specific approach is increasingly called for in sexual and reproductive health. Although there is a will to include men, conceptualisation of the issue is inadequate, since they are often represented as “hopeless cases”, while women as presented as “sexual victims”. This paper describes how the provision of birth control and then of AIDS prevention reflects underlying representations of male and female sexuality (e. g. male sexuality reduced to biological drive, denial of female sexual desire). Issues of gender relationships have also been masked by the medicalisation and individualisation of sexual health problems.

LA MUJER SIN SEXUALIDAD Y EL HOMBRE IRRESPONSABLE – PERO PODEMOS CONFIAR EN ÉL? PREVENCIÓN Y SEXUALIDAD

Una aproximación específica del género es más y más necesaria en la salud sexual y reproductiva. Aunque haya una voluntad de incluir a los hombres la conceptualización a este respecto es inadecuada, puesto que ellos a menudo son descritos como “casos desesperados”, mientras que las mujeres son presentadas como “víctimas sexuales”.

Esta intervención describe cómo el aprovisionamiento de la píldora anticonceptiva y la prevención del sida reflejan representaciones fundamentales de la sexualidad masculina y femenina (p. e. la sexualidad masculina es reducida a fuerza biológica, la negación del deseo sexual femenino). De este modo, las cuestiones de las relaciones de género también han sido ocultadas por la medicalización y la individualización de los problemas de salud sexual.

Texte intégral

1Le texte de Brenda Spencer a été imprimé dans la version papier de cette publication Quel genre d’homme ? avec l’autorisation de la revue Actes de la recherche en sciences sociales. Le texte original est disponible en ligne sur l’espace de la revue : « La femme sans sexualité et l'homme irresponsable », Actes de la recherche en sciences sociales, année 1999, volume 128, numéro 1, pp. 29-33.

Auteur

Institut de Médecine sociale et préventive, Lausanne, Suisse.

Lire

Open access