Versión clásicaVersión móvil

Réchauffement climatique et migrations forcées : le cas de Tuvalu

 | 
Geremia Cometti

Remerciements

Texto completo

1Je voudrais remercier en premier lieu Mme Isabelle Schulte-Tenckhoff, qui a accepté de diriger mon mémoire et qui m’a soutenu dans ma démarche. Ma gratitude va également à Mme Laurence Boisson de Chazournes, qui a bien voulu être le juré de mon mémoire et qui m’a apporté une aide précieuse à propos du lien entre droits de l’homme et changement climatique, traité au chapitre 6. J’exprime aussi ma vive reconnaissance à M. Oli Brown, de l’Institut international du développement durable, M. Marc Limon, de la Mission permanente de la République des Maldives à Genève, et M. Yoichiro Tsuchida, du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, pour la disponibilité dont ils ont fait preuve et les entretiens qu’ils m’ont accordés. Enfin, je sais gré au secrétariat de la Stratégie internationale des Nations unies pour la prévention des catastrophes à Genève de m’avoir offert la possibilité de faire un stage au sein d’une organisation internationale afin de mieux maîtriser le sujet de cette étude.

Comprar

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search