Version classiqueVersion mobile

Réchauffement climatique et migrations forcées : le cas de Tuvalu

L’augmentation de 0,74º Celsius de la température moyenne depuis la fin du XIXe siècle a déjà provoqué des changements écologiques importants dans la biosphère. Une des conséquences du réchauffement climatique est l’élévation du niveau de la mer. Le point le plus haut de Tuvalu, un petit Etat polynésien formé de neuf atolls, se situe seulement à 4 mètres au-dessus du niveau de la mer et, d’ici 2050, Tuvalu pourrait disparaître des suites de la montée des océans. Cette situation pose de nom...


Lire la suite
  • Éditeur : Graduate Institute Publications
  • Collection : eCahiers de l’Institut | 5
  • Lieu d’édition : Genève
  • Année d’édition : 2010
  • Publication sur OpenEdition Books : 30 avril 2011
  • EAN (Édition imprimée) : 978-2-940415-64-9
  • EAN électronique : 978-2-940415-30-4
  • DOI : 10.4000/books.iheid.190

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search