Version classiqueVersion mobile

Genre, postcolonialisme et diversité de mouvements de femmes

 | 
Christine Verschuur

2. Mouvements féministes et intersectionnalité : genre, classe, race

Sous les yeux de l’Occident : recherches féministes et discours coloniaux

Chandra Talpade Mohanty
Traduction de Emmanuelle Chauvet

Note de l’éditeur

Traduit de l’anglais. Texte original: Under Western eyes : Feminist scholarship and colonial discourses. In Feminism without borders : Decolonizing theory, practicing solidarity. 17-42. Durham : Duke University Press. 2003, Duke University Press. Tous droits réservés. Reproduit avec l’aimable autorisation de l’éditeur. Parution originale 1986.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’analyse de la construction intellectuelle et politique des « féminismes du tiers-monde » implique nécessairement deux mouvements simultanés : d’une part, une critique interne des féminismes « occidentaux » hégémoniques et, d’autre part, la formulation de problématiques et de stratégies féministes autonomes et ancrées géographiquement, historiquement, culturellement. Le premier mouvement consiste à déconstruire et décomposer ; le second, à concevoir et construire. Ces deux projets semblent contradictoires, l’un étant orienté négativement et l’autre positivement, mais s’ils ne sont pas menés de façon concomitante, les féminismes du tiers-monde risquent d’être marginalisés ou enfermés à l’écart des discours dominants (de droite et de gauche) et des discours féministes occidentaux.

C’est au premier de ces projets que je vais me consacrer ici. Je souhaite en particulier analyser la production de la « femme du tiers-monde », le sujet unique, monolithique, qui ressort de certains textes f...

Auteur

Professeure et directrice du Department of Women’s and Gender Studies, Syracuse University, États-Unis.

Emmanuelle Chauvet (Traducteur)
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search