Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’Argentine à l'aube du troisième millénaire

 | 
Anne Collin Delavaud
, 
Julio Cesar Neffa

Les nouvelles dimensions politiques

Chapitre 2. Le “ménémisme”, ou les paradoxes d’une logique libérale

Gérard Guillerm

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Note portant sur l’auteur*

L’objet de cette étude est de tenter d’explorer les traits saillants de ce qu’on nomme communément aujourd’hui, après quelque quatre ans et demi d’expérience de gouvernement, le “ménémisme”, d’en dégager les lignes-force et de mettre en lumière la relation d’affinité ou au contraire d’antinomie qui existe par rapport au péronisme dont il est directement issu en tant que régime politique. La relation entre ménémisme et péronisme ouvre, en effet, un vrai débat. Car alors même que le ménémisme continue à se réclamer de ses origines péronistes, nous ne pouvons qu’être frappés du contraste qui existe entre le péronisme classique, lequel a servi d’idéal-type pour l’élaboration du concept du populisme latino-américain, et le ménémisme, qui paraît se confondre avec le modèle libéral. En effet, avec C. Menem et l’orientation qu’il a imprimée à son régime depuis juillet 1989, l’un des paradoxes -et non le moindre- est le suivant : celui qui conduit la politique parai...

© Éditions de l’IHEAL, 1994

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540