Version classiqueVersion mobile

À la recherche de la Bosnie-Herzégovine

 | 
Marianne Ducasse-Rogier

Première partie. Trois peuples pour un État ou trois États pour un peuple ?

Introduction à la première partie

Texte intégral

  • 1 Accord de Dayton, annexe 4, Constitution de la Bosnie-Herzégovine, préambule.

1La Constitution de la Bosnie-Herzégovine, telle qu’elle figure à l’annexe 4 de l’accord de Dayton, précise que les Bosniaques, les Croates et les Serbes forment (avec d’« autres ») les trois peuples constitutifs de l’Etat1. Loin d’être anodine, cette triple reconnaissance met un terme à une guerre dont l’un des objectifs était précisément de défaire cette caractéristique « multi-communautaire » (trois peuples pour un seul Etat) de la Bosnie-Herzégovine. Alors qu’une partie des acteurs – et des observateurs – du conflit ont présenté celui-ci comme le produit de la résurgence de « haines ethniques ancestrales », qui conduiraient régulièrement les habitants du pays à s’entre-tuer de la manière la plus sauvage qui soit, une remise en perspective historique apparaît nécessaire. L’objet de cette première partie est donc de revenir brièvement sur l’histoire de la Bosnie-Herzégovine, l’apparition des différentes communautés et les rapports entretenus entre ces dernières depuis le Moyen-Age, afin de mieux saisir le contexte prévalant dans le pays avant que celui-ci ne sombre dans la tourmente du conflit yougoslave. La guerre en Bosnie, précisément, sera présentée ensuite à travers trois de ses traits principaux : la multiplicité des acteurs, les buts et les pratiques (nettoyage ethnique, génocide, endoctrinement) et la laborieuse « gestion » internationale. Cette première partie s’achèvera enfin sur les négociations et l’accord de Dayton, ce dernier figurant à la fois un nouvel « acte de naissance » pour la Bosnie et un « mode d’emploi » pour les organisations internationales chargées d’y consolider la paix.

Notes

1 Accord de Dayton, annexe 4, Constitution de la Bosnie-Herzégovine, préambule.

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search