Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le développement du droit international : réflexions d’un demi-siècle. Volume I

 | 
Georges Abi-Saab

III. La responsabilité internationale et les réactions à l’illicite

Le droit international à la croisée des chemins : force du droit et droit de la force. Conclusions générales*

IVe Rencontre internationale de la Faculté des sciences juridiques, politiques et sociales de Tunis, 2004

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Tirer des conclusions générales, en forme de synthèse de tout ce qui a été dit pendant les trois jours de ce Colloque, relève de l’impossible ; car aucune grille ne pourrait capter toute la variété et la richesse de ces propos, portant sur un éventail extrêmement large de questions.

Je me bornerai donc à tracer les lignes de force qui émergent de nos travaux, telles que j’ai pu les percevoir, tout en m’excusant auprès des rapporteurs et des intervenants s’ils ne trouvent pas écho de certains de leurs propos dans ce qui suit.

A titre préliminaire, une remarque s’impose. Comme nous l’a rappelé Rafâa Ben Achour dans son rapport introductif, « force » et « droit » ne sont pas nécessairement antinomiques ; au contraire, ils sont complémentaires ou conjonctifs. Un système normatif qui ne repose pas sur une force sociale suffisante n’est qu’une utopie subjective, au mieux un code moral pour celui qui l’édicte. D’autre part, des directives imposées exclusivement par la force, sans aucune légi...