Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Genre, migrations et globalisation de la reproduction sociale

 | 
Christine Verschuur
, 
Christine Catarino

3. Colonialité du pouvoir et strategies des personnes migrantes

Des hommes et des moustaches… Le combat pour la masculinité : travailleurs domestiques masculins, genre et migration en Italie de la fin du XIXe siècle à nos jours

Raffaella Sarti

Résumé

Au cours du printemps 1907, un journal intitulé Il Domestico (Le domestique) a paru à Turin, en Italie. Les premiers mots de la publication ne peuvent que surprendre : « Les serviteurs, les cochers et les palefreniers demandent à être libres de se laisser pousser la moustache ». Les auteurs étaient conscients de l’étonnement que provoquerait leur requête et s’expliquent d’ailleurs ainsi : « Ils [c’est-à-dire les serviteurs, les cochers et les palefreniers] ont peut-être d’autres raisons de se sentir marginalisés et de protester, mais ils posent une question morale. Il s’agit d’une question qui touche à leur dignité d’hommes et de citoyens : ils ne veulent plus porter sur leur visage de signe de leur profession, de vestige de la servitude, de marque d’infériorité. »…

Note de l’éditeur

Référence : Sarti, Raffaella. “Des hommes et des moustaches… Le combat pour la masculinité : travailleurs domestiques masculins, genre et migration en Italie de la fin du XIXe siècle à nos jours” in Christine Verschuur et Christine Catarino, Genre, migrations et globalisation de la reproduction sociale, Genève, Cahiers Genre et Développement, n°9, Genève, Paris : EFI/AFED, L'Harmattan, 2013, pp. 259-265, DOI : 10.4000/books.iheid.5979 - Pour des questions de droit, nous ne pouvons pas publier l’article en sa version intégrale. Achetez la version .pdf éditeur.

Auteur

Historienne, Università degli Studi di Urbino Carlo Bo, Italie