Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Genre, migrations et globalisation de la reproduction sociale

 | 
Christine Verschuur
, 
Christine Catarino

3. Colonialité du pouvoir et strategies des personnes migrantes

Des hommes et des moustaches… Le combat pour la masculinité : travailleurs domestiques masculins, genre et migration en Italie de la fin du XIXe siècle à nos jours

Raffaella Sarti

Résumé

Au cours du printemps 1907, un journal intitulé Il Domestico (Le domestique) a paru à Turin, en Italie. Les premiers mots de la publication ne peuvent que surprendre : « Les serviteurs, les cochers et les palefreniers demandent à être libres de se laisser pousser la moustache ». Les auteurs étaient conscients de l’étonnement que provoquerait leur requête et s’expliquent d’ailleurs ainsi : « Ils [c’est-à-dire les serviteurs, les cochers et les palefreniers] ont peut-être d’autres raisons de se sentir marginalisés et de protester, mais ils posent une question morale. Il s’agit d’une question qui touche à leur dignité d’hommes et de citoyens : ils ne veulent plus porter sur leur visage de signe de leur profession, de vestige de la servitude, de marque d’infériorité. »…

Note de l’éditeur

Référence : Sarti, Raffaella. “Des hommes et des moustaches… Le combat pour la masculinité : travailleurs domestiques masculins, genre et migration en Italie de la fin du XIXe siècle à nos jours” in Christine Verschuur et Christine Catarino, Genre, migrations et globalisation de la reproduction sociale, Genève, Cahiers Genre et Développement, n°9, Genève, Paris : EFI/AFED, L'Harmattan, 2013, pp. 259-265, DOI : 10.4000/books.iheid.5979 - Pour des questions de droit, nous ne pouvons pas publier l’article en sa version intégrale. Achetez la version .pdf éditeur.

Auteur

Historienne, Università degli Studi di Urbino Carlo Bo, Italie

Lire

Freemium

open access

Offert par L’éditeur de ce site