Desktop versionMobile Version
OpenEdition Books

Genre, postcolonialisme et diversité de mouvements de femmes

 | 
Christine Verschuur

2. Mouvements féministes et intersectionnalité : genre, classe, race

Mouvements sociaux

Josette Trat

Zusammenfassung

Les mouvements sociaux sont « des actions collectives menées en vue d’un objectif, dont le résultat, en cas de succès, comme en cas d’échec, transforme les valeurs et les institutions de la société » (Castells 1999). L’expression désigne des réalités distinctes : juin 1936, mai 1968, les grèves et manifestations de novembre-décembre 1995, ou encore les coordinations apparues chez les cheminots en 1986, chez les infirmières en 1988, etc. On parle aussi du « mouvement » ouvrier, du « mouvement » des chômeurs, du « mouvement » des homosexuels ou du « mouvement » féministe…

Anmerkungen des Autors

Référence : Trat, Josette. “Mouvements sociaux” in Christine Verschuur, Genre, postcolonialisme et diversité de mouvements de femmes, Genève, Cahiers Genre et Développement, n°7, Genève, Paris : EFI/AFED, L'Harmattan, 2010, pp. 111-116, DOI : 10.4000/books.iheid.5873 – Pour des questions de droit, nous ne pouvons pas publier l’article en sa version intégrale. Acheter le .pdf chapitre éditeur.

Autor

Maîtresse de conférence, Université Paris 8 Vincennes Saint Denis, France.