Version classiqueVersion mobile

L’encadrement des paysanneries dans les zones de colonisation en Amérique latine

 | 
Romain Gaignard
, 
Claude Bataillon

Introduction. Paysanneries, encadrements et encadreurs

Introduction*

C. Bataillon et R. Gaignard

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le thème de l'encadrement des paysanneries dans les zones de colonisation est apparu particulièrement pertinent parce que c'est dans ces zones que luit l'espoir d'une solution à deux problèmes majeurs des campagnes du Tiers Monde : accroître la production agricole et trouver que faire d'une population rurale en surnombre qui ne cesse de s'accroître dans la majorité des pays.

Il semble inutile de préciser ici ce qu'est cet encadrement ; les formules de J.P. Raison au début de sa communication y suffisant largement. Ajoutons simplement que c'est dans les zones de colonisation que le concept se simplifie et semble montrer ses aspects les plus positifs : en l'absence supposée de cadres traditionnels issus de la paysannerie, face à un maillage d'administration territoriale récent, rudimentaire et lâche, ce sont les aménageurs de la colonisation qui mettent sur pied les organismes nouveaux nécessaires, en donnant la prépondérance aux techniciens sur les politiques, afin de façonner les hom...

© Éditions de l’IHEAL, 1979

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search