Version classiqueVersion mobile

Pouvoir local, régionalismes, décentralisation

 | 
Jean Revel-Mouroz

2. Acteurs du Développement régional et Pouvoirs locaux

Universités de province, Mexique (Morelia) et Venezuela (Mérida) comparés au Maghreb*

Claude Bataillon

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

On peut considérer qu'une étude sur des universités envisagées comme des équipements urbains présente quelque originalité : c'est leur insertion dans la société urbaine qui les accueille qui est ainsi privilégiée, et non leur fonction in abstracto de producteurs de diplômés et de connaissances1. Un tel point de vue eut été mal aisé -ou en tout cas plus difficile à circonscrire- dans des universités sises dans des capitales nationales : elles sont dans ce type de villes consubstantielles à une politique globale de l'État, enjeux de tout le corps de la société nationale pour la formation de ses élites. En revanche le choix systématique de capitales provinciales de dimension moyenne facilitait l'approche du thème : si dans deux de nos quatre villes (Fes et Morelia) l'implantation d'un noyau intellectuel relève d'une longue tradition religieuse, dans aucune des quatre la rapide croissance contemporaine d'établissements universitaires n'était inscrite dans la nécessité ou l'évidence. Cet...

© Éditions de l’IHEAL, 1989

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search