Version classiqueVersion mobile

Recherche archéologiques dans la vallée du Tempisque, Guanacaste, Costa Rica

 | 
Claude-François Baudez

Remerciements

Texte intégral

1Il me faut d’abord rendre hommage à la mémoire du Dr Rivet, pour avoir été l’instigateur de la mission archéologique au Costa-Rica, et avoir bien voulu me la confier.

2La mission a été possible grâce à des subventions répétées (de 1957 à 1960) de la Commission des fouilles de la Direction générale des Affaires culturelles et techniques du Ministère des Affaires étrangères. D’autre part, une grande partie du matériel nécessaire à mes travaux a pu être acquise grâce à une subvention supplémentaire du Centre national de la recherche scientifique. Le même organisme m’a accordé deux subventions destinées à financer l’illustration de ce travail.

3Je suis redevable envers MM. Stresser-Péan, Leroi-Gourhan, Soustelle et Champault, des conseils et des encouragements de toutes sortes qu’ils m’ont généreusement prodigués.

4Au Costa-Rica, je dois remercier les membres de la « Junta Directiva » du Musée national dont Mrs. Stone et M. Baiser, pour m’avoir accordé les permis de fouilles nécessaires ; MM. Steward et Hernandez qui m’ont autorisé à travailler sur leurs propriétés, et l’ensemble de mes ouvriers dont j’ai pu admirer le travail, la conscience et l’honnêteté.

5Je dois une reconnaissance particulière à Michael D. Coe qui, travaillant au Guacanaste pendant la saison 1959-1960, m’a fait généreusement bénéficier de ses connaissances et de ses résultats en cours de fouilles, et avec lequel j’ai pu discuter librement des problèmes qui nous étaient communs. Cette collaboration m’a été précieuse à plus d’un titre.

6D’autres personnalités étrangères m’ont apporté leur aide technique et morale : je citerai particulièrement M. Gerardo Reichel-Dolmatoff, Mme Betty Meggers, MM. Clifford Evans et Gordon Ekholm. Qu’ils en soient ici remerciés.

7A mon retour à Paris, M. Lehmann a bien voulu accueillir dans le département d’Amérique du Musée de l’Homme, mon encombrant matériel. M. Leroi-Gourhan, directeur de cette thèse, ainsi que M. Reichlen et Mlle Balfet ont accepté de discuter de mon travail et de me donner des conseils. Mme Simoni s’est donné la peine de relire avec attention mon manuscrit.

8Je dois enfin exprimer ma reconnaissance aux personnes qui ont contribué à l’illustration de cet ouvrage. Les photographies de tessons et d’outils lithiques sont l’œuvre de M. Bourbon, le laboratoire photographique du Musée de l'Homme s’est charge des photographies de poteries. Je me dois enfin de louer le talent, la conscience et la patience de M. Lesage, dont les excellents dessins ont été réalisés à partir de mes pauvres croquis.

© Éditions de l’IHEAL, 1967

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search