Versión clásicaVersión móvil

L’évolution du droit des cours d’eau internationaux à la lumière de l’expérience africaine, notamment dans le bassin du Congo/Zaïre

 | 
Mutoy Mubiala

Remerciements

A la mémoire de mes parents, Marie-Henriette et Benjamin
A ma famille, à mes amis et à mes collègues d'étude et de travail

Texto completo

1Le présent ouvrage est le fruit des recherches menées à l’Institut universitaire de hautes études internationales de Genève (IUHEI), en vue de l’obtention du doctorat en relations internationales. A ce titre, il a bénéficié du concours de nombreuses personnes, auxquelles nous exprimons toute notre reconnaissance.

2Mais une mention particulière doit être faite sur l’aide précieuse dont nous avons bénéficié de la part du professeur Lucius Caflisch, qui nous a consacré une attention spéciale et un soutien indéfectible. Malgré sa modestie, qu’il reçoive ici le témoignage public de notre gratitude. Celle-ci s’adresse également au professeur Georges Abi-Saab, qui nous a fait bénéficier de ses sages conseils, et au professeur Daniel Bardonnet, dont les encouragements, les remarques et le soutien ont été un précieux atout pour l’élaboration de cet ouvrage.

3Nous saisissons cette occasion pour remercier ceux qui ont appuyé et recommandé notre candidature à l’IUHEI : Mme Daranas Styliani (Université de Kinshasa), M. Alexandre-C. Kiss (Université de Strasbourg), M. Jiri Toman, directeur a.i. de l’Institut Henry-Dunant (Genève), et M. Francis Ngantcha, chargé d’affaires a.i. du Cameroun en Algérie.

4Nos remerciements vont de même au professeur Julio A. Barberis, de l’Université catholique de Buenos Aires, pour l’encadrement dont nous avons bénéficié de sa part au Centre d’étude et de recherche de droit international et de relations internationales de l’Académie de droit international de La Haye (été 1990), ainsi qu’à M. Nguyen Hun Tru et à Mme Laurence Boisson de Chazournes, ancien chef de la section de droit international et chargée d’enseignement et de recherches à l’Institut, pour leur appui scientifique.

5Nous ne saurions passer sous silence les différentes institutions académiques et scientifiques qui nous ont apporté un soutien financier, soit pour la conduite de nos recherches, soit pour la publication de cet ouvrage. Nous mentionnons spécialement l’IUHEI de Genève et l’Académie de droit international de La Haye.

6Enfin, que tous ceux qui de loin ou de près nous ont aidés dans la réalisation de cet ouvrage, en particulier le professeur Sayeman Bula-Bula de l’Université de Kinshasa et notre frère aîné Madieni Mubiala de la Régie des Voies Fluviales (Zaïre), en nous apportant une documentation aussi rare qu’introuvable sur le bassin du Congo-Zaïre, veuillent bien accepter nos remerciements les plus sincères.

Esta publicación digital es el resultado de un proceso automático de reconocimiento óptico de caracteres.
Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search