Version classiqueVersion mobile

Terrains vagues et terres promises

 | 
Jean-Luc Maurer
, 
Dominique Perrot
, 
Yvonne Preiswerk
, 
et al.

Vertus et promesses d'un savoir délaissé : à propos de la géographie tropicale et de l'écodéveloppement

Introduction à « Vertus et promesses d’un savoir délaissé. A propos de la géographie tropicale et de l’éco-développement »

Jean Racine

Texte intégral

1Appelés à commenter une étude à l’occasion corrosive, dans une collection ouverte aux controverses, voire aux textes d’humeur, on nous pardonnera d’avoir choisi pour leitmotiv des pages qui suivent un plaidoyer pour l’empirisme pratique. On eût pu, bien sûr, s’attarder plus sur l’originalité des perspectives et des techniques géographiques, et souligner davantage les promesses d’une discipline bien armée à tant d’égards pour contribuer à l’écodéveloppement. Mais celui-ci, dans le monde tel qu’il est, est un défi. Son succès suppose trop d’habitudes et d’intérêts acquis bousculés pour aller de soi. Dès lors, avant d’appeler la géographie à la mise en œuvre d’expériences ambitieuses nouvelles, il nous a paru plus urgent d’aider pour l’heure, au nom de ce qu’a pu nous apprendre notre pratique géographique, à bien mesurer les difficultés de l’entreprise : la dénonciation des injustices, la foi en des idées maîtresses, l’appel à l’écodéveloppement ne mèneront pas loin si les assertions qui les fondent sont par trop théoriques, si le discours qui les diffuse ne résiste pas à l’épreuve des faits.

2Travaillant en Inde depuis des années, et soucieux d’aborder les problèmes du développement en recourant notablement à des méthodes qui relèvent de la géographie régionale, on choisira délibérément ici — en l’appuyant sur des exemples indiens — de borner notre propos à la géographie tropicale, et à ce qu’elle peut, comme esprit, comme savoir et comme outil apporter aux théoriciens présents et aux praticiens à venir de l’écodéveloppement. Après tout, s’il a très légitimement vocation planétaire, l’écodéveloppement concerne prioritairement, par le seul nombre des hommes en cause, les pays d’entre Cancer et Capricorne.

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search