Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

La mondialisation des anti-sociétés

Espaces rêvés et lieux communs

Gilbert Rist (dir.)
Cahiers de l’IUED

Éditeur : Graduate Institute Publications

Lieu d’édition : Genève

Publication sur OpenEdition Books : 27 octobre 2016

Collection : Cahiers de l’IUED

Année d’édition : 1997

Nombre de pages : 221


Présentation

D’un côté, tout doit circuler : les marchandises, les capitaux, les informations. De l’autre, il faudrait que rien ne bouge, que chacun reste chez soi, que les identités collectives se maintiennent, que les frontières anciennes se reconstituent. Double mouvement contradictoire qui agite le monde, accroît la richesse des uns et la précarité de l’existence des autres, fabrique de nouvelles manières de vivre et d’autres raisons de mourir. A partir du concept d'anti-société, ce Cahier s'interroge sur la double dérive qui guette aussi bien la mondialisation que les replis identitaires, par laquelle des groupements humains substituent les rencontres avec l'autre en privilégiant le virtuel comme lieu de communication social...


Sommaire

Lignes

Controverses

Paroles

Jacques Attali

L’avenir nomade

Propos recueillis par Gilbert Rist

Jacques Grinevald

Globalisation et planétarisation écologique

Propos recueillis par Delphine Bordier

Points d’appui


Le texte seul est utilisable sous licence Creative Commons - Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International - CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.