Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’Amérique latine et le latino-américanisme en France

 | 
Jacques Chonchol
, 
Guy Martinière

Avertissement au lecteur

Texte intégral

1Ce livre n’a qu’une ambition : être le porte-voix d’une fraction de la communauté scientifique qui, s’interrogeant sur le destin de l’Amérique latine, s’interroge sur son propre destin. Les deux auteurs ont donc puisé amplement dans les commentaires et réflexions d’une extrême richesse, d’une grande variété, que plusieurs centaines de personnes ont exprimés depuis plusieurs années. Comme ils savaient la plupart de ces textes d’un accès difficile, parce que leur publication, destinée aux seuls spécialistes est demeurée d’un usage quasi confidentiel, ils ont estimé, à tort ou à raison, que de tels débats méritaient d’être mieux connus. Ce livre est un pari : est-il possible de montrer l’intérêt de tels débats, sans trahir leur fécondité, en dehors du cercle étroit des spécialistes ?

2Ces derniers, à coup sûr, trouveront bien des matières à mécontentement et à contestation : les schémas d’analyse proposés dans ce livre ne correspondent peut-être pas à la réalité. Les spécialistes estimeront aussi, avec raison, que bien des aspects essentiels à la compréhension du latino-américanisme auront été négligés, voire oubliés. Les deux auteurs plaident coupables : ils n’ont pas voulu présenter un tableau d’honneur, ni un répertoire. S’ils ont choisi délibérément de mettre en valeur certains faits, ils ont pris le risque de trahir une réalité vivante, en pleine mutation. La responsabilité en est donc assumée, mais un droit à la clémence est aussi sollicité. Peu importe finalement l’exactitude du diagnostic. L’important est que le latino-américanisme vive. Et qu’il vive mieux...

3Paris, février 1985

© Éditions de l’IHEAL, 1985

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540