Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Cultura e opulencia do Brasil por suas drogas e minas

 | 
André Joao Antonil

Primeira parte. Cultura e opulencia do Brasil na lavra do assucar. Engenho real moente e corren/Première partie. De l'exploitation des richesses du Brésil dans la fabrication du sucre. De l'engenho real en état de rouler

[VIII]. Primeira parte. Cultura e opulencia do Brasil na lavra do assucar. Engenho real moente e corrente1

Texte intégral

TRATA-SE

  • 1 Sur le terme engenho real et sur l’expression moente e corrente, ci. infra, p. 76, note 2 et p. 78, (...)

1Do senhor do engenho do assucar, dos feitores & outros officiaes que nelle se occupão, suas obrigaçoens & salarios.

2Da moenda, fabrica & officinas do engenho, & do que em cada huma delias se faz.

  • 2 Sur le terme de recôncavo da Bahia, cf. infra, p. 78, note 5.

3Da planta das cannas, sua conducção & moagem; & de como se faz, purga & encaixa o assucar no Reconcavo da Bahia2 no Brasil, para o Reyno de Portugal; & seus emolumentos.

[VIII]. PREMIÈRE PARTIE. DE L’EXPLOITATION DES RICHESSES DU BRÉSIL DANS LA FABRICATION DU SUCRE. DE L’ENGENHO REAL EN ÉTAT DE ROULER1

OU L’ON TRAITE

4Du maître de l’habitation à sucre, des commandeurs et des autres employés qui s’y occupent, de leurs obligations et de leurs salaires.

5Du moulin; de l’édifice et des ateliers de l’engin à sucre, et de ce qui se fait dans chacun d’eux.

6De la plantation des cannes, de leur charroi et de leur expression dans le moulin; de la manière dont on fait le sucre, dont on le purge et dont on le met en caisse dans le Recôncavo de Bahia2 au Brésil, pour l’expédier au Royaume de Portugal ; et des bénéfices qu’il rapporte.

Notes

1 Sur le terme engenho real et sur l’expression moente e corrente, ci. infra, p. 76, note 2 et p. 78, note 4.

2 Sur le terme de recôncavo da Bahia, cf. infra, p. 78, note 5.

© Éditions de l’IHEAL, 1968

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

amazon.fr