Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Genre, postcolonialisme et diversité de mouvements de femmes

 | 
Christine Verschuur

2. Mouvements féministes et intersectionnalité : genre, classe, race

Les femmes dans les mouvements sociaux au XIXe siècle

Andrée Michel

Résumé

La nécessité de changer un système économique et social qui écrasait les familles ouvrières s’exprima dans les théories socialistes ou utopistes et dans les mouvements sociaux du XIXe siècle. Dans les théories, dans les luttes comme dans les formes nouvelles d’organisation sociale, les femmes constituent une avant-garde remarquable.

Les réformistes admettaient la coopération entre le capital et le travail en vue d’améliorer la condition de la classe ouvrière. Les socialistes révolutionnaires exigeaient au contraire la suppression du capital et l’avènement d’autres structures…

Note de l’éditeur

Référence : Michel, Andrée. “Les femmes dans les mouvements sociaux au XIXe siècle” in Christine Verschuur, Genre, postcolonialisme et diversité de mouvements de femmes, Genève, Cahiers Genre et Développement, n°7, Genève, Paris : EFI/AFED, L'Harmattan, 2010, pp. 117-132, DOI : 10.4000/books.iheid.5875 – Pour des questions de droit, nous ne pouvons pas publier l’article en sa version intégrale. Acheter le .pdf chapitre éditeur.